Play-offs : le LHC grille son dernier joker (0-2)

Moins de 24 heures après la troisième manche, Lyon s'incline une nouvelle fois devant les Boxers de Bordeaux (0-2). Le LHC n'a pourtant pas démérité à l'image de son gardien, Sébastien Raibon, encore très bon, ce dimanche soir.

Les deux équipes émoussées par la rencontre d'hier ont joué cette quatrième manche à l'envie. Dans le premier tiers-temps, on sent les Lyonnais revanchards qui enchaînent les attaques. La domination du LHC se voit aussi dans les statistiques, plus de dix tirs contre cinq seulement côté bordelais. 

 

Les joueurs de Mitja Sivic tiennent bien le palet, mais n'arrivent pas à ouvrir le score. Un T1 vierge de but, mais pas au niveau des pénalités. En effet, la tension est encore montée d'un cran pour cette quatrième rencontre de play-offs entre Lyon et Bordeaux, plus de six pénalités de part et d'autre lors du premier tiers-temps.
 

 

Sébastien Raibon a encore été très bon

 


Alors que Lyon gère bien, revirement de situation total lors du deuxième acte de cette rencontre. Ce sont les Boxers qui dominent outrageusement à présent. Les Bordelais assiègent le but de Raibon et multiplient les assauts. Le gardien numéro 2 du LHC tient longtemps son équipe à flot, avant de céder une première fois face au meilleur joueur adverse, Julien Desrosiers (35'24", 0-1).

La fatigue est de plus en plus pesante sur les organismes lors du troisième tiers-temps. Le jeu devient plus décousu tactiquement et les deux équipes attaquent au courage. Bordeaux reste cependant dominateur avec onze tirs contre cinq pour le LHC. Encore une fois, alors que Lyon pousse en fin de rencontre, la chance tourne en faveur des Girondins et Gilbert aggrave le score (55'25", 0-2).

 

Lyon a beaucoup attaqué sans réussir à marquer ce dimanche soir, un tournant pour Quentin Mahier, défenseur du LHC : "C’était le match le plus important à gagner pour moi. À deux partout le prochain affrontement à Bordeaux aurait été différent. Malheureusement, ce qui fait la différence, c'est qu'on a manqué de réalisme parce que défensivement, on a été bon.


Autre mauvaise nouvelle de la soirée, Valentin Michel est d'ores et déjà forfait pour la rencontre de mercredi. Il a dû sortir en cours de match, en raison d'une blessure à l'épaule après une énorme charge d'un Bordelais.

Avec cette défaite, le LHC compte désormais deux victoires de retard sur Bordeaux (1-3) et n'a déjà plus le droit à l'erreur. En Gironde, mercredi soir (20h15), pour la cinquième rencontre de ces play-offs, le LHC doit l’emporter au risque d'être éliminé prématurément en quart de finale.


Rédigé dans Sport le 05/03/2017 à 21h06

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
5 Articles aujourd'hui
91349 Articles
Mardi 12 Decembre 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon