Une vingtaine de femmes de policiers en colère rassemblées à Lyon

Elles ont dénoncé le manque de soutien du gouvernement envers les agents de sécurité.

Ce samedi après-midi, l'association "Femmes Des Forces De L'Ordre En Colère" a rassemblé une vingtaine de membres devant le commissariat Marius Berliet dans le 8e arrondissement. Cette mobilisation a été décidée à la suite des incidents intervenus lors du réveillon du jour de l'an à Champigny-sur-Marne (94). 

 

 

Sophie Willickond, femme de CRS et responsable de l'association, voulait mettre en avant l'absence d'aide de l'État pour les agents de la sécurité : "Notre premier but est de dénoncer les conditions de travail de nos époux qui sont déplorables, autant au niveau matériel qu'humain. Il n'y a aucun respect de leurs règles d'emploi et de repos. On arrive à avoir des policiers et des gendarmes épuisés". Ces conditions de travail, jugées comme insupportables, amènent parfois au drame. Depuis le 1er janvier 2018, trois personnes issues des forces de l'ordre se sont données la mort. 

Rédigé dans Société le 07/01/2018 à 08h57

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
91474 Articles
Jeudi 18 Janvier 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon