Incidents Bastia – OL : onze nouvelles interpellations en Corse

Pour l’instant, seize hommes ont été interpellés après les incidents qui ont émaillé la rencontre Bastia-Lyon du 16 avril dernier.

Onze nouvelles personnes ont été interpellées ce mercredi matin à l’occasion de la deuxième vague d’arrestations après les échauffourées de Bastia-Lyon à Furiani. Pour rappel, des supporters corses de la tribune Est du stade avaient envahi le terrain avant le match puis à la mi-temps pour s’en prendre physiquement aux joueurs de l’OL. Un jour après, Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin avaient porté plainte contre X après ces agressions.

 

Ils risquent un an de prison

 

"Nous ne leur imputons pas de violences, mais nous estimons que ces personnes sont entrées dans le stade et ont poursuivi les joueurs lyonnais", a indiqué le procureur de Bastia, Nicolas Bessone. Il a également ajouté que ces supporters risquent jusqu’à un an de prison.

 

La semaine dernière, quatre hommes avaient été interpellées et un cinquième, qui se savait recherché, s’était présenté de lui-même au commissariat. Parmi ces cinq personnes, il y avait notamment Anthony Agostini, directeur des services généraux de Bastia. Tous seront jugés le 15 mai prochain.

 

Décision de la LFP ce jeudi

 

En attendant les différents procès, la Ligue de football professionnel (LF) annoncera ce jeudi l’issue finale de cette rencontre. À la vue des événements, l’Olympique lyonnais devrait remporter la rencontre sur tapis vert. Pour rappel, le stade de Furiani a été suspendu à titre conservatoire.


Rédigé dans OL le 03/05/2017 à 12h05

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
7 Articles aujourd'hui
90856 Articles
Vendredi 28 Juillet 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon