Sanctions alourdies pour Lopes et Marcelo, Diakhaby également dans le viseur

La commission supérieure d'appel de la Fédération française de football s'est réunie ce jeudi pour étudier à nouveau les incidents qui avaient émaillé la fin de la rencontre OM-OL.

Les sanctions n'ont été dévoilées que ce lundi.  Et elles sont plus lourdes qu'en première instance. Anthony Lopes, qui avait écopé de trois matchs de suspension pour avoir giflé un intendant de l'OM, a vu sa peine alourdie à cinq matchs fermes. Il ratera donc les deux premières rencontres de la saison 2018-2019.

Le match de suspension avec sursis de Marcelo a été transformé en sanction ferme, assortie d'un autre match avec sursis. Quant à Mouctar Diakhaby, s'il était passé entre les gouttes en première instance, la FFF lui a, cette fois, infligé une suspension de deux matchs dont un avec sursis.

Le défenseur marseillais, Adil Rami, n'a pas vu sa peine de trois matchs fermes modifiée mais la commission a décidé de la fermeture pour un match de la tribune basse Sud du Vélodrome.

Enfin, l'OL et l'OM écopent d'une amende de 10 000 euros.

Rédigé dans OL le 08/05/2018 à 08h51

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
92169 Articles
Mercredi 26 Septembre 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon