Affaires Passi : une casserolade devant la mairie de Givors

Peu de temps après la casserolade devant la permanence parlementaire de Philippe Cochet à Caluire, c’est au tour de Martial Passi d’avoir droit à son concert de casserole.

Ce dimanche matin, des élus d’opposition se sont retrouvés devant la mairie de Givors pour dénoncer les affaires présumées qui frappent le maire PCF de la ville du sud de la Métropole de Lyon.
Parmi eux, Mohamed Boudjellaba, qui a récemment alerté le procureur sur les notes de frais de Martial Passi.

 

Pour rappel, l’édile communiste sera jugé cet été pour prise illégale d’intérêts après avoir recruté sa soeur comme directrice générale des services. Une affaire là encore initiée par un signalement de Mohamed Boudjellaba.

 

Dans la semaine, on a appris que Martial Passi était visé par une nouvelle enquête préliminaire ouverte après les premières conclusions du rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de Givors.

 

Mohamed Boudjellaba espérait convaincre les Givordins de sanctionner électoralement Martial Passi à l'avenir.


Rédigé dans Politique le 12/03/2017 à 15h44

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
17 Articles aujourd'hui
88885 Articles
Mercredi 22 Mars 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon