L’OL s’est arraché pour dompter la Roma (4-2)

Pour ce 8e de finale aller, l’Olympique Lyonnais recevait l’une des équipes les plus dangereuses encore en lice en Europa League.

L’AS Roma, solide 2e de Serie A, était attendue avec un peu de fébrilité par les hommes de Bruno Genesio. D’autant qu’historiquement, les clubs italiens ont toujours posé beaucoup de soucis à Lyon.

 

L’OL démarrait pourtant la rencontre tambour battant. A la 8e minute, Mathieu Valbuena frappait admirablement bien son coup-franc qui trouvait Mouctar Diakhaby au second poteau. Le longiligne défenseur marquait d’une reprise peu académique (1-0).

 

Le héros se transformait en zéro dix minutes plus tard. En ratant sa prise de balle et glissant, Mouctar Diakhaby laissait Mohamed Salah partir seul au but et tromper Anthony Lopes (1-1).

La Roma continuait à mettre la pression sur Lyon et faisait plier le portier portugais sur un centre superbe à la 33e minute. Le défenseur Federico Fazio déployait son mètre 95 et marquait d’une tête rageuse (1-2).

Malgré une attaque fournie et le trident Valbuena-Lacazette-Ghezzal, l’OL n’arrivait pas à forcer le verrou de la Louve, la surface italienne restait désespérément réservée aux Romains.

 

Qu’importe, c’est de l’extérieur de la surface que Corentin Tolisso égalisa à la 47e minute. Dès le début de la seconde période, le milieu de terrain réalisait un double une-deux avec Alexandre Lacazette et trompait Alisson (2-2).

 

L’OL était revigoré et les offensives blanches se succédaient. Alexandre Lacazette et Mathieu Valbuena notamment faisaient briller le portier brésilien de la Roma. Avant que Bruno Genesio ne tente un coup tactique en remplaçant Emanuel Mammana blessé par Nabil Fekir.
Choix gagnant car l’attaquant marquait dans la foulée un but fabuleux à la 73e minute. Il dribblait trois Romains dans la surface avant d’enrouler sa frappe (3-2).

 

L’arbitrage n’aidait pas les coéquipiers de Maxime Gonalons (penalty oublié, pas d’expulsion pourtant méritée pour Manolas) mais l’OL conservait son avantage. Et l'aggravait même dans le temps additionnel : Alex Lacazette trouvait la lucarne à l'entrée de la surface (4-2).

 

Lyon va pouvoir souffler un peu et retrouvera le Grand Stade et la Ligue 1 dès dimanche après-midi avec la réception de Toulouse.


Rédigé dans OL le 09/03/2017 à 22h57

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
90652 Articles
Lundi 26 Juin 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon