Stationnement payant : ce qui change à Lyon ce 1er janvier

Ce 1er janvier marque l’entrée en vigueur de nouvelles règles de stationnement pour les automobilistes lyonnais.

A commencer par les PV pour stationnement impayé. Fini l’amende à 17 euros.  Le PV coûtera 35 euros en zone Tempo et 60 euros en zone Presto, c’est-à-dire dans l’hypercentre et les rues les plus fréquentées. L’objectif pour la Ville de Lyon, outre de gagner plus d'argent, est de lutter contre le stationnement impayé et de favoriser la rotation des voitures. A noter qu'une trentaine d'ASVP sera embauchée pour l'occasion.

De nouvelles règles sont également mises en place pour le stationnement résident. 33 000 ménages, détenteurs de vignettes résidents, sont concernés. Cette vignette va devenir payante et coûtera 40 euros par an. Les véhicules disposant d’un macaron Crit’Air de couleur verte et les hybrides rechargeables ne devront, eux, débourser que 20 euros à l’année.

Cette fin de gratuité marque aussi la fin de la vignette délivrée par arrondissement. La mairie a réalisé un nouveau découpage de Lyon avec maintenant quinze secteurs de stationnement résidentiel. Ainsi, un habitant du quartier de la Confluence ne pourra plus stationner sur l’ensemble du 2e arrondissement. En revanche, les tarifs résidents restent les mêmes : 2 euros la journée, 6 euros la semaine et 20 euros le mois.

Rédigé dans Transport le 02/01/2018 à 09h49

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
3 Articles aujourd'hui
92338 Articles
Vendredi 14 Decembre 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon