L’école musulmane Al-kindi demande à l’Etat de payer un plus grand nombre de ses enseignants

Ils se disent victime d’un traitement inégal. Par rapport aux autres établissements privés, le groupe scolaire Al-Kindi à Décines sous entend ne pas avoir les mêmes faveurs de l’Etat et réclame davantage d’attention.
L’équipe directrice d’Al-Kindi s’est adressé au préfet pour revendiquer un contrat d’association qui permettrait d’avoir plus d’enseignants payés par l’Etat. Aujourd’hui, le groupe e

Rédigé dans Education le 04/03/2015 à 10h51

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
3 Articles aujourd'hui
92292 Articles
Mercredi 21 Novembre 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon