Parc de la Tête d'Or : présentation du jardin alpin qui rouvre ses portes ce vendredi

Cet espace végétal atypique avait besoin d'un réaménagement à la fois esthétique, technique et pédagogique.

Après presque cinq ans de travaux, le jardin alpin ouvre à nouveau ses portes dans sa totalité. Situé au cœur du Jardin botanique du parc de la Tête d'Or, cet espace de 800 m² présente une biodiversité végétale emblématique des massifs montagneux du monde entier : Proche-Orient, Himalaya, Océanie ou encore Patagonie.

 

Ce jeudi, Gilles Deparis, directeur du Jardin botanique, nous présentait son jardin alpin flambant neuf. La volonté des équipes du Jardin botanique était notamment de faire de ce jardin original un réel outil pédagogique afin d'expliquer le fonctionnement de la biodiversité végétale des massifs montagneux. La pédagogie est transmise par un étiquetage de chacune des plantes et des affichages concernant les différentes régions représentées. Plus de mille espèces sont à retrouver dans le jardin alpin.

 

"On veut dépoussiérer la botanique. Les plantes c'est quelque chose de vivant, que l'on côtoie tous les jours mais c'est par forcément évident de les rendre vivantes aux yeux du public par rapport à un animal, qui lui va bouger et donc davantage attiser la convoitise", nous confie Gilles Deparis. "On veut aussi que le grand public qui ne peut pas partir dans les différents massifs montagneux puisse découvrir et accéder à cette diversité végétale", ajoute-t-il.

 

Composé de roches et de ruisseaux, le jardin alpin est aujourd'hui un espace totalement qui a été totalement repensé par son jardinier, Thibault Duret. Contrairement aux jardins classiques, le jardinier a voulu créer un lieu dynamique au détour de sentiers sinueux. Un lieu unique qui plonge les visiteurs dans un environnement naturel et immersif en jouant sur le mariage réussi de l'eau et de la rocaille.

 

La pierre est omniprésente dans ce jardin alpin afin que le visiteur puisse la voir mais aussi la toucher avec les mains ou la sentir sous ses pieds. Pour ce faire, des pierres piétonnières et des allées composées de cailloux ont été aménagées.

 

L'eau, quant à elle, donne un côté dynamique aux reliefs. Elle rappelle la montagne au public, et lui permet de s'évader l'espace d'un instant en masquant les bruits de l'environnement urbain.  

 

Ces nouveaux aménagements permettent une meilleure culture des végétaux et améliorent l'aspect esthétique du jardin.


Rédigé dans Divers le 04/05/2017 à 16h45

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
6 Articles aujourd'hui
90841 Articles
Mercredi 26 Juillet 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon