Rhône : plus de place pour le corps, le caveau familial est étrangement complet

Depuis le 17 décembre dernier, date de son décès à l'âge de 67 ans, une Rhodanienne n'a toujours pas pu être enterrée dans le caveau familial de Saint-Symphorien-d'Ozon.

Le Progrès raconte que le 26 décembre, jour de l'enterrement, les services funéraires se sont rendus compte que ledit caveau était déjà complet : il y avait six cercueils alors que la pierre tombale annonce cinq noms de personnes décédées.

 

Le problème, c'est qu'il est impossible de savoir qui repose dans ces cercueils sans les ouvrir. Ce que refuse pour le moment la famille, qui n'accepte pas également de payer les 50 euros par jour que coûte le caveau communal dans lequel a provisoirement été enterrée Raymonde.


Les archives de la commune rhodanienne ont été mises à contribution pour retrouver une trace de ce sixième défunt mystérieux et de son enterrement, sans succès pour le moment.


Rédigé dans Faits Divers le 16/03/2017 à 08h41

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
90640 Articles
Samedi 24 Juin 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon