Législatives : Gérard Collomb « consterné » répond à Jean-Paul Bret

Le maire de Villeurbanne avait qualifié celui de Lyon de « Don Corleone » suite aux investitures des candidats La République En Marche ! dans le Rhône.

Rien ne va plus entre les deux maires socialistes de Lyon et Villeurbanne. Jean-Paul Bret grand détracteur de Gérard Collomb a été sidéré d’apprendre que Bruno Bonnell avait été investi dans la 6e circonscription du Rhône face à Najat Vallaud-Belkacem. Et il crie à qui veut l’entendre que Gérard Collomb, "c’est Don Corleone".

Suite à ces mots, le fervent soutient d’Emmanuel Macron a tenu à répondre dans un communiqué "sans entrer dans aucune polémique". Le président de la Métropole lyonnaise a d’abord déclaré "avoir pris connaissance avec consternation" des propos de son 3e vice-président.

Fidèle à sa stratégie, Gérard Collomb met en avant dans cette nomination, les intérêts de sa ville, du département et don poulain, nouveau président de la République : "on ne saurait m’empêcher de défendre des convictions profondes (…) pour donner au nouveau président la majorité la plus large possible"  et que sa "seule exigence depuis toujours : le souci du bien commun".

Après des échanges à distances, les deux hommes vont se retrouver dans une semaine lors d’une assemblée plénière du conseil métropolitain. Il faudra suivre avec attention les petites phrases des uns et des autres.


Rédigé dans Politique le 14/05/2017 à 09h28

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
5 Articles aujourd'hui
90910 Articles
Mercredi 23 Aout 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon