Objectif Zéro Déchet Zéro Gaspillage : un nouveau site de compostage dans le 7e arrondissement de Lyon

Le 8 avril dernier, habitants et membres de l’association Compost Jules Guesde à l’origine du projet, inauguraient le nouveau site de compostage collectif dans le petit parc de la place Jules Guesde.

Depuis 2007, la Métropole de Lyon s’implique et s’applique à la réduction des déchets et cela commence à la source. Du plan d’action de gestion des déchets sont nés plusieurs sites de compostage collectif, à l’initiative des associations accompagnées et soutenues par la Métropole de Lyon. Co-propriétaire, bailleur, association ou mairie peuvent être porteur d’un projet de compostage qui est ensuite validé par la Métropole.


Entre 2011 et 2015, 40 sites de compostages partagés ont été ouverts, s’ajoutent à ça 21 sites dans les établissements scolaires et 15 nouveaux sites entre 2015 et 2017. Grace à ces projets de compostage collectif la production de déchet a déjà diminuée de 7 % entre 2009 et 2015, soit 4 400 tonnes d’ordures ménagères en moins.


"Avec 4 bacs, c’est le plus grand site de compostage", déclare Aude, présidente de l’association Jules Guesde, tout en expliquant la fonctionnalité de chaque bac. Le premier contient de la matière sèche appelée broya qui est composée de branches broyées, c’est l’élément indispensable à la bonne formation du compost. En effet, elle représente 1/3 de la composition totale du compost et permet d’éviter que le compost ne se transforme en "pourrissoir".

Dans le second bac, c’est le compost que les habitants déposent, sur ce site de la place Jules Guesde, en un moi, il s’est rempli de moitié.
Les deux bacs sont ensuite mélangés puis déplacés dans les 3es et 4es bacs pour y être brassés, retournés puis laissés au repos durant 6 mois à 1 an.
Le compost terminé, il est redistribué entre les habitants adhérents, mais pas seulement. À la demande des institutrices de l’école maternelle Berthelot, l’association devrait sous peu mettre en place un partenariat pour que l’établissement scolaire bénéficie aussi du compost du quartier.

 

Un rôle pédagogique


"Je me suis dit, qu’est-ce que je peux faire à mon échelle ?". C’est ce que s’est demandé Mathieu, professeur de piano à l’Opéra de Lyon et membre de l’association Compost Jules Guesde. Avec ses 5 compères : Carole et Bertrand qui sont commerçants dans une petite épicerie qui vend des produits frais et locaux ; Odile, retraitée ; Aude documentaliste et présidente de l’association et enfin Mélodie, elle aussi professeur, mais de flûte. Tous les 6 habitent le même quartier et ont eu le même "déclique" en visionnant, séparément et sans se connaître à l’époque, le documentaire "Demain" qui traite d’un futur préoccupant pour l’environnement, et donc pour la société.

C’est le 19 novembre 2016 que naît, de leur volonté et de leur implication, l’association Compost Jules Guesde. Pour eux, la naissance de "compost de quartier" est un projet non seulement écologique mais aussi économique, social et citoyen.

 

L’objectif premier, en phase avec le projet ZDZG (Zéro Déchet Zéro Gaspillage) dont la Métropole de Lyon fait partie, est, bien sûr, de réduire les déchets. En recyclant ces déchets ont créé une matière nouvelle : le compost. "Pour refaire les sols, nous avons besoin du compost. C’est un cercle vertueux." nous explique Mathieu.


"Nous avons vraiment un rôle pédagogique à avoir envers les habitants, pas moralisateur". C’est ce que déclarent les membres de l’association, ensemble, ils mobilisent, motivent et sensibilisent les habitants aux bienfaits du compostage et aux gestes à avoir.
Le rôle de conseil des membres de l’association est très important pour garantir le bon fonctionnement du système. En effet, si des aliments non adaptés au compost y sont incorporés très vite ce dernier peut dégager un liquide et une odeur désagréable, qui entraînerait la venue de rats et donc la fermeture du site. En revanche, s’il est bien entretenu le compost ne propage pas d’odeur incommodante, mais plutôt une senteur de bois, de forêts, plutôt agréable.


En effet, 1 fois par semaine, le jeudi de 18h30 à 19h30, c’est l’heure pour les habitants de déposer leur composte. Sur place, Aude, surnommée par les enfants « la dame du compost », est présente pour veiller à la qualité du compost. En effet, si les habitants sont "novices" ils peuvent parfois intégrer des aliments qui peuvent nuire au compost, "il arrive parfois de trouver des étiquettes de bananes ou alors des pelures d’orange trop grosses. Nous le disons à l’adhérent pour qu’il puisse faire attention la prochaine fois."


"Transformer la société ça ne vient pas d’en haut"


C’est ainsi que Myriam Picot, maire du 7e arrondissement de Lyon, souligne la volonté et l’implication des habitants et de l’association. En effet, aujourd’hui le site de compostage ne compte pas moins de 60 adhérents sans compter les 40 autres en listes d’attente.
Pour Odile, qui est membre de l’association et habitante du quartier, le projet a très vite mobilisé les habitants du quartier et elle compte bien continuer de convaincre : "Les gens ont parfois du mal à sortir de leurs habitudes, ce qu’on veut c’est les sensibiliser pour que, pas à pas, le compostage, et d’autres petits gestes simple et écologique, deviennent automatiques."

Enfin, toute l’équipe de l’association met aussi en place, sur son site internet compostjulesguesde.weebly.com, une série de bons conseils, d’écogeste simples et accessible à tous, et même des recettes originales pour les gourmands.


Rédigé dans Environnement le 10/05/2017 à 17h28

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
90810 Articles
Samedi 22 Juillet 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon