Le directeur de la prison de Villefranche soupçonné d'avoir frappé un détenu menotté

C'est une scène surréaliste, violente et inédite qui a été rapportée par deux camps.

Le 12 avril dernier, un détenu doit être transféré de la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône. Menotté, Ahmed L. se rebelle. Il est, selon le Progrès, connu pour être ingérable, il avait même été tasé après avoir entendu son verdict - 12 ans de prison - car il faisait du grabuge dans son box.

 

Menotté et conduit au trou, Ahmed L. sera alors roué de coups de genoux par le directeur de l'établissement pénitentiaire. Le rapport des surveillants présents confirme les accusations du détenu frappé.

 

Ahmed L. a depuis déposé plainte et compte sur le célèbre avocat lyonnais Me David Metaxas pour faire toute la lumière sur cet épisode. Deux enquêtes sont lancées en parallèle, l'une interne à l'administration pénitentiaire et la seconde, préliminaire ouverte par le parquet de Villefranche.

 

Quant au directeur Eric Schots, passé notamment par la prison de Saint-Quentin-Fallavier en Isère, il a refusé de commenter l'affaire.


Rédigé dans Faits Divers le 20/04/2017 à 07h49

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
18 Articles aujourd'hui
89557 Articles
Mercredi 26 Avril 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon