Condamné pour prise illégale d'intérêt, Martial Passi fait appel de la décision mais quitte la mairie de Givors

Condamné jeudi dernier pour prise illégale d'intérêt dans le recrutement de sa sœur, le maire de Givors, Martial Passi, a décidé de faire appel de la décision.

Le tribunal de Lyon avait condamné Martial Passi à 10 000 euros d'amende, 6 mois de prisons avec sursis et surtout 3 ans d'inéligibilité. Au Progrès, l'élu givordin et métropolitain a qualifié cette décision de "sidérante". Il a néanmoins décidé de quitter son siège de maire et de rester simple conseiller municipal.

Ce mercredi, ce sera au tour de Muriel Goux, la sœur de Martial Passi, de démissionner de ses fonctions de directrice générale des services (DGS) de la Ville de Givors. C'est son recrutement qui a déclenché l'affaire, entraînant également sa condamnation pour recel de conflits d'intérêt à 4 mois de prison avec sursis, 5000 euros d'amende et l'interdiction d'exercer dans la fonction publique durant 18 mois.

Rédigé dans Justice le 12/07/2017 à 16h15

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
91282 Articles
Mercredi 22 Novembre 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon