Une nouvelle greffe des mains à Lyon pointe les incohérences françaises

Le 22 novembre dernier, un homme vivant dans le Nord a été opéré par l'équipe médicale du CHU de Lyon.

Amputé des quatre membres, ce quinquagénaire a bénéficié d'une greffe bilatérale de mains comme le révèle le Figaro.

 

Lyon avait été pionnière en la matière, réalisation la première greffe mondiale en 1998 avec le professeur Jean-Michel "Max" Dubernard.

 

Sauf que comme l'expliquent nos confrères, après environ 80 interventions similaires, la machine s'est enrayée après l'arrêt des programmes de recherche. De nombreux patients étaient redirigés vers l'étranger et notamment les Etats-Unis.

 

Ce n'est que récemment, en novembre, que l'Assemblée nationale a voté, sur proposition du député du Rhône Jean-Louis Touraine, l'amendement 936 qui sort ces interventions chirurgicales du cadre de la recherche. La décision d'approuver ou non l'opération revient alors à l'Agence régionale de santé, et ce depuis le 1er janvier 2017.

 

Sauf que la greffe des mains du 22 novembre ne s'est pas faite dans ce cadre, mais dans l'ancien, devenu aujourd'hui obsolète. "Il nous restait une place", a indiqué Jean-Michel Dubernard, rageant contre la France, "le pays le plus con du monde".


Rédigé dans Santé le 02/02/2017 à 08h42

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
90892 Articles
Dimanche 20 Aout 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon