Lyon : la Métropole veut faire briller ses fleuves

Voies navigables de France et la Métropole de Lyon ont signé une charte permettant l’arrivée d’hydroliennes, d’aménagements supplémentaires proche des fleuves pour les habitants et de nouveaux bateaux promenades.

Signée ce vendredi à la tour Oxygène de Lyon, la nouvelle charte de partenariat 2016-2021 entre Voies navigables de France (VNF) et la métropole devrait bouleverser le paysage fluvial lyonnais dans les cinq années à venir. Représentant un investissement de près de 5,1 million d’euros, cette charte ambitieuse comprend une toute nouvelle déchetterie mobile fluviale, de nouveaux bateaux hydrogènes ou électriques. "Nous maintenons ce partenariat parce que le partenariat que nous avons avec le Grand Lyon est d’une grande richesse", constate Marc Papinutti, directeur de VNF.

 

Le partenariat entre VNF et la Métropole de Lyon depuis près de 20 ans a déjà permis de valoriser les activités fluviales et les berges de la ville des gones. Pour exemple, en 1997, seuls 7 bateaux de croisières étaient présents sur les fleuves, "il y en a aujourd’hui 27", rappelle Roland Bernard, conseiller délégué de la Métropole. "Mais nous voulons aller encore plus loin" martelaient en chœur Roland Bernard et Marc Papinutti. "Il n’y a par exemple pas encore assez de places pour les bâteaux stationnaires" ajoute le conseiller délégué de la Métropole.

 

Selon les partenaires, l’activité touristique autour des fleuves impliquerait 60 millions de retombées économiques par an.


Rédigé dans Société le 10/03/2017 à 17h15

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
91353 Articles
Mercredi 13 Decembre 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon