La jeunesse vénissiane à l’honneur dans le clip controversé d’Elams

Un mois après le tournage mouvementé aux Minguettes à Vénissieux, le clip du rappeur Elams est sorti.

Des centaines de jeunes, essentiellement mineurs, ont participé au tournage qui s’était soldé par des affrontements avec les forces de l’ordre le 1er février dernier. Neuf personnes avaient été interpellées, notamment pour jets de pierre et dégradations.
Le rappeur marseillais avait lui aussi été interrogé par la police, qui lui reprochait d’avoir incité à la rébellion par le biais d’Internet.

 

Fruit de ce tournage non autorisé au pied des tours, le clip de "Le son qui fout le darwa" met en scène la jeunesse vénissiane et une flopée de doigts d’honneur, quelques chiens d’attaque, une réplique d’airsoft…

Pas d'allusion à l'opposition entre ses figurants et les forces de l'ordre, mis à part des images amateurs très brèves en fin de vidéo, Elams aime pourtant mettre en scène son côté délinquant.

 


Rédigé dans Faits Divers le 03/03/2017 à 21h56

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
90898 Articles
Lundi 21 Aout 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon