Fraude à la CPAM : la peine d'une pharmacienne allégée en appel

En septembre dernier, la pharmacienne de Saint-Fons avait écopé d'une lourde peine à la hauteur de sa fraude jugée massive.

Cinq ans de prison ferme et le remboursement des 2,3 millions d'euros qu'elle avait escroqués à la CPAM du Rhône via son activité du 70 avenue Jean-Jaurès.

Jugée en appel cette année, l'ex-pharmacienne franco-libanaise, aujourd'hui radiée, a appris sa nouvelle condamnation jeudi après la tenue de l'audience le 7 février dernier. Elle a ainsi écopé d'une peine plus légère : 3 ans de prison, contre les 6 requis par le procureur. Toujours écrouée, elle devra également verser la somme 998 921 euros au titre de préjudice.

Sa technique consistait en la multiplication de fausses factures de médicaments jamais fournis aux clients. Des traitements très coûteux, comme ceux réservés aux malades du cancer ou du sida, pouvaient être ciblés.

Rédigé dans Justice le 06/04/2018 à 09h05

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
5 Articles aujourd'hui
92223 Articles
Vendredi 19 Octobre 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon