"Assassins, violeurs" : premier acte de la colère de la jeunesse face à la police à Lyon

Ce samedi après-midi, un rassemblement sauvage d’une centaine de jeunes a pris vie à la Guillotière à Lyon.

Une mobilisation née sur les réseaux sociaux pour soutenir les familles de Théo et d’Adama Traoré, victimes selon eux de violences policières qui ne doivent pas rester impunies.

"Assassins, violeurs", ont clamé les manifestants lyonnais, faisant également allusion au terme "bamboula", qu’un représentant syndical de la police a tenté de dédramatiser dans la semaine.

 

Face à eux, les renforts policiers étaient importants. Près de 200 membres des forces de l’ordre ont encadré le rassemblement qui s’est ensuite retrouvé cerné sur la place Stalingrad.
Aucun débordement majeur n’a été à signaler dans un quartier frappé la semaine dernière par la présence de casseurs anarchistes défilant contre la présence des candidats à la présidentielle à Lyon.

 

Selon nos informations, les forces de l’ordre craignent davantage la mobilisation prévue dimanche à Vénissieux devant le collège Elsa Triolet. Il sera à nouveau question de violences policières et d’injustice.

Rédigé dans Social le 11/02/2017 à 16h00

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
13 Articles aujourd'hui
88933 Articles
Samedi 25 Mars 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon