Lyon : deux voleurs de carte bancaire s’attaquent à une mamie de 89 ans

Alors que l’octogénaire lyonnaise retirait de l’argent à un distributeur de billet, deux hommes lui ont dérobé sa carte bancaire, après avoir visualisé son code secret.



 



Les voleurs âgés respectivement de 39 et 42 ans ont ensuite effectué un retrait avant d’être interpellés par la police dans le 1er arrondissement de Lyon.



 



Plusieurs cartes bancaires volées ont été retrouvées sur eux, ainsi que des cartes cadeaux, une faible dose de cocaïne et une coquette somme de 600 euros en liquide. 


(suite...)

 

Les grandes serres du Parc de la tête d’or se font une beauté 2.0

Ainsi les quatre bornes déjà présentes du parc, qui diffusaient quelques contenues audio pour le public, ont été revisitées et améliorées pour le plus grand plaisir de chacun.



 



Une borne représente une thématique bien particulière, en lien notamment avec l’histoire de la botanique, les plantes utilitaires ou encore les forêts équatoriales. Chacune d’elle sera composée de quatre sous catégories comme celle des "plantes odorantes" ou "les plantes et les serres", avec plusieurs boutons poussoirs. 



 



Toutes les serres sont accessibles gratuitement en 9h et 16h30.


(suite...)

 

Lyon : l’hôtel Carlton vendu par ANF Immobilier

Le groupe ANF Immobilier a annoncé avoir vendu l’hôtel Carlton situé à Lyon en plus de l’hôtel Adagio de Marseille à la SCPI Lafitte PIERRE (NAMI – AEW Europe). L’établissement lyonnais est composé de 80 chambres et a été entièrement rénové en 2012.



 



D’après un communiqué, le produit de la vente de ces hôtels a été utilisé afin de renforcer la stratégie d’ANF Immobilier.



 


(suite...)

 

Circulation alternée : pour l’UDI "les leçons de décembre n’ont abouti à rien"

Michel Delpuech a su prendre les devants cette fois-ci en instaurant le dispositif anti-pollution plus tôt. Une mesure saluée par les membres de l’Union des démocrates indépendants.



 



Cependant, les membres ont tenu à rappeler dans un communiqué, qu’au niveau de la Métropole "les leçons de décembre n’ont abouti à rien". Le réseau de transport en commun lyonnais n’avait pas mis de gratuité en place alors "que la loi sur l’air de 1996 l’impose en cas d’instauration de restriction ou de suspension de la circulation pour certains véhicules".



 



Ils dénoncent également la non-ouverture de parkings provisoires spécialement prévus à cet effet, et le manque d’informations spécifiques sur les sites Onlymoov et l’application OptyMod. Ni les mesures proposées par l’UDI n’ont été entendues.



 



Pour les élus du parti, c’est "la qualité de vie en ville qui passe d’abord par la qualité de l’air et la qualité de notre environnement. Cela devrait être une priorité de la majorité municipale et métropolitaine […]".



 



Pour rappel, la circulation alternée sera reconduite ce mardi à Lyon et Villeurbanne. Seules les voitures immatriculées paires pourront circuler. Sans oublier les véhicules avec plaques impaires possédant une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), ou une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3).


(suite...)

 

Circulation alternée reconduite à Lyon et Villeurbanne mardi !


Ce lundi, Michel Delpuech a annoncé dans un communiqué avoir maintenu la circulation alternée sur Lyon et Villeurbanne pour une deuxième journée consécutive.

 



"Les prévisions s'élèvent à 93 µg/m3 pour ce lundi et à 88 µg/m3 ce mardi. Le niveau d'alerte (80 µg/m3 ) est ainsi toujours nettement dépassé et la situation n'est toujours pas satisfaisante en matière de santé publique", argumente le représentant de l'Etat dans le Rhône.



 



Mardi matin, dès 5h, ce sont donc les véhicules dotés de plaques paires qui seront autorisés à circuler. Sans oublier les véhicules avec plaques impaires possédant une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), ou une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3).



 



De nombreux contrôles routiers sont organisés dans l'agglomération. Mais les policiers se montrent davantage pédagogues, pour inciter les automobilistes à acquérir une vignette Crit'air sur Internet.



 



Le préfet du Rhône vise également les industriels de l'agglomération lyonnaise, leur demandant de "réduire leurs émissions". Il invite également "les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion".

(suite...)

 

Parc OL : ils jettent des fumigènes sur des usagers du tramway

En compagnie de plusieurs individus, le jeune homme a jeté des fumigènes et des pétards sur des usagers du tramway qui mène au stade des Lumières. En plus de ça, ils ont également dégradé un certain nombre de véhicules à proximité.



 



S’il a été interpellé, les autres ont réussi à s’échapper.



 



Une enquête est en cours. 


(suite...)

 

LOU rugby : Lyon a tenté de recruter Jonny Wilkinson

Le LOU a tenté un énorme coup selon Midi Olympique. Le club lyonnais aurait en effet étudié la possibilité de recruter Jonny Wilkinson en tant que joker médical. Une proposition refusée par le demi d’ouverture anglais qui ne voulait pas sortir de sa retraite sportive.



 



Selon le bi-hebdomadaire, le LOU lui avait proposé un salaire colossal pour les six prochains mois.


(suite...)

 

Primaire du PS : un sanction lourde contre l’action gouvernementale selon le PCF du Rhône et le Front de Gauche

Et notamment sur la deuxième place de Manuel Valls. "Avec moins d’un tiers des voix, le bilan catastrophique de gouvernement Hollande-Valls ne fait pas recette. Et comment le pourrait-il ? N’y a-t-il pas déjà au moins deux candidats de droite, Emmanuel Macron et François Fillon ? Un troisième ça serait top !". Dans le Rhône, l’ancien Premier ministre est largement devancé (28%) par Benoit Hamon (38%).



 



De son côté, le PCF et le Front de Gauche a tenu à rappeler qu’ils défendaient les valeurs de la gauche et notamment celles de la "transformation sociale, d’égalité et de progrès".


(suite...)

 

Une fuite de gaz rue Édouard Herriot ce lundi matin

Selon nos informations, elle se situerait entre le numéro 3 et le numéro 11 de la rue du Président Édouard Herriot, dans le 2e arrondissement. Les services de secours sont sur place. Ils vont prochainement procéder à la coupure de l’arrivée de gaz.



 



Plus d’infos dans quelques minutes.


(suite...)

 

Lyon : une école fermée après le suicide sur place d'un cuisinier

Mais ce lundi matin, la décision a été prise de fermer l'école Immaculée Conception dans le 3e arrondissement de Lyon après la découverte du corps du cuisinier. Ce dernier s'était suicidé à l'aide d'une arme à feu dans la cuisine de l'établissement scolaire situé rue Vendôme.



 



L'école pourrait rouvrir ses portes mardi matin, afin de permettre aux enquêteurs et aux secours d'intervenir sur place.


(suite...)

 

Le LHC s’incline face à Gap (2-4) et chute à la 5e place

Toujours privé de plusieurs cadres, le LHC a pourtant disputé une partie endiablée dimanche soir, mais sans pour autant canaliser Gap. La rencontre débutait pourtant très bien, grâce à l’ouverture du score du Canadien Scott Fleming (1-0, 35 :56).



 



Après ce but encaissé, le leader de la Ligue Magnus a longtemps buté sur le gardien lyonnais, Matija Pintaric. En effet, dans le deuxième tiers temps, le portier slovène a réalisé 22 parades, avant de s’incliner (1-1, 35 :56).



 



Les Rapaces de Gap ont ensuite la main mise sur le match. Malgré une belle résistance lyonnaise, le LHC s’incline quatre buts à deux dans son antre face au leader. Gap met donc fin à la série de deux victoires consécutives des Gones en championnat.



 



Désormais cinquième de la Ligue Magnus, les Lions, déjà qualifiés pour les play-offs, ont neuf rencontres pour se présenter dans la meilleure des positions pour la fin de saison régulière.



 



Prochain rendez-vous pour le LHC à Angers, mardi soir à 20h30.


(suite...)

 

Lyon, deuxième ville de France la plus instagrammée

Ce sont grâce aux donnés relevées depuis le début du lancement d’Instagram que la société Iconosquare a pu établir un classement. Avec près de 600 millions d’utilisateurs de l’application par mois, la galerie générale d’Instagram est une vraie invitation au voyage.



 



Paris arrive en tête du peloton. La capitale des Gaules est dauphine de la capitale parisienne, avec près de 3,12 millions de publications retraçant chaque recoin et chaque paysage de la ville. Il faut dire que l’évènement de la Fête des Lumières attire beaucoup de touristes chaque année, de quoi augmenter le nombre de photos publiées de plusieurs milliers.  



 



La troisième place revient à Marseille. Bordeaux, Toulouse, Lille, Strasbourg, Nantes, Montpellier et Rennes complètent le top 10.  


(suite...)

 

Un violent incendie ravage un garage à Heyrieux dans le Nord-Isère

Selon le Dauphiné Libéré, trois lances à incendie ont été nécessaires pour éteindre les flammes qui ont ravagé le bâtiment où travaille en temps normal six salariés.



 



Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’incendie. Les gendarmes de l'identification criminelle étaient notamment présents ce dimanche matin pour en savoir plus sur le sinistre. Aucune piste, accidentelle ou criminelle, n’était écartée.


(suite...)

 

Lyon : un jeune homme met fin à ses jours en se défenestrant

Un jeune homme, âgé de 25 ans, a mis fin à ses jours en se défenestrant d’un appartement de la rue du Colonel-Prévost. Selon les premiers éléments de l’enquête, la police aurait retrouvé un message de la victime qui indique qu’elle voulait se suicider.


(suite...)

 

Les curieuses notes de frais du maire de Givors

Trop, selon l’opposition. Le 17 novembre dernier, Mohamed Boudjellaba déposait plainte auprès du procureur de la République, dénonçant des incongruités dans les frais de représentation du maire PCF de Givors.



 



Premier sujet d’étonnement : l’état des dépenses enregistrées dépasse de 4 089,48 euros le montant voté par le conseil municipal dans le compte administratif. Comment peut-on dépenser plus que le budget ? Le détail pour l’année 2015 relève de la poésie de Prévert. On découvre un Martial Passi en véritable fashionista, client de : Armand Thiery, Jules, O’Grant, Father&Sons, Charles, Zara, La Canadienne. Prenant soin de sa personne : JF Parfumerie (5 fois), Passion Beauté. On ne saurait reprocher à un maire d’être à son avantage lors de ses apparitions publiques. D’autres vont jusqu’à se teindre les cheveux. Ce n’est pas le cas de Martial Passi. Ce serait gâcher.



 



On ne saurait reprocher à un élu ses nombreuse notes de restaurant, dans la métropole lyonnaise c’est le contraire qui paraîtrait inconvenant. On reste plus circonspect sur le double achat à la Canadienne le 22 décembre pour 389 euros et 560 euros, fourrures, cuirs ? Mais après tout, rien n’empêche le maire de Givors d’envisager un voyage d’étude en Antarctique aux approches de Noël.



La lecture des notes de frais révèle encore d’autres surprises. Un achat chez Cartier le 14 février jour de la Saint Valentin pour 105 euros. Une note un peu appuyée le 21 août : des denrées alimentaires chez Uniferme pour 355 euros et chez Intermarché pour 109 euros. Ça n’aurait pas grande importance si ça ne correspondait pas à l’anniversaire de Madame Passi. Il n’en faut pas plus pour enflammer l’imagination, comme cet achat de 61,44 euros le 9 avril chez Maxi Toys correspondant à "un costume de princesse" et celui de vins et spiritueux pour 123 euros à Cannes Mandelieu chez un caviste dont un petit doigt indiscret affirme qu’il s’agit du fils du maire.



 



Y aurait-il utilisation privée d’argent public ? Un brin agacé par tant de sollicitude comptable, Martial Passi tient à répondre point par point. Cartier ? C’est le chapelier du passage de l’Argue où il a acheté une casquette et des gants ! Moins éternels que le diamant mais tellement plus chauds en hiver. Le costume de princesse ? Il était destiné à "une enfant du Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile" dont la famille était accompagnée par la mairie.



Les achats de denrées alimentaires le 21 août ? "Deux fois par an, chaque année, j’organise et j’offre un repas à différents élus et acteurs publics et privés". Et ce n’est quand même pas de sa faute si ça tombe le même jour que l’anniversaire de sa femme.



Quant à Cannes Mandelieu. Il est allé y faire un voyage d’études pour explorer les caméras de "vidéo-verbalisation". C’est pour remercier les personnes qui l’ont accueillies qu’il a acheté ces bouteilles. Et Martial Passi précise : "Par ailleurs, mon fils n’est pas propriétaire mais salarié dans ce commerce de vente de vin". Toujours trop pudique sur les questions familiales, le maire de Givors oublie de se souvenir que son fils Thomas a épousé la fille du patron (Magali Thevenet-Passi) qui se trouve être associée-gérante de la Cave du Château.





Surtout, Martial Passi dément : non, il n’y a pas eu de dépassement de budget, tout ce qui est au-dessus de la somme prévue, les 4 089,48 euros supplémentaires, "c’est pour ma pomme". C’est donc lui qui a bien payé de sa poche les 10 fois 30 euros de "participation mariages" et les plus 10 fois 20 euros de "participation décès". Car à Givors, on ne meurt pas sans l’aide de la mairie. Le budget "frais de représentation" semble bien avoir été voté dans les règles, versé deux fois par an et assorti de notes de frais qui ont été conservées.



 



On remarque au passage qu’il est tout de même assez généreux. Dans son livre Chers Élus, ce qu’ils gagnent vraiment, Vincent Quivy note que la maire de Marseille dispose de 52 600 euros par an et celle de Paris, la moitié soit 26 000 euros. Givors est donc la moitié de Paris. Les textes précisent que les indemnités de représentation du maire couvrent les dépenses opérées "à l’occasion de ses fonctions et dans l’intérêt de la commune". Toutefois elles doivent correspondre "à un besoin réel et ne (peuvent) constituer un traitement déguisé". Dans le cas contraire, elles devraient être intégrées à l’indemnisation du maire et soumises à impôt et cotisations.



 



C’est tout l’objet du litige que le procureur de la République devra trancher ou classer sans suite. Bien difficile de savoir si les dépenses entrent strictement dans ce cadre légal. Ni de séparer ce qui relève du mandat de maire de Givors et ce qui relève de la fonction de vice-président du Grand Lyon et qui ne saurait être supporté par la commune. Mais de ce point de vue-là Martial Passi nous rassure : "être maire de Givors, c’est être jour après jour, et 365 jours dans l’année..."



Ce qui, on l’aura compris, ne lui laisse pas un instant pour assumer des fonctions de vice-président métropolitain. Et donc d’occasionner des frais.


(suite...)

 

Primaire à gauche : Benoît Hamon largement en tête à Lyon et dans le Rhône

Les scores des différents candidats bien sûr, mais aussi et surtout la participation de ces primaires citoyennes. Yves Blein, le député-maire de Feyzin qui organise le scrutin dans le département, avait parlé d'un "échec" si la barre des 2 millions de votants n'était pas franchie au premier tour de la primaire. Or, la Haute autorité a annoncé un peu moins de 2 millions de personnes venues voter dimanche.





Lyon s'est plutôt bien défendue sur ce front. Malgré les appels incessants de Gérard Collomb à ne pas aller voter, la plupart des arrondissements frôlent la barre des 10% de participation. Ainsi, les bureaux de vote de la Métropole dépasse les 5% de participation, c'est mieux que la moyenne nationale.

C'est finalement dans les territoires plus ruraux que le message de la primaire à gauche n'est pas passé : moins de 3% de participation ont été relevé dans le Nouveau Rhône.



 



Concernant les résultats, Benoît Hamon a été plébisicité. Légèrement en tête au niveau national, il n'a pas fait de détail, que ce soit dans le Rhône ou la Métropole. Sur la plupart des bureaux dépouillés, l'ancien ministre de l'Education culmine à un peu plus de 38% des voix, dans les deux territoires. Il relègue ainsi Manuel Valls à un score famélique compris entre 28 et 29%.





La seule différence notable dimanche entre Rhône et Métropole, ce sont les scores des deux autres socialistes du scrutin : dans la Métropole, Vincent Peillon gratte plus d'1% des voix à Arnaud Montebourg. Et dans le Rhône, ce dernier le récupère à son adversaire.


(suite...)

 

Meurtre à la Part-Dieu : le suspect écroué, il évoque la légitime défense

Plus tôt dans la journée, il avait reconnu les faits qui lui étaient reprochés, il a porté un coup de couteau fatal à un trentenaire place de Milan à Lyon.



 



Selon le Progrès, le drame résulte d'une bagarre entre SDF vendredi soir, filmée par les caméras de vidéosurveillance. Alors que deux personnes démunies, dont le mis en cause, buvaient de l'alcool sur la place du quartier de la Part-Dieu, un troisième homme, la future victime, est venue chercher des noises.



S'en est suivie une rixe durant laquelle le dernier belligérant a eu largement le dessus, mettant même son adversaire KO quelques minutes. C'est au bout de la troisième incursion du SDF violent que son opposant a sorti un couteau, et l'a frappé au niveau du thorax.



 



Il a ensuite pris la fuite, et a été rattrapé près de la gare de Perrache, les vêtements tâchés de sang.



 



Selon l'homme aujourd'hui écroué, il s'agit donc de légitime défense. L'enquête qui se poursuit devra déterminer si oui ou non sa vie était en danger.


(suite...)

 

Circulation alternée à Lyon et Villeurbanne ce lundi : et mardi ?

Cette décision du préfet du Rhône intervient alors que l'alerte pollution a été déclenchée dans l'agglomération, et que les conditions météos qui s'annoncent risquent d'entretenir l'atmosphère irrespirable.



 



Pour rappel, les véhicules aux plaques paires mais qui affichent une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3) peuvent également rouler.



 



Quid de mardi, où la situation serait inversée au profit des plaques paires lyonnaises et villeurbannaises ? Michel Delpuech doit analyser la situation dans la journée de lundi, et notamment l'évolution de la pollution face à la baisse du trafic automobile espéré. Une décision dans l'après-midi devrait tomber du côté de la préfecture du Rhône.


(suite...)

 

Voyage des élus au Vatican : une note moins salée que prévu

Parmi eux, Gérard Collomb, Laurent Wauquiez ou encore le président du Département du Rhône, Christophe Guilloteau.



 



Une bonne nouvelle pour ceux qui ont participé au pèlerinage à Rome et à la rencontre avec le pape François organisés par le cardinal Philippe Barbarin. L’évêché vient de leur annoncer que le coût réel du déplacement était finalement moins élevé que les 1000 euros versés par chacun. Du coup, Mgr Barbarin leur propose soit de leur rembourser la différence, soit d’en faire don au diocèse. Et dans ce cas, ils auront le droit à une déduction fiscale.



 



Sachant que certains comme Gérard Collomb avaient fait payer le voyage par leur collectivité, les Lyonnais apprécieront de savoir ce que le sénateur-maire a choisi de faire.


(suite...)

 

OL-OM : il n'y a eu qu'un seul Olympique (3-1)

Oubliée la défaite à Caen, Bruno Genesio et ses joueurs n'imaginaient qu'une victoire face au rival phocéen, notamment grâce à l'appui de la nouvelle recrue Memphis Depay.



 



Sur la pelouse, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Sarr frappait le premier côté marseillais, tandis que Valbuena et Tolisso répliquaient pour les Lyonnais.

Le Parc OL explosait à la 43e minute avec l'ouverture du score signée Mathieu Valbuena. L'ancien Marseillais confirmait sa bonne forme du moment en déclenchant une superbe frappe enroulée sur laquelle Yoann Pelé ne pouvait rien (1-0). Un but célébré par les Lyonnais avec le maillot de leur ancien partenaire Gueïda Fofana, obligé de prendre sa retraite à cause d'une blessure trop tenace.



 



Dès le début de la seconde période, Marseille tentait de renverser la tendance. Bafé Gomis et Franck Anguissa mettaient la pression sur le but d'Anthony Lopes, sans succès.



 



C'est finalement l'OL qui aggravait la marque à la 61e : Alexandre Lacazette profitait d'une mauvaise remise de Morgan Sanson pour partir défier le portier adversaire et inscrire un but sans trembler (2-0).



 



Mais l'OM réagissait bien 7 minutes plus tard. Le défenseur Doria était à la conclusion d'un cafouillage dans la surface lyonnaise (2-1).



 



Fort heureusement, Alexandre Lacazette inscrivait son 17e but à la 75e, après avoir récupéré le ballon dans les pieds d'un défenseur et avoir éliminé Pelé d'une superbe feinte (3-1).



 



Le public lyonnais faisait ensuite connaissance avec Memphis Depay, auteur de plusieurs passes et dribbles intéressants.



 



Fort de ce succès, l'OL aura l'avantage de recevoir à nouveau la semaine prochaine. Face à Lille, il faudra montrer autant de belles choses que ce dimanche.


(suite...)

 

Des blessés dans un accident de la circulation devant le Parc OL

Un véhicule qui était dans la file d'attente pour l'accès au Parc OL a subitement changé de voie et s'est fait percuté. Trois voitures ont été impliquées dans ce carambolage. Selon nos informations, plusieurs blessés sont à déplorer, dont 3 enfants âgés de 7 ans et deux jumeaux âgés de 21 mois.


(suite...)

 

Primaire à gauche : les socialistes villeurbannais ont résisté en misant sur le mauvais cheval

Pour le scrutin éponyme de la gauche, il semblerait que les socialistes villeurbannais aient eux-aussi misé sur le mauvais cheval. Car le score de Manuel Valls, arrivé deuxième du premier tour, derrière Benoît Hamon est dans une situation compliquée, surtout depuis le soutien d'Arnaud Montebourg, 3e du scrutin, à l'ancien ministre de l'Education nationale.



 



Dans le Rhône, Villeurbanne faisait office de bastion face à Lyon, qui annonçait via son maire Gérard Collomb vouloir bouder la primaire. La députée Pascale Crozon avait activement fait campagne pour Manuel Valls. C'est d'ailleurs la ville choisie par l'ancien Premier ministre mardi dernier pour son unique visite de campagne dans le Rhône. A ses côtés, Najat Vallaud-Belkacem, future candidate aux législatives dans cette 6e circonscription, et son suppléant, Didier Vullierme, adjoint à la Sécurité à la Ville de Villeurbanne.

Quant au maire, Jean-Paul Bret, il a tenu à rester secret sur son vote jusqu'au bout.



 



Au final, ceux qui s'en sortent le mieux sont peut-être Damien Berthilier, adjoint à l'Education, soutien de Benoît Hamon, et peut-être Loïc Chabrier, adjoint à la Culture, l'un des rares fidèles affirmés d'Emmanuel Macron aux Gratte-Ciel.


(suite...)

 

Primaire à gauche : "On a collé, on a tracté pour Hamon, alors que nos adversaires ne l'ont pas forcément fait"

En tête au premier tour de la primaire de la gauche, l'ancien ministre de l'Education Nationale a créé la surprise. Sauf pour Jules Joassard. Le conseiller municipal de Sérézin-du-Rhône était convaincu de cette issue dès le mois d'août dernier.

"Benoît Hamon a respecté ce qu'est la primaire, il est parti tôt en campagne, il a choisi que cette campagne ne se passe pas sur les thèmes de l'identité, de l'austérité, du déficit que certains auraient souhaité imposer. Il a choisi les thèmes qu'il voulait", indique le référent du candidat dans le Rhône.



 



"Cette drôle de campagne a été compliquée, on n'avait pas d'adversaires durant l'automne. Et que les choses se sont décantées, cette campagne invisible qu'on a conduite pendant de longs mois a payé", se félicite Jules Joassard.

"Partout dans le Rhône, on a collé, on a tracté, alors que nos adversaires ne l'ont pas forcément fait. Quand on voit la palette de tracts de Manuel Valls dans le hall de la fédé du Rhône toujours intacte, nous on n'avait plus un seul tract à distribuer. On a reçu une vingtaine de contacts par jour", tacle le candidat aux législatives dans la 11e circonscription du Rhône, persuadé désormais d'une victoire au second tour face à Manuel Valls.



 



Jules Joassard se projette même au printemps prochain : "Je suis persuadé que la présidentielle n'est pas perdu, et qu'à partir du moment où l'on offre un débouché politique aux aspirations des électeurs, l'émiettement redouté à gauche n'est pas forcé et une nouvelle dynamique peut s'ouvrir".


(suite...)

 

Lyon : 350 personnes ont réclamé "justice et vérité pour Adama"

Cinq mois après la mort d’Adama Traoré lors de son interpellation à Beaumont, les manifestants ont réclamé "justice et vérité" pour le jeune homme. Et notamment la condamnation de ceux qu’ils jugent responsables de son décès.





Pas de débordement à relever lors du défilé lyonnais, les soutiens de la famille Traoré ont scandé des slogans anti-policiers avant de se disperser.


(suite...)

 

Dans le Rhône, 2,9% des actifs vont au travail en vélo

Et le résultat n’est pas transcendant : moins de 2% des actifs privilégient ce mode de transport plutôt que la voiture, les deux roues motorisées ou les transports en commun.



 



Pour les courts trajets, celui d’un kilomètre par exemple entre le domicile et le lieu de travail, le Français va globalement préférer prendre sa voiture (58%), voire même y aller à pied (26%) plutôt que de prendre son vélo (4,3%)/



 



Le Rhône est toutefois l’un des départements les plus adeptes de la bicyclette, 2,9% des actifs ont fait ce choix chaque matin et chaque soir. Rien à voir avec Paris où 4,1% des actifs circulent en vélo ou dans le Bas-Rhin où ils sont 6,1%. Mais le Rhodanien se situe au-dessus de la moyenne nationale.



Et ces données sont principalement tirées vers le haut par les Lyonnais, qui bénéficient du réseau dessiné par la Métropole. Ainsi, 6% des actifs lyonnais et 4,5% des Villeurbannais prennent le vélo tous les matins de la semaine.


(suite...)

 

Circulation alternée à Lyon : le périmètre du dispositif pour lundi

Ce lundi, dès 5h du matin, seuls les véhicules dotées de plaques impaires pourront rouler, ainsi que ceux dotés de plaques paires mais possédant une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3).



 



Afin de permettre à certains automobilistes travaillant dans Lyon et Villeurbanne mais habitant en dehors de profiter des transports en commun, plusieurs axes ne sont pas concernés par la circulation alternative.

Il s’agit de :

– boulevard Laurent Bonnevay, ex-RD 383

– boulevard Pierre Sémard

– boulevard périphérique Nord

– autoroute A7

– autoroute A6

– autoroute A42

– l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc relais de Vaise par le quai Sedaillan, le quai du Commerce, le quai de la gare d’eau, la rue de Saint-Cyr et la rue du 24 mars 1852

– l’itinéraire entre le boulevard périphérique Nord et le parc relais de Vaise par la rue de Bourgogne et la rue du 24 mars 1852

– l’itinéraire entre le boulevard Laurent Bonnevay et le parc relais de la Soie par l’ex-RD 517, la rue Léon Blum, la rue de la Soie et la rue de la Poudrette

– l’itinéraire entre l’A7 et le parking de la gare de Lyon-Perrache empruntant les bretelles de l’échangeur autoroutier de Perrache et le Cours de Verdun Récamier.



 



Des contrôles routiers seront installés afin de vérifier la circulation alternée. Le 9 décembre dernier, 29 PV avaient été dressés.


(suite...)

 

Clément Grenier (OL) à nouveau sollicité par Nice

Le milieu de terrain a l’un des salaires les plus importants de l’OL, son hygiène de vie est remise en cause par Bruno Genesio et ses blessures à répétition ne le rendent pas suffisamment disponible.



 



Sauf que personne ne s’est manifesté cet hiver pour recruter l’international français. Selon Téléfoot, un club vient de faire part de son intérêt. Il s’agit de l’OGC Nice, qui avait déjà failli recruter Clément Grenier en 2012 en échange de Fabian Monzon.



 



Le club azuréen, privé de Younès Belhanda, blessé, aurait obtenu l’accord du joueur pour évoluer en prêt le reste de la saison. L’OL rêve désormais d’une option d’achat raisonnable pour s’enlever enfin cette épine du pied.


(suite...)

 

Nicole, la chatte lyonnaise, qui voulait devenir présidente de la République !

Nicole, petite Exotic Shortair de 5 ans (soit une quarantaine d’années en âge humain) a été préférée à son amie Jeanne lors de la primaire du parti. "Nicole a une capacité de réflexion un peu plus poussée que Jeanne, qui elle est plutôt bavarde", explique Jimmy, président du GentleCat, le bar à chats du 2e arrondissement où vivent les deux copines, et où le scrutin a eu lieu. 



 



Nicole, actuellement en pleine campagne électorale avec le slogan "Yes we cat !", entend bien se faire connaître au-delà de Lyon et d’Auvergne-Rhône-Alpes. Logement, santé, impôt, consommation, environnement, recherche… La minette détaille sur son liste une série de mesures. "J’ai au plus profond de mon pelage l’intime conviction que chacune de ces mesures est absolument nécessaire à la France de demain", peut-on lire sur le site nicole2017.fr.



 



On l’aura compris Nicole veut faire "le buzz", où plutôt ceux qui sont à l’origine de sa candidature. "Derrière l’espèce de blague, il y a quand même un vrai message. On demande que la condition animale soit prise en compte dans le débat présidentiel car personne n’aborde le sujet. On estime qu’une société, qui s’occupe de ses animaux, est une société plus humaine", affirme Jimmy qui donne comme exemple la mise en place d’un organisme avec un numéro vert pour signaler les maltraitances animales.



 



Une pétition de soutien pour la candidature de Nicole a déjà récolté 450 signatures. Chat promet !


(suite...)

 

200 femmes dans les rues de Lyon pour dénoncer les propos de Donald Trump

Ces Women’s March (marche des femmes ndlr) visent à rappeler le droit des femmes, face aux propos limites qu’à pu tenir Donald Trump par le passé ou encore récemment.



 



A Lyon, sur la place de la Comédie, 200 femmes s’étaient alors retrouvées samedi pour scander des slogans fleuris : "Donald, c’est pas du Walt Disney" ou encore "Les chattes attrapent en retour", une allusion à la tristement célèbre citation de Donald Trump, "Grab her by the pussy".


(suite...)

 

Lyon : un petit rassemblement contre le CETA

Puis ce sera au tour des parlementaires des différents pays membres. Pour contrer ce traité international de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, une marche était organisée samedi après-midi à Lyon.

Une soixantaine de personnes sont parties de la place Bellecour, avec un cercueil, pour célébrer "l’enterrement de la démocratie".



 



"Dans son état actuel, l’AÉCG / CETA n’est pas un accord de commerce progressiste. Ce serait une erreur d’adopter ce traité, et les inquiétantes dispositions qu’il comporte, en s’en servant comme modèle pour négocier des accords futurs. L’AÉCG / CETA est une version rétrograde et encore plus intrusive de l’ancien programme de libre-échange conçu par et pour les plus grandes transnationales du monde", écrivent les détracteurs du traité.


(suite...)

 

Tunnel du goût : les invendus offerts à une association pour les SDF

Samedi soir, après une journée durant laquelle des chefs ont cuisiné dans le tunnel de la Croix-Rousse, les invendus ont été offerts à l’association Donner la main - don de soi.



 



Le président de cette dernière, Jean-Marc Roffat, était en train d’animer une soirée caritative à la Cité Internationale, il a donc pu redistribuer ces repas avec d’autres associations humanitaires lors de maraudes pour les SDF lyonnais, et notamment ceux accueillis au gymnase Chanfray à la Confluence.



 



Jean-Marc Roffat avait fait parler de lui dans la semaine, écrivant à Gérard Collomb pour lui demander d'ouvrir des stations de métro la nuit pour accueillir des personnes sans domicile fixe. Une requête restée sans réponse.


(suite...)

 

Rhône : deux jeunes blessés dans un grave accident de la route

Il a alors percuté de plein fouet une voiture venant d’en face. Deux jeunes se trouvent dans un état grave ont communiqué les gendarmes du Rhône. Il s'agit du conducteur et du passager du véhicule qui n'a pu éviter la BMW.



 



Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes du drame.


(suite...)

 

Rhône : fâché avec l’abbé, l’organiste gagne aux Prud’hommes

La cour d’appel de Lyon a récemment rendu son jugement dans une affaire opposant un organiste à l’abbé de la paroisse Saint-Michel de Thizy-les-Bourgs.



 



Rémunéré ponctuellement depuis 2004, l’organiste avait eu la désagréable surprise de voir ce nouvel abbé arriver en 2011. Ce dernier confiait alors davantage de missions à un organiste bénévole. Sans congés depuis sept ans, payé 35 euros brut par prestation, l’organiste titulaire se rebella et reçu un avertissement. Accusé d’avoir réclamé une rétribution supplémentaire à des mariés, il est écarté de la chorale en 2014.



 



Le Conseil des prud’hommes de Villefranche avait alors condamné l’association diocésaine et la paroisse Saint-Michel à lui verser 121 392 euros d’arriérés et de dommages et intérêts. Les deux intéressées avaient fait appel, la Cour a confirmé le jugement mais a mis hors de cause l’association diocésaine de Lyon, qui n’est pas co-employeur de l’organiste.


(suite...)

 

Le PSG dément avoir voulu chiper Depay à l’OL

D’abord parce que les négociations avaient été rudes et longues, puis parce qu’il avait sorti son chéquier pour le transfert le plus important depuis Yoann Gourcuff, et enfin parce qu’il n’était pas seul sur le coup. "Le PSG a surenchéri avec Patrick Kluivert", lâchait alors le président de l’OL. D'autant que Memphis Depay déclarait quelques minutes plus tôt que ses idoles étaient Arjen Robben et... Patrick Kluivert.



 



Une version démentie par le directeur du football du club de la capitale. "Je connais très bien Memphis, je lui ai parlé, je n’ai pas essayé de le faire signer et je suis très content qu’il joue à Lyon. J’ai parlé avec lui, mais ce n’était pas directement pour le prendre", a indiqué Patrick Kluivert dans l’Equipe.


(suite...)

 

L’ASUL n’y arrive toujours pas

A quelques mètres du Matmut Stadium, l’ASUL recevait Rennes au Petit Palais des Sports.

Sur une pente glissante, le club de volley lyonnais n’a toutefois pas fait le poids. Les Bretons l’ont emporté 3 sets à 0, scotchant leurs adversaires dans le ventre mou du classement.





Privé de son capitaine Mark McGivern, l’ASUL espère se relancer la semaine prochaine face à Nancy.


(suite...)

 

Qualifié pour les play-offs, le LHC doit dérouler face à Gap

Toutefois, pour s’offrir le meilleur des parcours, il faut finir la saison régulière à la meilleure place. D’où l’importance de ne pas lâcher des points, à commencer par ce dimanche après-midi face à Gap. Les Lions recevront les Rapaces à Charlemagne à 17h, un adversaire en grande forme avec une seule défaite sur ses 13 derniers matchs.



 



Il restera ensuite 9 rencontres de Ligue Magnus avant les play-offs.


(suite...)

 

Sondage : en France, l’OL est plus apprécié que l’OM

Mais l’image globalement renvoyée par le club phocéen est visiblement moins flamboyante que celle de l’OL.



 



Selon un sondage Odoxa réalisé auprès de 1006 personnes pour Winamax et RTL, 58% des Français ont une bonne opinion de l’Olympique Lyonnais, contre 36% pour Marseille. Si l’on ne conserve que les avis des amateurs de football, l’OL grimpe à 72%, tandis que l’OM remonte à 53%.



 



De quoi lancer sereinement les hostilités pour l’Olympico de ce dimanche soir au Parc OL.


(suite...)

 

L’ASVEL n’a pas tremblé à Orléans et s’envole pour Disneyland

Coupable d’avoir gâché son début de saison, la Green Team n’avait pas d’autre choix que de remporter ses deux derniers matchs. Mission accomplie à Orléans, après une victoire 52-69, grâce notamment à Hodge et Lang.





La Leaders Cup à Disneyland Paris n’attend donc plus que les Villeurbannais, qui la disputeront dans un mois. "C’est une très bonne chose d’aller à la Leaders Cup. Maintenant, nous ne voulons pas seulement y participer. Nous voulons également être bons là-bas", a déclaré Bandja Sy à l'issue du match à Orléans.


(suite...)

 

Caroline Garcia déjà éliminée de l’Open d’Australie

La jeune tenniswoman lyonnaise a été éliminée au troisième tour de l’Open d’Australie face à Barbora Strycova. La Tchèque a vaincu la 26e joueuse mondiale en deux sets 6-2, 7-5.



 



"Je ne me suis jamais sentie très à l’aise sur le terrain, je n’étais pas vraiment dans mes frappes à 100 %. On sait que la défaite est possible, mais au moins en ayant joué le mieux possible. Quand j’arrive à ne pas faire trois ou quatre fautes par jeu j’ai mes chances", a déclaré Caroline Garcia.



 



2017 commence donc plutôt mal pour la n°1 française qui avait martelé vouloir faire l’impasse sur la Fed Cup pour tenter de glaner un titre individuel. Il lui reste moults tournois, mais pour le moment, c'est râpé.


(suite...)

 

Tué à coup de couteau à la Part-Dieu : une bagarre entre SDF ?

L’individu soupçonné d’être l’auteur des coups de couteau mortels n’a pu être interrogé qu’à partir de samedi soir et n’a donc pas fait toute la lumière sur les circonstances du drame. Il aurait toutefois reconnu les faits.



 



Ce que l’on sait, c’est que la victime était un SDF. Frappée à la poitrine, elle est décédée sur la place de Milan, malgré l’intervention rapide des secours.

Son agresseur présumé, âgé de 47 ans, a été interpellé en possession de deux couteaux, dont l’un ensanglanté. Blessé à la clavicule lors de la rixe, il a été hospitalisé samedi.



 



L'exploitation de la vidéosurveillance, omniprésente dans le quartier du 3e arrondissement de Lyon, ainsi que la poursuite de la garde à vue de l'intéressé, devrait permettre à l'affaire de se décanter.



Quant à la prévention de ce type d'homicide dans la rue, les policiers semblent démunis.


(suite...)

 

L'OL va tout miser sur l'attaque pour remporter l'Olympico

C’est la deuxième confrontation la plus attendue derrière le derby contre Saint-Etienne. Les matchs entre l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille sont toujours très disputés sur le terrain ou en tribunes.



Les Lyonnais, quatrième de Ligue 1, voudront se rapprocher du podium pour ne pas être totalement décrochés dans la course à la Ligue des Champions.



 



Pour ce match à Décines, Bruno Genesio enregistre le retour d’Emanuel Mammana en défense. Il revient dans le groupe après une blessure aux vertèbres cervicales. Il pourrait même être titulaire en défense centrale contre l’OM, en l’absence de Diakhaby (blessé à la cheville).



 



Pour ce choc très attendu, le Parc OL devrait afficher presque complet. Les quelques 59 000 spectateurs auront peut-être l’occasion d’apercevoir les débuts de la nouvelle recrue lyonnaise, Memphis Depay, aux côtés d’Alexandre Lacazette et Nabil Fekir. Pas moins de six attaquants ont été convoqués par l'entraîneur lyonnais, dont le Néerlandais, qui s'est entraîné une fois seulement samedi avec ses partenaires.



 



Coup d’envoi de cet Olympico à 21h ce dimanche soir, au Parc OL.


(suite...)

 

Primaire de la gauche : un duel Hamon-Valls au second tour


Dans leur quête d’un champion pour remporter la présidentielle 2017, PS, PRG, Ecologistes! et Front Démocrate ont envoyé sept candidats au front.

Qui de Manuel Valls, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Jean-Luc Benhamias et François de Rugy l’emportera ? Début de réponse dans la soirée.



 



Les règles du vote sont simples : être inscrit sur les listes électorales, verser 1 euro et signer la charte des valeurs de la gauche et des écologistes. Les citoyens étrangers appartenant à l’un des partis organisant la primaire peut également voter.



 



20h40 : La Haute Autorité s'est exprimée plus tôt que prévu ce dimanche. "Aucun réel problème à déplorer sauf des incidents mineurs, marginaux qui ont été réglés". Participation entre 1,5 million et 2 millions, "sans doute plus proche des 2 millions".

En baisse par rapport à 2011.



Sur 3080 bureaux dépouillés, soit plus du tiers des bureaux :



Benoît Hamon 35,21%

Manuel Valls 31,56%

Arnaud Montebourg 18,70%

Vincent Peillon 6,48%

François de Rugy 3,49%

Sylvia Pinel 2,1%

Jean-Luc Bennahmias 1,6%



 



20h30 : Comme pour la primaire de la droite, le Rhône semble bien parti pour s'aligner sur les résultats nationaux. Sur les 20 premiers bureaux de vote dépouillés, Benoît Hamon fait la course en tête, devant Manuel Valls et Arnaud Montebourg.



 



20h20 : "Nous avons réussi le premier tour de cette primaire", s'est félicité Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS. "Merci pour votre résistance à l'air du temps, pour votre enthousiasme pour ce nouveau temps", s'est-il adressé aux électeurs.



 



20h05 : Selon les premières rumeurs, trois finalistes potentiels se tirent la bourre pour le second tour. Il s'agirait de Benoît Hamon, Manuel Valls et Arnaud Montebourg. Et la plupart des sources évoque cet ordre pour le nombre de voix obtenues. Suspense.



 



20h : Si tout le PS semble ravi de ces premiers chiffres de participation, ce n'est pas grâce au Rhône. A 17h, seules 31 000 personnes avaient voté selon la fédé, contre 70 000 au total en 2012.



 



19h25 : Rappelons que pour Yves Blein, l'organisateur de la primaire dans le Rhône, moins de 2 millions de votants ce dimanche serait un "échec".



 



19h : C'est fini, les bureaux de vote du Rhône et de Lyon sont en train de fermer. Selon les projections d'Elabe, un peu moins de 2 millions de personnes ont voté ce dimanche.



 



18h30 : Les résultats ne devraient pas tomber avant 21h. Il faut que chaque bureau de vote envoie électroniquement les siens à Solférino, puis une confirmation téléphonique avec tous les présidents des bureaux est effectuée.



 



17h50 : à 17h, la participation dans 70% des bureaux de vote s'élevait à 1 million de votants. Plus qu'une heure désormais avant la clôture du premier tour.



 



13h15 : Avec du retard, la Haute autorité de la primaire a communiqué le chiffre de la participation à la mi-journée. Sur 63% des bureaux de vote, 400 000 votants ont été recensés. Christophe Borgel s'est permis une "extrapolation", tablant sur 600 000 votants au total. Le membre de la haute-autorité a indiqué qu’il y avait une "montée en puissance" du nombre de personnes se déplaçant. Mais pour le moment, c'est moins bien qu'en 2011.



 



12h55 : Ils ont voté : Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne avec Pascale Crozon et Didier Vullierme. Mais aussi Thierry Braillard. Côté élus lyonnais, c'est le vide total. Ou en tout cas, ils ne le font pas savoir. Le patron du PS à la Région, Jean-François Debat a bien tenté de convaincre sur Twitter le macroniste Romain Blachier de se déplacer. Sans succès.



 



11h30 : Alors que les chiffres de la participation à la mi-journée tomberont à midi, les files d'attente devant les bureaux de l'agglo se multiplient. Vrai engouement ou est-ce dû au fait que le nombre de bureaux est réduit par rapport à la primaire de la droite ?



 



10h : Il n'y a pas que Gérard Collomb qui ne votera pas ce dimanche. Un certain François Hollande fait l'impasse sur le scrutin, il est en Amérique du Sud.



 



9h : Ouverture des 139 bureaux de vote dans le Rhône.



 



8h : S’il y a bien un département qui a été hostile à cette primaire, c’est le Rhône. D’ailleurs, rares sont les candidats à avoir fait un détour récent par Lyon. Même Manuel Valls ne s’y est pas risqué, il a préféré Villeurbanne mardi dernier. Et pour cause, tout le monde sait que le PS du Rhône, c’est Gérard Collomb. Et que le maire de Lyon roule de manière ostentatoire et prosélytique pour Emmanuel Macron.



D’où le retrait de David Kimelfeld, premier secrétaire fédéral du PS, qui n’organise pas la primaire, et qui avoue même ne pas aller voter ce dimanche. Tout comme une quarantaine d’autres élus socialistes, influents ou non de Lyon et sa Métropole. Quelle conséquence sur les Lyonnais et les militants PS ?





7h : Les bureaux de vote ouvrent à 9h et se fermeront à 19h. Il y en a 139 dans le Rhône, tenus par près de 1000 militants socialistes. Concernant la participation, la version officielle est d’espérer faire mieux qu’en 2011 où la primaire à gauche avait réuni près de 70 000 électeurs rhodaniens. C’est le souhait d’Yves Blein, le sénateur-maire de Feyzin qui organise le scrutin.

(suite...)

 

OL-OM : Memphis Depay dans le groupe lyonnais

Après son premier entraînement ce samedi avec ses nouveaux partenaires, le Batave va connaître les joies du Parc OL.



 



Si l’entraîneur lyonnais pourra donc aligner Memphis Depay face à Marseille, il devra se passer de Mouctar Diakhaby. Le jeune défenseur, sorti sur blessure la semaine dernière à Caen, reste forfait. Il est numériquement remplacé par le retour de l’argentin Emanuel Mammana. Autre absent, Sergi Darder, qui restera en soins. Ce n’est pas pour autant que Clément Grenier a été convoqué, l’OL veut plus que jamais le voir partir.



 



Le groupe de l’OL pour l’Olympico :



Gorgelin, Lopes - Jallet, Mammana, Morel, Rafael, Rybus, Yanga-Mbiwa - Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart - Cornet, Memphis, Fekir, Lacazette, Mateta, Valbuena


(suite...)

 

Une avalanche d'essais pour le LOU Rugby face à Grenoble (57-13)

Pas d'enjeu sur la pelouse, les deux équipes étant déjà éliminées de la compétition. Dans les tribunes du Matmut Stadium, 17 299 spectateurs.



 



Mais il ne fallait pas arriver en retard. Dès la 2e minute de jeu, Hemani Paea marquait le premier essai lyonnais de l’histoire du Matmut Stadium de Gerland. Albertus Buckle l’imitait dans la foulée (12-0).

Pas rassasié pour autant, le LOU récidivait dix minutes plus tard par Thibaut Regard, histoire de contrer une pénalité grenobloise (21-3).

Le public lyonnais grondait de plaisir au 4e essai (22e), inscrit par Napolioni Nalaga (26-3).





A la mi-temps, le LOU menait 26-13, la faute à un essai encaissé juste avant le retour aux vestiaires.



 



Pas de quoi entacher le moral des Rhodaniens qui enfonçaient le clou dès la 45e minute : essai et transformation de Jérôme Porical pour le 33-13. L'arrière remettait ça 10 minutes plus tard, sans transformation cette fois-ci (38-13).



A la 61e minute, Paul Bonnefond mettait un nouvel essai dans la besace lyonnaise (43-13). Puis un essai de pénalité pour arriver à 48-13.



Le 8e essai concluait la fête à 57-13 pour le LOU, écrasant son rival grenoblois.



 



Retour à Gerland programmé samedi prochain, avec la réception cette fois en championnat du Racing Métro 92.


(suite...)

 

Et Gerland retrouva sa voix grâce au LOU Rugby

Depuis le 16 décembre 2015, le stade de Gerland était resté vide. Il y avait bien eu le défilé de la Biennale de la danse cet automne, mais sous une pluie torrentielle, l’ambiance avait été gâchée.



 



Ce samedi en fin d’après-midi, c’est donc sans peine que les supporters du LOU Rugby, répartis sur les tribunes latérales remplies et debout devant les virages fermés, ont redonné de la voix dans Gerland. Ou plutôt Matmut Stadium comme il faut l’appeler désormais, même si les habitudes resteront tenaces chez de nombreux supporters.



La grande majorité d’entre eux n’en a que faire des conditions opaques dans lesquelles le stade a été loué par la Ville de Lyon à GL Events et Olivier Ginon. Ils étaient venus voir du rugby, des contacts, du beau jeu.



 



Et ils ont été servis. Pour cette première, le LOU accueillait Grenoble. Les deux clubs sont mal en point en Top 14, mais aussi en Challenge Cup, la compétition disputée ce samedi. Déjà éliminés, Lyonnais et Isérois n’avaient donc aucun enjeu à défendre. Ce qui n'empêchait pas le LOU de dérouler (résumé à suivre).



 



En dehors du stade, l’effervescence des matchs de l’OL n’était plus là, remplacée par une autre ambiance. Le public était très familial, pas de CRS ou de stationnement sauvage à foison. Aucun revendeur à la sauvette et un seul kebab ambulant. Des affiches plus prestigieuses pourraient changer les choses. Mais que Gerland se le dise, le supporter de rugby n’est pas le même que celui de football.


(suite...)

 

Pollution : retour de la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne lundi !

Face à l’épisode de pollution qui frappe actuellement l’agglomération lyonnaise et la météo qui va l’entretenir, le préfet du Rhône a décidé de relancer la circulation alternée.



 



Lundi, dès 5h du matin, à Lyon et à Villeurbanne, seuls les véhicules aux plaques impaires pourront circuler. Mais aussi les véhicules aux plaques paires "dès lors qu’ils affichent une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3)".



 



Michel Delpuech a aussi décidé d’abaisser la vitesse de 20 km/h sur les axes limités à 90km/h et plus, dès ce samedi.



 



Une cellule d’information du public sera ouverte dès dimanche, de 9h à 17h au 0811 00 06 69.



 



"Les industriels sont invités à réduire leurs émissions. Le préfet invite également les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion", rappelle le communiqué de la préfecture.



 



Le 9 décembre dernier, la mise en place de la circulation alternée avait chamboulé les habitudes des automobilistes. Compréhensives, les forces de l'ordre n'avaient dressé que 29 PV sur 328 véhicules contrôlés. Le trafic avait été diminué de 20 % soit environ 150 000 véhicules en moins. Ce qui représentait une baisse de 6 % des émissions de particules selon le préfet.


(suite...)

 

Retour de l’alerte pollution à Lyon

Ce samedi, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a déclenché l’alerte pollution à Lyon. «La situation devrait rester similaire (dimanche) avec un temps toujours froid et stable, favorable à l’accumulation de la pollution et à la poursuite de l’épisode », promet l’organisme.

Il est donc recommandé d’abaisser sa vitesse de 20km/h sur les axes limités à 90km/h et plus.


(suite...)

 

Coup d’envoi du SIRHA : Lyon redevient le ventre du monde

Cette nouvelle édition du Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation reste fermée au grand public - il existe depuis deux ans l’évènement BIG pour permettre d’amener le SIRHA aux Lyonnais - mais continue d’être le rendez-vous par excellence de ce qu’il se fait de mieux dans ces différents métiers de bouche.



 



Gérard Collomb, le président de la Métropole de Lyon, et Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé les festivités, aux côtés d’Olivier Ginon, PDG de GL Events. Place désormais aux 3000 exposants et marques présentes sur le salon, proposant dégustations, démonstrations et échanges.



 



Dimanche, ce sera le début de la Coupe du Monde de la Pâtisserie. Sur deux jours, 23 nations en équipe tenteront de remporter le trophée. Avant les prestigieux Bocuse d’Or mardi et mercredi. Notamment prisée par la Scandinavie et les pays asiatiques, la compétition verra 24 chefs prometteurs sublimer leurs plats pour cette 30e édition.


(suite...)

 

Ivre, il court après des collégiens armé d’un couteau

Un homme a couru après plusieurs adolescents aux abords de l’établissement, il était armé d’un couteau.



 



Identifié par les forces de l’ordre, il sera interpellé à son domicile de Villefranche un peu plus tard. L’individu, âgé d’une quarantaine d’années, était ivre. A tel point qu’il n’a pas pu être auditionné dans la journée de vendredi.

Ses victimes ont toutes confirmé avoir été coursées par le Caladois.


(suite...)

 

Après Memphis Depay, l’OL sur Patrice Evra ?

Et notamment le recrutement possible d’un nouvel arrière gauche. Si le président de l’OL a d’abord loué les mérites de Jérémy Morel, il a ensuite admis discuter avec un "grand nom du football" à ce poste.



 



Les candidats libres ou abordables pour l’OL dans cette catégorie n’étant pas légions, la plupart des médias en ont conclu qu’il s’agissait de Patrice Evra. A 35 ans, le latéral français cherche à quitter la Juventus de Turin où il ne joue plus.



Et si l’Angleterre et notamment Manchester United, son ancien club où il pourrait ensuite rejoindre le staff, lui fait de l’oeil, Lyon semble avoir un coup à jouer. D’autant que Jean-Michel Aulas a déjà noué des contacts avec la Juve, principalement pour repousser des offres conséquentes pour Corentin Tolisso.



 



Leader et ambianceur de groupe, Patrice Evra ferait du bien à un vestiaire qui a tendance à lâcher prise trop rapidement. A Caen par exemple, l’issue de la rencontre aurait pu être différente si à la mi-temps, un tel joueur avait pris la parole.



 



L’ancien capitaine des Bleus est toutefois en inadéquation avec la "nouvelle ère" voulue par JMA. A savoir recruter des "jeunes talents qui peuvent exploser à Lyon". A 35 ans, Pat Evra a de moins en moins les jambes pour évoluer sur un côté, et aurait tendance, comme Jérémy Morel, à plus facilement dépanner dans l’axe de la défense. Enfin, il toucherait 2,5 millions d’euros par an à Turin. Trop cher pour un défenseur de son âge pour l’OL.



 



Les discussions n'en sont qu'à leur début, la perspective de revoir jouer Evra en Ligue 1 aura ses fans et ses détracteurs.


(suite...)

 

Beaujolais : le père divorcé fait jouer sa fille avec des armes

Tout a commencé en 2015, un an après le divorce de cette femme et de son mari militaire. La fillette revient du week-end passé chez son père, une balle dans son sac. Elle expliqua à sa mère l’avoir trouvée par terre et ramassée.



Ne parlant plus à son ex-compagnon, la mère porte alors plainte pour "mise en danger d’autrui et provocation au suicide". Un dossier classé sans suite, car le père possède un permis de port d’arme.



 



En septembre dernier, nouveau coup de sang de la mère qui découvre sur Facebook des photos de sa fille poser avec un fusil de sniper sur un stand de tir. Une activité qu’on aurait du mal à conseiller à des enfants de 5 ans. Là encore, la plainte n’aboutit pas puisqu’on rétorque à la mère que sa fille a le sourire sur les photos et qu’elle porte un casque anti-bruit. Il s'agit donc d'incivisme, les policiers ne peuvent pas agir.



 



Sans solution, elle réclame désormais de l’aide à l’éducation pour le père militaire.


(suite...)

 

Rhône : l’ado soupçonné d’attouchements sexuels sur sa petite soeur

Un adolescent âgé de 11 ans a reconnu avoir procédé à des attouchements sexuels sur sa petite soeur. L’enfant âgée de 4 ans a été examinée à l’hôpital.



 



Le grand frère aurait expliqué aux enquêteurs s’être inspiré d’images pornographiques découvertes sur Internet.



 



Selon le Progrès, il sera entendu par le juge pour enfants en février. D’ici là, il fera l’objet d’une expertise psychiatrique.


(suite...)

 

A Orléans, l’ASVEL a une chance sur deux de jouer la Leaders Cup

Car ce samedi soir, le déplacement à Orléans ne peut que se solder par une victoire. Si c’est le cas, la Green Team disputera la Leaders Cup à Disneyland Paris. Mais tout autre score et donc défaite entraînerait l’élimination des joueurs de JD Jackson.



 



A Orléans, l’équipe tente de se ressouder après le limogeage de Pierre Vincent. Quant à l’ASVEL, elle reste privée de Charles Kahudi, mais aussi de Darryl Watkins.



 



Coup d’envoi à 20h.


(suite...)

 

Le LBF respire après sa victoire à Angers

Sur le parquet d’Angers, les Lyonnaises ont longtemps été maîtrisées par leur adversaire avant de lâcher les chevaux en fin de rencontre. Avec un superbe 29-5 dans le dernier quart-temps, le LBF signe une victoire 68-79 qui lui permet de se sortir de la zone rouge et de doubler au classement son adversaire du soir.



 



En mettant fin à une série de 8 défaites consécutives, l’équipe peut désormais se servir de cette rencontre pour mieux jouer en 2017.


(suite...)

 

Meyzieu : Christophe Quiniou adoubé par le futur ex-maire Michel Forissier

Conséquence de la loi sur le non-cumul des mandats qui empêchera des parlementaires de siéger comme premier magistrat d’une commune.



 



A Meyzieu, le sénateur-maire LR Michel Forissier prépare donc sa succession puisqu’il entend rester parlementaire. Et sans surprise, il a choisi son 2e adjoint Christophe Quiniou. Il a profité de ses voeux pour le présenter à ses administrés et en faire son favori pour une prochaine élection interne au conseil municipal.



 



Attaché parlementaire de Michel Forissier, Christophe Quiniou siège également à la Métropole et au Sytral.


(suite...)

 

Après un braquage et une évasion, un Lyonnais condamné en Suisse

Ce malfaiteur lyonnais âgé de 41 ans avait été interpellé en 2015 après le braquage d’un bureau de poste. Lors de son arrestation, il avait été mordu par un chien policier et avait donc été écroué à l’hôpital de Genève. C’est là qu’il avait tenté de s’évader en août 2015 en compagnie d’un détenu portugais. Au passage, il avait frappé un gardien à terre. Avant de se faire pincer quelques mètres plus loin, une fois sorti de l’hôpital.



 



Puisque le délit d’évasion n’existe pas en Suisse et n’est donc pas condamnable, seuls trois faits étaient retenus lors du procès : braquage, violences envers des gardiens et séquestrations.



 



10 ans de prison avaient été requis à l’encontre du bandit lyonnais mais le tribunal l’a finalement condamné à 6 ans, sans internement. La procureure a donc décidé de faire appel du jugement.


(suite...)

 

En battant Nice, le LHC file vers les play-offs

Et le LHC ne l’a pas lâché vendredi soir. En recevant Nice à Charlemagne, les Lions savaient qu’un succès les qualifierait pour les play-offs.



 



Le LHC a donc disposé de son adversaire azuréen 2-0 grâce à Koblar et Mickevics.



 



Troisième avec un match en moins, le club de hockey lyonnais n’a pas dit son dernier mot et espère bien grapiller de nouvelles places d’ici la fin de la saison régulière. Et ce, dès dimanche, lors de la confrontation avec le leader Gap.


(suite...)

 

Lyon : tué à coups de couteau à la Part-Dieu

Les faits se sont déroulés sur la place de Milan, qui abrite le siège du Sytral à deux pas de la gare et du centre commercial de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement de Lyon.



 



Pour une raison inconnue, la victime a essuyé plusieurs coups de couteau au niveau du thorax. Elle est décédée sur place, malgré l’intervention des secours.



 



Une enquête a été ouverte afin d’identifier son meurtrier ainsi que le motif de cette sanglante agression.


(suite...)

 

L’AS Duchère manque l’occasion de renverser le leader (0-0)

Dans un froid glacial, les Lyonnais avaient l’occasion de renverser le leader, et même de le rejoindre en tête du National.





Les joueurs de Karim Mokeddem ont multiplié les offensives, surtout après l’exclusion d’un joueur adverse. Mais à aucun moment les filets n’ont tremblé. Cela fait depuis le mois d’octobre que les Duchérois n’ont pas marqué à l’extérieur !



 



Avec ce 0-0, l’AS Duchère passe 3e mais n’a absolument pas consolidé le podium. Il faudra désormais trouver la solution pour que déplacement rime avec succès.


(suite...)

 

BIG : le tunnel du goût aura-t-il appris de ses erreurs ?

Mais en pratique, le tunnel du goût édition 2015 n’avait pas connu l’effervescence attendue due à l’organisation de GL Events qui laissait globalement à désirer.





On espère donc que les deux ans de battement auront donné assez de temps aux organisateurs pour ne pas commettre les mêmes erreurs cette année. L’édition 2017 qui aura lieu du 20 au 25 janvier proposera de nombreuses animations aux quatre coins de la ville.





Première conséquence de cette grande tablée organisée sous le tunnel de la Croix-Rousse : l'ouvrage sera fermé à la circulation pour la durée de l’événement du vendredi 20 au dimanche 22 janvier midi.





La grande tablée accueillera cette année 50 chefs étoilés ou en devenir qui prépareront des mets pour environ 3400 convives. Le premier service aura lieu à midi et le second à 21h, pour un prix unitaire de 30 euros par personne. Le menu "surprise" ne sera révélé qu’une fois sur place. Et aucun menu spécial pour les personnes allergiques ou végétariennes ne sera prévu. Les billets devront impérativement être réservés en ligne et imprimés pour présentation.



 



Le service d’organisation conseille aux convives de se présenter 30 minutes avant le début du service (côté Saône). L’autre évènement phare du festival est le Marché BIG. Pour une participation de 5 euros, les passants pourront y retrouver les meilleurs producteurs, artisans et commerçants de Lyon et de sa région. Un bracelet "cashless", une sorte de bracelet porte-monnaie connecté, permettront aux personnes de valider plus rapidement leurs achats.



 



L’inscription est obligatoire sur le site de BIG ainsi que l’impression des billets. Les bracelets quant à eux seront remis sur place. L’entrée se fera également 30 min (côté Rhône) avant le début des créneaux suivants : 12h-13h30 / 14h-15h30 / 16h-17h30 / 18h-19h30 / 20h-21h30 / 22h-23h30.


(suite...)

 

Villeurbanne se souviendra de cette panne de chauffage géante

Une fuite sur le réseau du chauffage urbain a entraîné une gigantesque panne, principalement dans le quartier des Gratte-Ciel.

Dalkia avait promis un retour à la normale dès vendredi matin, il n’en sera rien.



 



Car un second compensateur de dilatation a présenté des problèmes, il a alors fallu gérer deux pannes. Et le problème du chauffage, c’est qu’une fois le problème résolu, il faut compter de longues heures pour que le réseau accueille à nouveau l’eau chaude qui permet de lancer les chauffages. Ce qui a été rendu possible dans la soirée.



 



Plusieurs centaines de logements et de bureaux se sont retrouvés sans possibilité de se chauffer, lors de l’une des journées les plus froides de la semaine. Quatre écoles, Edouard-Herriot, Léon-Jouhaux, Jacques-Prévert et Anatole-France, étaient concernées, la Ville de Villeurbanne avait demandé aux parents de venir récupérer leurs enfants. Quant au lycée Brossolette, il a tout simplement fermé ses portes pour éviter aux élèves de faire cours dans des salles où il faisait moins de 15°C.



 



La mairie, elle aussi touchée par la panne de chauffage, a pris les devants vendredi matin en permettant à certains agents communaux de quitter leur poste plus tôt. L’ENM et la Mlis ont été fermées. Par contre, l’opération d’accueil des Villeurbannais transis de froid a fait un four. Selon le Progrès, la salle des Gratte-Ciel, chauffée et pourvue en boissons chaudes, n’a attiré personne.


(suite...)

 

Sirha – match OL/OM : la préfecture prend les devants et donne ses conseils

Le salon international qui met à l’honneur la gastronomie à Eurexpo.

Autant dire que des difficultés de circulations sont à prévoir, car en plus dimanche aura lieu la rencontre de football entre l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille pour un duel de titan à Décines.



Compte tenu de ces évènements, Michel Delpuech, préfet du Rhône conseille aux automobilistes de limiter l’emprunt de la rocade Est durant tout le week-end, privilégiant plutôt les transports en communs ou le covoiturage.





Pour les usagers en transit, deux itinéraires alternatifs ont été mis en place :



-Dans le sens Nord-Sud, il est conseillé de prendre l’A432 puis l’A46 Sud en direction de Marseille. Les véhicules qui emprunteront l’A42 seront déviés par des conseils de guidage via l’A432.



-Dans le sens Sud-Nord, l’itinéraire à suivre sera l’A46 Sud, puis l’A432 en direction de Paris. Pour ceux qui seraient en provenance de Grenoble ou de Chambéry en direction du nord ou de l’est de Lyon devront également suivre l’A432.


(suite...)

 

Un derby sans enjeu pour l'arrivée du LOU Rugby à Gerland

C’est une grande première mais aussi un clap de fin en coupe d’Europe. Pour leur dernière rencontre de Champions Cup, le LOU rugby reçoit Grenoble, également éliminé de la compétition.



 



Face au voisin, les rugbymen lyonnais auront à cœur de bien débuter sur une victoire au Stade Gerland, maintenant appelé Matmut Stadium. Pierre Mignoni devra pourtant se passer de Frédéric Michalak blessé aux ischio-jambiers (élongation) ainsi que de son remplaçant probablement. En effet Jacques-Louis Potgieter est également diminué, il souffre de la cheville droite.



 



"C'est beaucoup de fierté, il ne faut pas que ce soit une pression. (...) Le club est en effervescence, c’est un volcan pour nous. Il faut que ça soit une bonne excitation. Qu’on soit fier de notre nouveau lieu de vie, que ça devienne notre temple", a analysé l'entraîneur lyonnais.



 



Coup d’envoi de cette rencontre historique, samedi en fin d’après-midi (18h), au Matmut Stadium de Gerland.



 



Le XV du LOU : Buckle, Ivaldi, Gomez-Kodela, Tuifua, Bekhuis, Puricelli (cap.), Bonnaire, Fearns, Durand (m), Loursac (o), Nalaga, Paea, Belan, Regard, Arnold.


(suite...)

 

Affaire Karachi : les six protagonistes renvoyés devant le tribunal

Et les six personnes mises en cause dans le volet financier de cette affaire ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris. Pour rappel, celle-ci porte sur des soupçons de rétrocommissions sur des contrats d'armement avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite qui auraient servi à financer la campagne de l’ancien Premier ministre, alors candidat à la présidentielle de 1995. 



 



Ces six personnes avaient été renvoyées en correctionnelle pour abus de biens sociaux. Parmi elles, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, le directeur de campagne d'Edouard Balladur, Nicolas Bazire, Renaud Donnedieu de Vabres, alors conseiller du ministre de la Défense François Léotard, et Thierry Gaubert, membre du cabinet du ministre du Budget Nicolas Sarkozy.


(suite...)

 

Panne de chauffage : retour à la normale dans "une ou deux heures"

Bonne nouvelle alors que la nuit comme à tomber. Le chauffage est en train de revenir à Villeurbanne où 1500 logements étaient privés d’électricité à cause d'une fuite sur un compensateur de dilatation sur la rue Anatole France. Dalkia a donc effectué une remise en eau aux alentours de 13h30. Certains logements commencent à ressentir une hausse de la température. Selon nos informations, le retour à la normale devrait s’effectuer dans "une ou deux heures"



 



Et en attendant la remise en service du réseau de chauffage urbain dans le centre-ville, la Ville de Villeurbanne avait mis en place une salle chauffée pour les habitants. Il s’agissait de la salle des Gratte-Ciel (98 rue Francis-de-Pressensé). Les Villeurbannais pourront ainsi se réchauffer et trouver des boissons chaudes.


(suite...)

 

Corbas : intoxication au monoxyde de carbone pour neuf personnes

Neuf personnes d’une entreprise de mécanique située à Corbas près de Lyon ont été intoxiquées au monoxyde de carbone ce vendredi matin. Le chauffage pourrait être à l’origine de cet incident. Les salariés souffraient de maux de tête et ont été conduit à l’hôpital.



 



Une enquête est actuellement en cours. 


(suite...)

 

OL : Memphis Depay à Lyon, c’est officiel !


Jean-Michel Aulas l'avait promis aux supporters lyonnais : il voulait réaliser un "gros coup" pendant le mercato d'hiver. C'est chose faite avec l'officialisation, ce vendredi après-midi, du transfert de Memphis Depay à l’OL. 



 



L’ailier néerlandais a signé un contrat de quatre ans et demi avec Lyon. Souvent décevant en Angleterre (0 titularisation cette saison en championnat), l'international néerlandais n'a jamais réussi à se faire une place cette saison dans le onze de José Mourinho. À vingt-deux ans, il va donc tenter de relancer sa carrière dans le Rhône.



 



 



Un baptême du feu contre l’OM dimanche soir ?



 



Memphis Depay va-t-il participer à son premier match dès dimanche contre l'OM au Parc dimanche. Bruno Genesio semblait optimiste ce vendredi matin en conférence de presse. "J’ai bon espoir que Memphis Depay signe son contrat dans l’après-midi et qu’il soit qualifié pour le match contre l’OM", avait indiqué l’entraîneur lyonnais.

(suite...)

 

OL : Genesio compte (déjà) sur Memphis Depay contre l’OM

L’entraineur rhodanien semble attendre de pied ferme sa future recrue. En conférence de presse, Bruno Genesio a émis l’hypothèse de le faire jouer dès dimanche soir face à l’Olympique de Marseille au Parc OL : "On verra pour Memphis. Si le contrat est signé dans la journée et qu'il peut s'entraîner avec nous demain...", a indiqué le technicien lyonnais.



 



Le coach de l’OL semble déjà être sous le charme du joueur néerlandais "Memphis peut faire des différences avec sa vitesse et sa technique, ça pourra être un vrai plus pour l'équipe (…) J'ai senti beaucoup de motivation chez lui", a-t-il ajouté. 



 



Arrivée mercredi soir, le transfert de Memphis Depay n’a pourtant toujours pas été officialisé par l'OL. Les deux parties seraient en train de finaliser les derniers détails de son contrat. 


(suite...)

 

Que faire à Lyon ce week-end du 20, 21 & 22 janvier 2017 ?

1. On va être BIG ! Ça, c’est sûr avec tout ce qu’on va pouvoir manger ce week-end à l’occasion de la biennale internationale du goût qui démarre ce vendredi à Lyon…



On attaque les calories avec la plus grande brioche à la praline du monde ce soir à la Confluence (toutes les infos ici), samedi c’est le tunnel du goût qui vous accueille dans le tunnel mode doux de la Croix-Rousse avec notamment la soupe de Monsieur Paul à... (Lire la suite sur Yion de Lyon)



big



 



2. Nuit d’horreur à l’Institut ! Si passer presque 8 heures au ciné ne vont effraie pas du tout, ce seront surtout les films proposés ce samedi qui vont vous foutre les jetons… Place à la nuit des zombies à l’Institut Lumière ce week-end avec quatre grands films du genre: l’Armée des MortsDernier Train pour Busan[REC] et enfin World... ... (Lire la suite sur Yion de Lyon)



brad pitt world war z.jpgCoucou toi ?



3. Du son et du bon ! Un week-end très musical en prévision avec tout d’abord un artiste que j’adore, c’est Biga Ranx qui vous attend ce vendredi soir au Transbordeur pour vous faire oublier un peu le froid avec ses rythmes hip-hop et dancehall ! Ça coûte 24€ et vous pouvez réserver vos places directement ici



Sinon pour faire une bonne action, rendez-vous également au Transbordeur mais dimanche cette fois-ci pour les Héros des Hostos ! Un concert hip-hop mais pas que avec plein d’artistes urbains comme les Birdy Kids qui... (Lire la suite sur Yion de Lyon)



les heros des hostos.gif



 



4. Ciné-défi ! Envie de gagner des places gratuites pour aller au cinéma ? J’ai le bon plan parfait pour vous ce week-end avec le Raid Dingue Tour qui s’installe sur la place Antonin Jutard de Lyon…



Au programme: des parcours d’obstacles dans des structures gonflables pour TOUS... (Lire la suite sur Yion de Lyon)





Et sinon…



Il y a aussi une soirée montagne au Got Milk (ça passe bien vu les températures)ce vendredi, la Nuit de l’Orientation à la Bourse du Travail (ça y est les lycéens faut remplir APB, relouuu), un brunch spécial CHOCOLAT sur la péniche du Bellona dimanche ou encore un après-midi galettes et jeux de société dans le 7e arrondissement de Lyon…


(suite...)

 

Un chef Lyonnais a cuisiné pour Trump et serait prêt à le refaire !

Suite à son élection très controversée et aux multiples critiques qu’a suscité le résultat de la présidentielle, aucun Français n’assistera à l’évènement. Une investiture que le président a eue beaucoup de mal à mettre en place puisque de nombreuses stars ont refusé de se produire pour lui et même certains couturiers ont refusé d’habiller la future première dame Melania Trump.



 



Toutefois il y en a bien un qui aurait accouru au secours du magnat de l’immobilier, le chef Luc Pasquier. Né à Lyon, à l’Hôtel Dieu il y a 60 ans, il avait déjà cuisiné pour Donald Trump dans les années 1980. Il avait, en 2008, également eu l’occasion de mitonner des plats pour Hillary Clinton, lorsqu’il officiait en tant que chef au consulat général de France de New-York.



 



Ce chef lyonnais qui avait commencé ses études culinaires et d’hôtellerie à Lyon a appris des plus grands et plus particulièrement avec Paul Bocuse. C’est notamment grâce à cette rencontre qu’il a pu accompagner "Monsieur Paul" en Floride pour aider le chef à gérer ses affaires outre Atlantique. Il a ainsi pu poser son premier pied aux États-Unis, où il est resté pendant de longues années.



 



Il se souvient de sa première rencontre avec le futur président des États-Unis : "C’était un homme d’affaire, une personne comme tout le monde. C’était surtout un homme d’affaire de Manhattan et il faisait partie de la société "bourgeoise". C’était un homme qu’on voyait partout, qui était invité partout".



 



Une rencontre atypique :



 



"La première fois que j’ai cuisiné pour lui, je n’étais pas seul. C’était pour l’inauguration du restaurant Rainbow Room du Rockefeller Plaza Center. A l’époque c’est un chef français qui m’a appelé par téléphone et qui m’a dit : "Luc, je suis sur un gros coup, j’ai besoin d’un coup de main […]" je suis allé l’aider et c’est là que j’ai rencontré Donald Trump pour la première fois. Il est comme sur les photos à l’époque, c’est un homme flamboyant, très sympathique, et pourtant cela remonte à 1987", nous raconte Luc Pasquier.



 



Une rencontre qui a dû séduire le chef puisque ce dernier nous a confié en fin d’interview être prêt à se remettre au service de Donald Trump. "Si le président me demander de venir cuisiner pour lui, je serais déjà honoré et je lui dirais : yes I’m here (oui je suis là) et j’arrive de suite !".


(suite...)

 

Bientôt un lieu de prières au Parc OL

Mais en France, c'est beaucoup plus rare. Le Parc OL sera donc précurseur en la matière car Jean-Michel Aulas a annoncé ce vendredi qu'il prévoyait l'ouverture d'un lieu de culte réservé aux joueurs et aux membres du staff pour la saison 2017-2018.



 



Les fidèles des trois grandes religions monothéistes (musulmans, chrétiens et juifs) pourront s'y recueillir avant et après les matchs selon le Progrès.



 



Il s'agit d'une volonté de Jean-Michel Aulas, peut-être appuyée par quelques demandes de son équipe.


(suite...)

 

Ligue Magnus : le LHC doit garder le rythme

Malgré de nombreux absents, le LHC se doit de garder la cadence à l’approche des play-offs. Pour ne pas perdre le rythme, après la belle victoire à Strasbourg (5-2) mardi, les Lions reçoivent Nice à la lutte pour y participer également.



 



Avec une victoire, Lyon s’assurerait presque une qualification pour les play-offs et conserverait sa troisième place en Ligue Magnus.



 



Coup d’envoi à 20h30, à Charlemagne.



 


(suite...)

 

Jets de pétards à Caen : les supporters de l'OL interpellés privés de stade pendant 6 mois

En première période, ils avaient lancé plusieurs pétards et engins détonants en direction du terrain et des tribunes voisines. L'un d'entre eux avait également du cannabis sur lui.



 



Le préfet du Rhône, Michel Delpuech, a annoncé ce vendredi qu'il prenait à leur encontre une interdiction administrative de stade de 6 mois.



 



Appartenant au groupe de supporters Lyon 1950 (virage sud), les cinq protagonistes avient été exclus par leurs pairs. Jean-Michel Aulas avait également prévenu qu'il allait porter plainte contre eux.



 



A noter que parmi les sept supporters interpellés à Caen figuraient deux Belges du groupe Mauves Army 2003 d'Anderlecht.


(suite...)

 

Présidentielle : François Asselineau (UPR) à Lyon vendredi

Le président de l'Union populaire républicaine (UPR), candidat à l'élection présidentielle, rencontrera ses militants à la salle Victor Hugo dans le 6e arrondissement. A partir de 19h, il donnera une conférence sur le thème "Comment sortir la France du désastre en 2017".



 



Très présent sur Youtube, François Asselineau a davantage de mal à trouver ses 500 parrainages. Il se dit toutefois "prudent mais confiant" quant à leur obtention.


(suite...)

 

Bruno Le Roux était à Lyon pour la 68e promotion des commissaires de police

Il est venu dans la capitale des Gaules pour la cérémonie de baptême de la 68e promotion des commissaires de police. Cette dernière s’est déroulée à l'École Nationale Supérieure de la Police, située sur la commune de Saint-Cyr-au-Mont-d’or.



 



Nommé le 6 décembre à son poste actuel, Bruno Le Roux s’est ensuite rendu à Interpol dans le 6e arrondissement de Lyon. Enfin, il a terminé son déplacement avec une visite du chantier de l’IFCM (institut français de civilisation musulmane).



Aussitôt arrivé, aussitôt reparti. Ce vendredi matin, le ministre de l’Intérieur est à Pontoise, dans le Val-d’Oise, pour visiter le Pole Judiciaire de la Gendarmerie Nationale.


(suite...)

 

Ghezzal (OL) "approché" par Monaco, Aulas mécontent

Après avoir fait signer Alex Morgan pour l’OL féminin et probablement Memphis Depay prochainement, J-M Aulas avait de quoi se réjouir. Un enchantement de courte durée puisque son joueur Rachid Ghezzal n’a toujours pas prolongé son contrat, malgré une offre pourtant conséquente de 280 000 euros mensuels, que lui auraient proposé ses dirigeants.



 



Depay bientôt intégré à l’équipe, le potentiel départ de Ghezzal avait été anticipé par l’OL. Mais Jean-Michel Aulas n’apprécierait que moyennement l’identité de l’équipe qui a voulu approcher de trop près de son poulain algérien.  



 



En effet, Monaco devenu l’un des grands concurrents de Lyon, aurait manifesté son envie de signer avec le joueur cet été. Bien que l’entourage de ce dernier n’ait donné aucune information, il semblerait que des sources de l’AS Monaco confirment une première entrevue. Mais pour le moment aucune offre à l’attention de Ghezzal n’a été émise. 


(suite...)

 

L’AS Duchère rêve de retrouver le podium à Concarneau

Vainqueur au bout du suspense la semaine dernière face à Pau (1-0), grâce à sa nouvelle recrue Stanislas Douniama, l’AS Duchère entend bien continuer 2017 sur cette lancée. Les joueurs de Karim Mokedem viennent d’enchaîner trois rencontres consécutives sans encaisser le moindre but et cela devrait être utile face au leader de National.



 



Pour ce déplacement, l’AS Duchère récupère trois éléments importants de son effectif Talhaoui, Ezikian et Tuta. Ce duel entre deux promus qui jouent la montée en Ligue 2 pourrait être un déclic pour les Duchérois dans cette deuxième partie de saison.



 



Coup d’envoi de la rencontre, ce vendredi soir, à 20h.


(suite...)

 

Le fonctionnaire fait l'apologie du terrorisme devant son conseil de discipline

Les faits qui lui étaient reprochés remontaient au 21 juillet dernier. Lors du conseil de discipline qui statuait sur sa révocation de la fonction publique territoriale, le quadragénaire avait fait l'apologie du terrorisme.



 



Il sera présenté au parquet ce vendredi.


(suite...)

 

Le président de Lyon Parc Auto se range également derrière Emmanuel Macron

Louis Pelaez s'est senti obligé d'écrire que son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle 2017 ne lui avait été dicté par personne.

L'élu sans étiquette à la Ville de Lyon et surtout président de Lyon Parc Auto (LPA) fait partie de ceux qui doivent beaucoup à Gérard Collomb. D'où peut-être cette volonté de publiquement s'affirmer.



 



"En tant qu'entrepreneur et citoyen, je n'ai de foi absolue en personne, j'ai donc eu besoin d'avoir un regard réaliste sur chacun des prétendants à l'élection présidentielle, d'analyser le contexte politique actuel et ressentir l'état d'esprit de la population que je côtoie. C'est ainsi que j'ai constaté qu'Emmanuel Macron ne s'est pas sagement limité à ce qui paraissait congrue pour l'évolution de sa carrière politique, il a osé. La dynamique politique est le fruit des relations entre les mouvements et les forces qui les engendrent, et à ce niveau, le mouvement de mise en marche d'Emmanuel Macron est indéniablement intéressant", souligne Louis Pelaez.


(suite...)

 

Deux transporteurs de fonds braqués à Rillieux-la-Pape

Il était environ 15h20, avenue de l’Europe, ce jeudi après-midi à Rillieux-la-Pape quand un homme armé a braqué les deux transporteurs les obligeant à leur remettre les mallettes présentes dans le véhicule. Selon les premiers éléments de l’enquête, les mallettes en question étaient vides au moment du braquage. Les investigations, menées par la police judiciaire, se poursuivent.


(suite...)

 

Affaire Karachi : décision attendue de la cour d'appel de Lyon

La cour d’appel de Lyon doit trancher dans l’affaire de Karachi, portant sur le financement de la campagne d’Edouard Balladur en 1995.



 




L’affaire porte sur des soupçons de rétrocommissions sur des contrats d'armement avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite qui auraient servi à financer la campagne de l’ancien Premier ministre, alors candidat à la présidentielle de 1995.  Six personnes avaient alors été renvoyées en correctionnelle pour abus de biens sociaux. Parmi elles, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, le directeur de campagne d'Edouard Balladur, Nicolas Bazire, Renaud Donnedieu de Vabres, alors conseiller du ministre de la Défense François Léotard, et Thierry Gaubert, membre du cabinet du ministre du Budget Nicolas Sarkozy.



 



Deux des prévenus avaient alors saisi la cour d’appel de Paris, qui avait validé leur renvoi en procès en juin 2015. C'est cette décision que la Cour de cassation avait annulé en février, en renvoyant l'affaire devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon pour toutes les parties.



 



Les six personnes impliquées dans cette affaire pourraient désormais être renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris.



(suite...)

 

Météo à Lyon : retour des températures positives ce week-end

Samedi matin, le soleil sera de la partie dans tout le département. Mais surtout, les températures seront positives : 1 degré à Meyzieu, 2 à Lyon et 3 à L'Arbresle.

Dans l'après-midi, les nuages resteront bannis du ciel rhodanien. Et l'atmosphère continuera à se réchauffer légèrement : 3°C à Caluire, 4°C à Oullins et 5°C à Morancé.



 



Dimanche, la matinée débutera sous le brouillard avant que le soleil ne fasse rapidement son retour. Il fera 2 degrés en moyenne.

Dans l'après-midi, pas de changement attendu, ni dans le ciel, ni concernant le mercure.



 



Le début de semaine prochaine s'annonce du même acabit, avec des nuits très fraiches accompagnées parfois de brouillard givrant. Puis des journées ensoleillées avec des températures positives.


(suite...)

 

Villeurbanne victime d'une panne géante de chauffage

Au total, jusqu'à 1500 logements bureaux ont été privés dans le quartier des Gratte-Ciel. Y compris l'Hôtel de Ville et les écoles Léon-Jouhaux, Jacques-Prévert et Anatole-France.



 



Selon Dalkia, la panne est venue d'une fuite sur un compensateur de dilatation rue Anatole-France. Conséquence sur cet axe, d'épaisses colonnes de fumée blanche s'échappaient du sous-sol.



 



Les équipes de Dalkia devaient travailler cette nuit pour espérer un retour à la normale vendredi matin, avant 7h. La fuite devait être soudée puis le réseau de chauffage à nouveau rempli.


(suite...)

 

Aux Voeux des Républicains, le vibrant hommage à Henry Chabert

Avec comme invité de marque, Gérald Darmanin. L'occasion de présenter officiellement les différents candidats aux législatives récemment investis par la CNI du parti. On notera que Doriane Corsale, pourtant écartée au profit d'un allié - très potentiellement l'UDI - a été invitée sur scène avec les autres. Peut-être un signe de fermeté face aux rebelles centristes du Rhône.



 



Mais tout le monde avait en tête le décès brutal d'Henry Chabert mardi soir. La mémoire de l'ancien député RPR et adjoint à l'Urbanisme à la Ville de Lyon a été saluée par de longs applaudissements dans la salle.


(suite...)

 

La plus longue brioche aux pralines du monde à Confluence

Après le plus long saucisson et la plus grande galette les années précédentes… la plus longue brioche aux pralines ! Elle devrait faire 35 mètres de long et a nécessité 360 kilos de pâte.



Le centre commercial de Confluence accueillera ce vendredi cet événement gratuit et accessible à tous qui débutera à partir de 17 heures.



 



Réalisée par Jean-Paul Pignol, grand chef pâtissier lyonnais, cette brioche aux pralines pourra ensuite être dégustée par les curieux et les curieuses. Environ 8000 parts seront distribuées.


(suite...)

 

Législatives : Philippe Cochet plutôt député que maire de Caluire

Son candidat à la présidentielle ayant rejeté l'idée de revenir sur le non-cumul des mandats, Philippe Cochet sera potentiellement obligé de choisir en juin prochain : l'Assemblée nationale ou sa mairie de Caluire.



 



Au Progrès, l'élu LR indique vouloir privilégier son poste de député. En cas de réelection aux législatives, Philippe Cochet quitterait alors son siège de maire caluirard et se contenterait d'être conseiller municipal.





Mais seulement pour une "période transitoire" comme il l'appelle. Philippe Cochet attend désormais de François Fillon qu'il tienne parole. S'il remporte la présidentielle, il se serait engagé à lancer une réflexion sur le fonctionnement des institutions, et potentiellement sur le cumul des mandats.



 



Un travail qu'attend avec impatience Philippe Cochet, qui n'espère qu'une chose : conserver ses deux mandats.


(suite...)

 

Le groupe Lavorel choisi pour l'hôtel du Parc OL

Il s'agit du Groupe Lavorel Hotels, qui lance donc les travaux pour construire un établissement 3 étoiles de 140 chambres et qui "proposera un concept Lifestyle dont l'accent sera mis sur la convivialité et la connectivité afin d'offrir des services variés et personnalisés".



L'hôtel du groupe Lavorel doit ouvrir au troisième trimestre 2018 sur le site du Parc OL.



 



Pour Jean-Claude Lavorel, réputé proche de Gérard Collomb, son expansion sur Lyon se poursuit. Il gère déjà le Marriott (ex-Hilton) de la Cité Internationale.


(suite...)

 

Le futur Terminal 1 de Saint Exupéry sera en feu ce vendredi pour des tests

Et à l’approche de l’ouverture du futur terminal qui desservira notamment les vols low-cost de l’aéroport, des tests de désenfumages auront lieu ce vendredi à partir de 10h.



 



Que les personnes présentes à l’aéroport ce jour soient rassurées, les tests de désenfumage seront effectués uniquement au sein du futur T1. Un essai réel de feu nécessaire pour mesurer la performance du système de sécurité incendie.



 



D’éventuelles fumées pourraient s’échapper aux alentours du terminal mais rien qui ne puissent engendrer une évacuation, un retard de vol ou toute autre intervention. Pour rappel ce futur terminal d’une surface de 70 000 m2 proposera 10 000 m2 d’espace de détente, de restauration mais aussi de shopping et permettra notamment de passer à une capacité d’accueil de 15 millions de passagers contre 9,5 aujourd’hui. Un projet de 215 millions d’euros.



 



Le futur Terminal T1 sera quant à lui opérationnel à partir de septembre 2017.


(suite...)

 

Gérard Collomb : "la Ville de Lyon se souviendra d’Henry Chabert"

48h après le décès de l’ancien député RPR et adjoint à l’Urbanisme, le sénateur-maire de Lyon s’est dit attristé par cette nouvelle.



 



"Si nous avons eu des parcours différents, je sais que nous partagions un même attachement à la construction de notre ville, une même volonté d’en accroître la beauté par la même exigence sur les formes architecturales, la qualité des espaces publics, l’élégance de la mise en lumière de nos bâtiments. Henry Chabert avait exporté le savoir-faire de la ville dans le monde entier", écrit Gérard Collomb, avant de promettre que "la Ville de Lyon se souviendra d’Henry Chabert".


(suite...)

 

Lyon : l’association "Donner la main" demande à Gérard Collomb d’ouvrir des stations de métro pour les SDF

L’association "Donner la main" s’insurge dans une lettre envoyée à Gérard Collomb, maire de Lyon, ce jeudi du risque important que représente le froid et du nombre de SDF dormant dans la rue en plein hiver.



 



Celle-ci a demandé à plusieurs reprises, à Gérard Collomb, d’ouvrir les stations de métro la nuit pour y laisser dormir des sans-abris. Plus précisément, l’association demande que le sénateur-maire ouvre la station de métro Ampère et en ouvre une supplémentaire à Villeurbanne-Gratte-ciel.



 



L’association a posté une vidéo sur YouTube afin d’alerter sur la situation des SDF dans la métropole de Lyon.



 



 


(suite...)

 

OL : Grenier approché par un club espagnol

Alors que Memphis Depay devrait signer avec l’Olympique Lyonnais dans les prochaines heures, le club rhodanien aimerait bien se libérer d’un ou deux gros salaires dont Clément Grenier fait partie. Jean-Michel Aulas et dernièrement Bruno Genesio, en conférence de presse, avait essayer de faire passer le message au joueur : "On a beaucoup de monde au milieu, je ne peux pas satisfaire tout le monde. Si on peut trouver une solution qui convienne à tout le monde, tant mieux." 



 



La porte d’un départ semblerait s’ouvrir pour Clément Grenier avant la fin du mercato. Selon le journal espagnol, Super Deporte, le club de Valence s’est renseigné auprès de l’agent du joueur Lyonnais. Cependant, cela ne resterait qu’une prise de contact, au cas où le club valencien, mal en point en Liga espagnol (17e), perdait son milieu, Dani Parejo convoité cet hiver.



 



Souvent blessé depuis 2014, le milieu de terrain formé à l’OL peine à se remettre et ne rentre plus dans les plans de son entraîneur. Il n’a d’ailleurs été utilisé que lors de quatre rencontre cette saison. Lyon est donc vendeur mais son physique fragile et son salaire conséquent (plus de 300.000 euros mensuels) effraient les clubs comme le Torino en Italie début janvier.


(suite...)

 

Le PS du Rhône se prépare à la primaire à gauche

"Nous ne sommes pas inquiets quant au succès de cette primaire", assurait Yves Blein, organisateur de la primaire, ce jeudi devant des journalistes dans la fédération du Rhône du Parti Socialiste. Au niveau de l’organisation, "tout va bien" ajoute-t-il, "le nombre de bureaux de vote est de 139, contre 120 initialement prévus" se félicite le député de la 14e circonscription du Rhône.



 



Près de 1000 militants PS se mobiliseront pour s’occuper de ces bureaux de vote. Jean-François Karleo, référent départemental de la Haute Autorité des Primaires, sera chargé, avec Philippe Cordel, deuxième référent, de contrôler les bureaux de vote afin de s’assurer du bon déroulement de la primaire. "Les résultats sont ensuite contrôlés par la haute commission de recensement qui les vérifie et qui les valide" indique Jean-François Karleo.



 



L’appel au boycott de Gérard Collomb, un "non-événement"



 



Les référents des sept candidats dans le Rhône se sont dits "confiants" sur l’affluence que provoquera la primaire. "La primaire de 2011 avait réuni près de 70.000 électeurs dans le Rhône, nous espérons faire aussi bien en 2017" expliquait Jules Joassard, représentant dans le Rhône de Benoît Hamon, ajoutant que "cette primaire" serait "une réussite".



 



Enfin, concernant l’appel au boycott de la primaire par Gérard Collomb et les 46 socialistes du Rhône pour favoriser Emmanuel Macron, Yves Blein préfère parler d’un "non-événement". Arguant que "46 soutiens, sur près de 70.000 électeurs, ce n’est presque rien", le député a questionné la fidélité du maire de Lyon aux valeurs de la gauche, lui reprochant de vouloir la diviser en esquivant le débat démocratique.


(suite...)

 

La gare de Perrache change 34 aiguillages et chamboule son réseau TER

Les habitudes des usagers vont être bousculées pendant trois mois à la gare de Perrache. Entre le 30 janvier et le 8 avril 2017, la SNCF va renouveler près de 34 aiguillages. Ces travaux interviennent dans le cadre du programme VIGIRAIL, mis en place par l’Etat après l'accident de train qui avait fait sept morts à Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013. Ce programme prévoit de remplacer 500 aiguillages par an dont environ 80 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.



 



Des travaux dont le coût total est chiffré à 15 millions d’euros. Le prix d’un aiguillage seul tourne autour de 500.000 euros pièces et plus de 100 agents de la SNCF et d’entreprises extérieures seront déployés sur les trois mois. Un investissement financier et humain important pour remplacer des aiguillages de trente ans d’âge mais qui, comme le précise la SNCF, n’était pas en fin de vie.



 



 



Les voyageurs réorientés aux gares de Vaise et de la Part-Dieu



 



 



Durant ce chantier, la gare de Perrache ne fonctionnera qu’à 50 % puisque du 30 janvier au 4 mars six voies du côté du Cours Charlemagne seront coupées le jour. Ensuite du 4 mars jusqu’au 8 avril, une seconde partie des travaux engendrera une coupure des six autres voies du côté de la place Carnot le jour.



 



Pour éviter au maximum tout engorgement dans la gare de Perrache, qui avec moitié moins d’infrastructure ne pourra pas accueillir les quelques 300 TER s’y arrêtant par jour. Pour ce faire, la SNCF aiguille donc ces différents trains de façon inédite vers les gares de Vaise ou de la Part-Dieu.



 



La gare du 9e arrondissement de Lyon fait plus souvent office de gare de "passage" mais pendant le chantier elle deviendra point de départ et d’arrivée (terminus/origine) des lignes entre Lyon et Roanne ou Tours par exemple.



 



Pour informer au mieux les quelques 20.000 voyageurs qui passent chaque jour dans la gare de Perrache, la SNCF va mettre en place des "gilets rouge" dans cette dernière et à Vaise pendant la première semaine des travaux.



 



Les lignes de TER principalement concernées sont :



 



Lyon Perrache – Saint André-le-Gaz : certains TER péri-urbains reliant Saint-André-le-Gaz et Lyon Perrache seront supprimés.



 



Villefranche – Lyon Perrache – Vienne : les TER Villefranche – Vienne seront répartis en deux parties. Le parcours nord sera limité à Villefranche et Lyon Vaise et le parcours sud limité à Lyon Perrache-Vienne.



 



Lyon Perrache – Saint Etienne – Firminy : en heure de pointe les TER Lyon Perrache – Givors seront également supprimés. La desserte sera assurée par les TER Lyon Perrache - Saint Etienne – Firminy qui effectueront des arrêts supplémentaires.



 



 



Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand : certains TER Clermont-Ferrand -Lyon ne seront pas desservis à Perrache. La même chose pour quelques TER Roanne – Lyon qui auront pour départ ou terminus Lyon Vaise ou Lyon Part-Dieu.



 



Seront aussi concernées les lignes de Lyon – Paray-le-Monial (Nevers), Lyon – Genève et la ligne Lyon – Bourg-en-Bresse.



 



La ligne de TGV Paris-Lyon sera aussi touchée par les travaux : certains TGV ne seront limités qu’à la gare Lyon Part-Dieu.



 



Tous les horaires et informations pratiques sont consultables sur le site internet, ou depuis l’application pour smartphone de l’entreprise ferroviaire.


(suite...)

 

Mercedes offre une nouvelle étoile ... et une voiture à Paul Bocuse

Entre Paul Bocuse et Mercedes l’histoire "d’amour" file comme une étoile depuis déjà plus de 35 ans. C’est pourquoi un nouveau modèle de classe G, vient tout juste d’être créé en hommage au maestro. Un projet de longue haleine, puisqu’il a fallu près d’un an pour le concrétiser, il a été lancé à l’initiative de Jérôme Bocuse et de la filiale lyonnaise de Mercedes, en partenariat avec Monsieur Paul.



 



Un modèle quasi identique au modèle avec lequel ce dernier roule depuis des années. Toutefois certaines pièces ont été personnalisées en l’honneur du chef. Bagagerie sur mesure, plaque à l’effigie de Monsieur Paul ou encore l’inscription "Paul Bocuse" avec trois coqs bleus, blancs, rouges dans l’encadrement des portières, rien n’a été laissé au hasard. Une voiture estimée toutefois à 148 900 euros pour le modèle V8 essence et 133 900 euros pour une version V6 diesel.



 



Le modèle sera édité à sept exemplaires uniquement. Un chiffre cher à Paul Bocuse que la marque a tenu à respecter à honorer. Pour Jérôme Bocuse, son fils, président des restaurants et brasseries de Lyon Bocuse, cette voiture est indissociable de l’icône. "J’ai toujours vu mon père au volant de cette voiture. Elle colle à sa personnalité. Il aimait cet aspect militaire tout d’abord parce qu’il a été dans l’armée durant la guerre et aussi parce qu’on retrouve cette discipline dans une brigade de cuisine".


(suite...)

 

Grippe : l'épidémie diminue en Auvergne-Rhône-Alpes

Mais le pic n’a pas encore atteint son maximum prévient le réseau Sentinelles. Le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus par un médecin a été estimé à 409 cas pour 100 000 habitants. En tout, 1 061 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste durant les 5 dernières semaines.



 



Auvergne-Rhône-Alpes n’est plus la région la plus touchée de France par le virus de la grippe. La semaine dernière, il y avait 481 cas sur 100 000 habitants. A titre de comparaison, du 2 au 8 janvier, 597 cas étaient concernés par cette épidémie.  C’est toujours largement plus que le seuil épidémique fixé à 178 cas. Les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en Provence-Alpes-Côte d’Azur (733 cas pour 100 000 habitants), la Corse (563) et l’Occitanie (506).



 



Pour rappel, en moyenne, l’épidémie de grippe saisonnière dure environ neuf semaines selon le réseau de médecins Sentinelles. 


(suite...)

 

Paul Morlet (Lunettes pour Tous) parmi les jeunes entrepreneurs les plus influents d'Europe

Au total, 26 Français ont été sélectionnés par nos confrères de Forbes. Beaucoup sont expatriés à Londres. Mais la plupart font rayonner notre pays, parfois à l'international.



 



On retrouve ainsi la chanteuse Christine & The Queens, la boxeuse Estelle Mossely ou encore les fondateurs de Glowee, My Little Box, Centimeo ou Singa.



 



Un Lyonnais figure en bonne position, il s'agit de Paul Morlet. A seulement 26 ans, l'entrepreneur a bousculé le monde de l'optique en France avec Lunettes pour Tous, son enseigne low-cost avec des paires à 10 euros.



 



Paul Morlet s'était déjà illustré dans le passé avec son concept de lunettes publicitaires aux verres personnalisés qui avait séduit Lady Gaga et même les Black Eyed Peas. Ses "lunettes pour tous" sont, elles, souvent arborées par le patron de Free, Xavier Niel.


(suite...)

 

Une soirée pour former des colocations à Lyon


Ce jeudi soir à Lyon, le premier "apéro coloc" sera organisé dans un bar de la rue Imbert-Colomes, dans le 1er arrondissement de Lyon. Le but, c’est de permettre une rencontre entre ceux qui cherchent une colocation, et ceux qui en proposent.



 



Selon Priscillia Mudaki, organisatrice de l’événement, "l’avantage de cette soirée, comparée à la recherche sur internet, c’est une vraie rencontre physique entre les personnes". De quoi éviter de se retrouver à vivre avec quelqu’un qui n’est pas compatible à son style de vie.



 



Le prix, c’est notamment le leitmotiv de la création des colocations. On considère que c’est environ 30% d’économie comparé à une location traditionnelle. Mais il faut avant tout, et c’est le but de l’événement, trouver un bon plan. D’après Priscillia Mudaki, "en janvier dernier, il y avait potentiellement six colocataires disponibles pour seulement une chambre en colocation. Un marché qui est donc fort à Lyon, mais accessible quand même comparé à Bordeaux ou Paris".



 



Même si la moyenne d’âge des colocations est comprise entre 21 et 25 ans, l’événement est ouvert à tous. Plus d’infos sur le site internet de l’apéro colloc’ de Lyon

(suite...)

 

Passé sous pavillon allemand, le siège mondial de Merial va quitter Lyon

Passé sous pavillon allemand, Merial va devoir déménager son siège mondial à Ingelheim am Rhein.



 



L'ex-filiale de Sanofi, qui travaille sur la santé animale, a été officiellement acquise cette semaine par le groupe Boehringer Ingelheim. En plus du déménagement du siège mondial, "une nouvelle identité visuelle propre à la division santé animale sera dévoilée courant 2017", a prévenu Joachim Hasenmaier, membre du directeur Boehringer Ingelheim.

L'objectif à terme pour Merial est de devenir le numéro 1 mondial de la santé animale.



 



Qu'entraînera cette décision pour les salariés lyonnais ? Pas grand chose si l'on en croit le groupe allemand. Aucun plan social n'est prévu. Lyon est même considérée comme "un maillon essentiel" pour le développement de Merial à l'avenir. D'ailleurs, la construction d'un nouveau bâtiment avenue Tony-Garnier à Gerland se poursuit, il devrait accueillir 800 salariés dès cet été.


(suite...)

 

Pétition, diffamation : des parents et la principale d'un collège devant la justice

En 2014, après avoir décidé d'annuler un voyage scolaire au Maroc, la principale était devenue la cible de plusieurs parents d'élèves et de membres du personnel. Le Progrès rapporte que son nom avait été tagué sur les murs, qu'elle avait reçu plusieurs lettres anonymes et qu'une pétition avait été lancée sur Internet. De nombreux commentaires diffamants avaient alors fleuri sur la toile.



 



Trois parents d'élèves étaient donc jugés. Le parquet a requis 500 euros d'amende pour chacun d'entre eux. Le jugement est attendu pour le 21 mars.


(suite...)

 

Lyon : prison avec sursis pour avoir crié "je suis Daech"

Alors qu’un contrôle de police se déroulait non loin de Fourvière, dans le 5e arrondissement de Lyon, il avait voulu défendre les deux jeunes contrôlés par les fonctionnaires.



Il avait d’abord commencé par traiter les policiers de « bons à rien » et de « bleus », selon Le Progrès. Ensuite, il avait lâché « je suis Daech ! Allah Akbar ».



C’est pour ces faits qu’il s’est retrouvé devant la justice. Malgré le fait que ce père de famille, déjà connu des services de police, ait contesté les propos retenus, il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis.


(suite...)

 

Le nombre de cafés en Auvergne-Rhône-Alpes en légère hausse

Selon le baromètre Des cafés pour nos régions, ce chiffre concernant Auvergne-Rhône-Alpes a augmenté de 1% par rapport à 2009.



 



La situation des cafés reste stable dans la région. Dans le reste du pays, le nombre de bars n’a pas du tout augmenté en Bourgogne-Franche-Comté (1 419 cafés), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (3 432 cafés) et en Nouvelle Aquitaine (2 984 cafés).



 



Les chiffres sont en baisse en Normandie (-2%), dans le Grand-Est (-4%), dans les Pays-de-la-Loire (-5%) et dans les Hauts-de-France où la baisse des cafés est de 11% par rapport à 2009, soit 4 974 cafés.



 



En revanche, l’Ile-de-France est la grande gagnante de ce baromètre avec une hausse de 14%. La région comptait il y a deux ans 3 596 cafés.


(suite...)

 

Bilan 2016 : une délinquance toujours forte dans le Rhône

Il lui sera difficile de trouver des points positifs, tant la plupart des compteurs sont dans le rouge. Les homicides ont augmenté de 2% par rapport à 2015, les coups et blessures progressent de 1%, les cambriolages de 4%. Les vols sans violence décollent de 2%.

Il faut toutefois noter la baisse de 12% des vols avec armes.



Les régions les plus sujettes à la délinquance sont l'Ile-de-France, l'Occitanie, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes.



 



Selon ces chiffres officiels, le Rhône n'est dans la pire situation après Paris et la Seine-Saint-Denis. Le Nord et les Bouches du Rhône arrivent à afficher des scores souvent plus graves que l'agglomération lyonnaise.



 



Dans le Rhône, 30 288 vols sans violence ont été recensés en 2016. Il y a eu 3792 vols violents sans arme et 384 vols avec armes.

7441 personnes ont été victimes de coups et blessures volontaires. Et il y a eu 10 304 cambriolages de recensés dans notre département.



Enfin, 6227 véhicules ont été volés. 13 222 ont été visités par des voleurs à la roulotte et 3901 accessoires de véhicules ont été dérobés.



A noter que 4% des infractions liées à l'apologie et la provocation au terrorisme ont été réalisées dans le Rhône en 2016.



 



La situation est donc tendue, sans être la pire du pays. Les policiers et magistrats lyonnais doivent regarder avec envie les chiffres de Saint-Pierre-et-Miquelon, qui n'a connu qu'un seul cambriolage et un seul vol de véhicule l'an dernier...


(suite...)

 

Lyon : à 61 ans, elle poignarde un ami

Une femme âgée de 61 ans a été interpellée, elle venait de poignarder à deux reprises un ami. Ce dernier est hors de danger, mais il a obtenu 30 jours d'ITT. Lors de sa garde à vue, la sexagénaire a expliqué s'être défendue à la suite d'un différend, elle a elle-même obtenu 1 jour d'ITT.





Elle sera présentée au parquet ce jeudi.


(suite...)

 

Open d’Australie : Caroline Garcia qualifiée pour le troisième tour

Caroline Garcia a réussi à s’imposer en trois sets (6-7 (3/7), 6-4, 6-4).



La prochaine adversaire de la numéro un tricolore sera la Tchèque Barbora Strycova qui a éliminé l’Allemande Andrea Petkovic en deux manches (6-0/7-5).


(suite...)

 

OL : Memphis Depay est arrivé à Lyon pour finaliser son contrat

Accueilli par le responsable de la cellule recrutement de l'OL, Florian Maurice, l'ailier néerlandais de Manchester United doit "discuter des termes de son futur contrat". L'OL précise que ses agents arriveront jeudi pour poursuivre les négociations.



 



Un bail de 4 ans l'attendrait à Lyon. Memphis Depay a officiellement été libéré par son club, qui s'est mis financièrement d'accord avec Jean-Michel Aulas.



 



Personne n'est encore d'accord sur le montant exact du transfert : le Progrès évoque 16,9 millions d'euros assortis de bonus pour arriver à 18 millions. Pour l'Equipe, l'offre est de 16 millions et les bonus porteraient le transfert à plus de 20 millions d'euros. Quant au Parisien, il indique qu'une clause de rachat destiné à Manchester permettrait aux Anglais de récupérer Memphis Depay pour 30 millions d'euros.



 



L'international néerlandais, présenté comme un crack au PSV Eindhoven puis comme un éternel espoir en Angleterre, pourrait être prêt physiquement pour la réception de Marseille ce dimanche.


(suite...)

 

Le blogueur Bassem Braiki condamné après avoir menacé les Bad Gones

L'Olympique Lyonnais avait porté plainte contre lui pour des propos tenus dans une vidéo datant de décembre 2015. Bassem Braiki était alors à Décines pour interviewer l'agriculteur Philippe Layat, qui venait d'être violemment agressé sur sa propriété.



 



"On dit peut-être qu'Aulas et tous ses sbires, ils sont derrière tout ça. (...) Si cette histoire, elle s'avère vraie, tous les Bad Gones qu'on verra devant le stade, on les enculera, du dernier jusqu'à la fin", avait menacé le blogueur, face caméra, avant de faire un appel au don pour le célèbre opposant au Grand Stade de l'OL.



 



Si le parquet avait requis 3 mois de prison ferme et 2000 euros d'amende, Bassem Braiki a finalement été condamné à 1000 euros d'amende, il devra verser 500 euros de dommages et intérêts aux Bad Gones.



Le parquet ainsi que l'avocat du blogueur vont faire appel.



 



 


(suite...)

 

Jean-Christophe Cambadélis ultra-tiède avec les pro-Macron de Lyon

Un simple dissident risquait l'exclusion du parti, beaucoup en ont fait les frais dans le Rhône récemment.



 



Alors quand on voit l'arrogance de la démarche du clan Collomb à Lyon, ces 46 élus qui boycotteront la primaire et qui appellent même le vainqueur du scrutin à se ranger ensuite derrière Emmanuel Macron, on pouvait imaginer Solferino faire un exemple.



 



Que nenni ! Dans une interview au Progrès ce jeudi, Jean-Christophe Cambadélis ouvre le robinet d'eau tiède. "Je ne veux pas envenimer les choses", prévient le patron du PS. "Ils (les macronistes lyonnais ndlr) ont peur que la primaire marche", rajoute-t-il. "Je pensais mon ami Gérard Collomb plus impérial", conclut Jean-Christophe Cambadélis, qui évoque toutefois la future saisie de la commission des conflits pour étudier le cas de David Kimelfeld, premier secrétaire fédéral du PS du Rhône.



 



Si avec tout ça, le maire de Lyon et ses troupes, transis par la peur, ne font pas machine arrière...


(suite...)

 

L’horloge de la gare Saint-Paul tourne à nouveau !

En effet, elle était à l’arrêt depuis que le local technique avait été enlevé après la vente de l’appartement situé juste derrière l’imposante horloge. Mais des riverains se sont battus pour voir sa réhabilitation.





Le premier d’entre eux, c’est Philippe Cary, horloger dans le quartier de Saint-Paul. C’est donc lui, depuis son atelier à quelques pas de la gare, qui a réalisé la nouvelle horloge. Selon lui, les rénovations ont concerné "le cadran, avec le changement des parties en verre qui ont été cassés, et notamment par une balle perdue au niveau du chiffre 12, les aiguilles qui sont plus légères et plus équilibrées, et enfin le mécanisme car l'ancien faisait beaucoup trop de bruit et comme ça il n’y aura plus de gêne pour les locataires qui s’installeront".



 



Au total, le chantier a duré un mois et demi. Toutes les dépenses ont été supportées par la SNCF.



 



Ce jeudi matin, la remise en route de l’horloge est donc prévue entre 10h et 11h.


(suite...)

 

Les patients des HCL : les premiers goûteurs de la soupe de M. Paul pour la Biennale du goût 2017

C’est au sein de la cuisine de 4500 m2 située à Saint-Priest que les chefs de la maison Bocuse vont confectionner la fameuse soupe inventée par le chef Lyonnais Paul Bocuse.



 

Elle sera donc servie ce samedi lors du moment phare de l’évènement : le tunnel du goût. Les patients des Hospices Civils de Lyon seront donc des petits privilégiés puisque cette dernière sera au menu ce jeudi au soir.



 

Ce sont près de 20 000 petits bols de soupe qui seront servis pendant la B.I.G, dont 5000 pour les malades des HCL.


(suite...)

 

Musée des Tissus : "Enterrement de 1ère classe ou réel sauvetage", s’interroge Denis Broliquier

Car en début d’année, à l’occasion des voeux du 2e arrondissement, Gérard Collomb avait subitement évoqué l’idée d’un pôle muséal, permettant de transférer les collections menacées dans les musées des Confluences et gallo-romain. Le sénateur-maire de Lyon avait pourtant pris soin depuis le début de ne pas se mouiller sur le sujet, boycottant même une réunion entre la CCI, la Région et l’Etat en préfecture.



 



Ce fut donc "une surprise" pour beaucoup, et notamment Denis Broliquier, le maire UDI du 2e. "Il avait toujours assumé totalement sa position, qu’il ne mettrait pas un centime pour sauver le musée des Tissus". Toutefois, l’élu centriste n’est pas soulagé pour autant, car rien n’est fait.



"J’avais immédiatement téléphoné à la CCI, à la préfecture. Personne n’avait entendu parler de cette histoire. Gérard Collomb a décidé tout seul, n’a consulté personne", indique Denis Broliquier, qui a donc une multitude de questions sans réponse.



 



"Il y a 2,5 millions de morceaux de tissus, des pièces que l’on ne peut pas séparer dans différentes collections. Y-a-t-il vraiment un projet ou bien on mettra quelques collections dans un coin du musée des Confluences et on prêtera le reste à travers le monde ? Que va devenir le personnel du musée des Tissus ? Que va devenir le musée des Arts décoratifs ? Et les bâtiments gérés par la CCI ? Assiste-t-on à un enterrement de 1ère classe ou bien à un réel sauvetage ?", se questionne le candidat UDI aux législatives.



 



"Je ne comprends vraiment pas ce revirement. Soit Gérard Collomb a laissé pourrir la situation pour arriver tel Zorro en sauveur, soit il pensait que ça allait s’enterrer tout seul, qu’on pleurerait un bon coup sur le sort du musée et qu’on l’oublierait", s’interroge Denis Broliquier qui promet de harceler la mairie centrale tant qu’il n’aura pas plus d’indications sur l’avenir de l’institution culturelle.



 



Impossible aujourd'hui d'en savoir plus. Silence radio à la Ville comme au musée des Confluences. Les autres acteurs comme la CCI n’en savent pas plus ou alors cachent bien leur jeu. "Personne ne sait s’il sera associé au projet", regrette Denis Broliquier.



 



Devant les élus lundi, Gérard Collomb avait reconnu avoir pensé que le problème "se résoudrait tout seul". S’il n’a toujours rien de neuf à dire sur son projet muséal, il a admis que "les collections (du musée) méritent totalement" de bénéficier d’une "fréquentation maximale" que pourrait lui apporter le musée des Confluences.



 



Pour rappel, le musée des Tissus vit encore aujourd’hui, uniquement grâce à une dotation exceptionnelle de l’Etat qui a mis 300 000 euros sur la table pour gagner du temps afin de trouver une solution.


(suite...)

 

Lyon : troisième ville la plus chère pour emménager

D’après un classement effectué par la start-up Movinga, spécialisée dans les services de déménagement en ligne, Lyon est la troisième ville en France où s’installer coûte le plus cher.



 



Pour réaliser cette enquête, Movinga s’est penchée sur quatre postes de dépenses importants lors du premier mois de vie dans une nouvelle ville. Les quatre critères pris en comptent pour classer les 15 villes sont : le loyer moyen d’un appartement comprenant une chambre à proximité du centre-ville, les frais de téléphone (mise en service d’une carte SIM avec forfait de données mensuel), le coût mensuel des transports en commun et les frais liés aux dépenses alimentaires.



 



Dans ce comparatif, Lyon récolte la troisième place du podium et même si elle attire, la vie y est chère. Après un premier mois dans la capitale des Gaules, le coût total des dépenses s’élèverait à 1216,21 euros.



 



Cependant, si Lyon truste les premières places pour le prix total lors de son installation, le prix d’un déménagement n’y est pas trop élevé. La start-up se base alors sur un changement de domicile à 250 km de distance de son lieu initial, qui est la distance moyenne d’un déménagement dans le monde. Et en effet, le coût moyen d’un déménagement sur les bords du Rhône est chiffré à 1013,52 euros. Ce qui en fait la dixième ville du classement.


(suite...)

 

Bruno Le Roux sera en déplacement dans le Rhône ce jeudi

Bruno Le Roux se rendra ce jeudi à l’École Nationale Supérieure de la Police à Saint Cyr au Mont d’or afin d’assister à la cérémonie de baptême de la 68e promotion des commissaires de police.



 



Le ministre visitera ensuite Interpol dans le 6e arrondissement de Lyon puis terminera son déplacement avec une visite du chantier de l’IFCM (institut français de civilisation musulmane).


(suite...)

 

Agression en Isère : il "en voulait aux femmes"

Ce dernier armé d’un couteau avait choisi de s’attaquer à des victimes par hasard. L’auteur des faits aurait agi car il avait "une rancœur envers les femmes".



 



Pour rappel, il avait agressé au couteau une femme enceinte près de l’aéroport de Lyon et a poursuivi son délire durant les heures suivantes dans un fast-food à Tignieu-Jaymezieu montant le chiffre de victimes à cinq.



 



Il a agressé sa dernière et sixième victime avant de se faire interpeller alors qu’il tentait de prendre un bus.  Sa dernière victime est par ailleurs toujours en réanimation.



 



Il voulait se faire "abattre"



 



Connu par les services judiciaires, ce dernier serait actuellement en garde à vue pour être entendu par les forces de l’ordre. D’après la presse locale, le jeune homme aurait "expliqué avoir une rancœur vis-à-vis des femmes, reprochant à sa mère de s’être suicidée".



 



Il cherchait tout simplement à attirer l’attention, en blessant des personnes, "dans le but de se faire abattre à son tour" par la police, a précisé la magistrate en charge du dossier.


(suite...)

 

Lyon : un homme interpellé après avoir refusé un contrôle de police

Un contrôle de police aurait mal tourné dans les alentours de Chassieu ce mercredi près du centre de conventions et d’expositions d’Eurexpo. Un homme au volant d’une voiture volée aurait refusé ce contrôle et pris la fuite en direction de Bron, selon des sources policières.



 



Un hélicoptère de la gendarmerie est mobilisé et une course-poursuite a alors lieu. Celle-ci se terminera à Bron où l’individu sera finalement interpellé par les forces de l’ordre.



 


(suite...)

 

OL : le transfert de Memphis Depay à Lyon bouclé dans 48 heures ?

Memphis Depay se rapproche un peu plus de l’Olympique lyonnais. Selon nos confrères de RMC, Manchester United et Lyon seraient tout proches d’un accord pour le transfert de l’ailier néerlandais. L’offre de 18,5 millions d’euros aurait fait avancer les négociations.



 



Présenté avant OL-OM ?



 



Le joueur serait d’ailleurs déjà d’accord avec Lyon sur un contrat de quatre ans et demi. L’objectif du club lyonnais est de présenter l’ancien joueur du PSV avant dimanche et le choc contre l’OM au Parc OL.



 



Pour rappel, si l’OL parvenait à le recruter, le joueur de Manchester United (0 titularisation en 4 apparitions en championnat cette saison) ne pourrait pas être aligné en Ligue Europa car il y a déjà participé à trois rencontres cette année avec le club anglais.  


(suite...)

 

LHC : les Lions se réveillent à Strasbourg (5-2)

Les hockeyeurs lyonnais se sont repris après la défaite face à Rouen vendredi (4-3). Les Lions, longtemps leader du championnat, ont fait la différence rapidement en marquant trois buts en moins de vingt minutes.



 



Grâce à ce succès, le LHC passe de la cinquième à la troisième place au classement.



 



Prochain rendez-vous, vendredi 20 janvier où les lyonnais recevront Nice.


(suite...)

 

86 interpellations pour menaces terroristes enregistrés en Auvergne-Rhône-Alpes en 2016

Au 4 janvier dernier, ce sont 1777 individus dont 585 dans le Rhône qui avaient été enregistrés dans le fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).



 



L’état d’urgence qui a été mis en place dans la région depuis déjà plus d’un an a également permis 564 perquisitions administratives. Pour pallier à d’éventuels futurs risques terroristes plus 270 gendarmes sont venus renforcer les effectifs et près de 600 militaires sont déjà mobilisés dans la région.



 



Parmi les 200 personnes revenues de la zone irako-syrienne, 30 sont de la région Rhône-Alpes et 10 de région lyonnaise.


(suite...)

 

Rhône : le Samu Social en grève jeudi pour dénoncer le manque de places d’hébergement

Le Samu Social du Rhône tape du poing sur la table et sera en grève ce jeudi. Malgré les nouvelles mesures du dispositif grand froid mise en place par le préfet du Rhône lundi soir (lire ici), le Samu social s’est plaint de la situation actuelle dans un communiqué. "Comment le Préfet pouvait-il imaginer que 340 places grand froid permettrait le "zéro personne à la rue" promis par le Ministre de l’Intérieur, lorsque 1500 personnes appellent le 115 sans se voir proposer de solution ?", peut-on notamment lire.



 



Face à l’explosion des appels au 115, le Samu Social est "dans l’incapacité de répondre aux appels". Les professionnels de l’urgence sociale réclame donc l’application, à Lyon, des consignes ministérielles demandant à ce que personne ne soit contraint de dormir à la rue en période de grand froid, l’ouverture immédiate des places restantes prévue dans le cadre du plan froid et la création de places supplémentaires.


(suite...)

 

Lyon : un cas suspect de méningite dans une école du 5e arrondissement

Ce cas concerne une petite fille de cette école du 5e arrondissement de Lyon. La fillette qui présente les symptômes de la maladie va bien et les parents d’élèves ont été mis au courant. Ce mercredi après-midi, les résultats sérologiques vont tomber. On va donc savoir si oui ou non, elle est atteinte de la méningite.



 



Par mesure de prévention, des traitements antibiotiques ont été réalisés sur 85 enfants et 7 adultes. Pour rappel, les symptômes de cette maladie sont de fortes fièvres, une raideur de la nuque, des maux de tête violents et une hypersensibilité à la lumière.


(suite...)

 

Gueïda Fofana (OL) : "ma cheville ne me permet plus de jouer au football"

Déjà évoqué en mai dernier par Jean-Michel Aulas sur OLTV, la fin de carrière de Gueïda Fofana est maintenant officielle.



 



Le désormais ancien milieu de terrain a annoncé sur le site de l’Olympique Lyonnais sa décision de mettre un terme à sa carrière à cause d’une blessure à la cheville récurrente : "J'ai vraiment tout essayé mais aujourd'hui je suis malheureusement obligé de constater que ce n'est plus possible. L'état dans lequel est ma cheville ne me permet plus de jouer au football."



 



Le joueur formé au Havre avait été victime d'une ostéonécrose à la cheville (mort d'un fragment de tissu osseux) en mars 2014, après son dernier "vrai" match contre Monaco où il était sorti à la mi-temps.



 



Neuf buts en 102 rencontres et trois saisons pleines avec l'OL



 



Depuis, le jeune homme de 25 ans est passé plusieurs fois sur la table d’opération sans jamais réussir à ne plus ressentir aucune douleur dans sa cheville. "J'ai eu plusieurs interventions, fait tous les efforts possibles, pris tout le temps nécessaire mais le bilan est là. C'est un terrible constat mais j'ai été déclaré inapte à la pratique du football."



 



Il était réapparu sur les terrains pour quelques bouts de match en fin de saison 2014/2015 contre Bordeaux et Rennes (environ 20 minutes). Ainsi que cinq rencontres en CFA, qui ont nécessité à chaque fois, plusieurs jours de repos dans la foulée.



 



Après deux ans de combat contre son corps, le football professionnel est terminé pour Gueïda Fofana. Mais pas forcément sa collaboration avec l’OL, où son contrat courait encore jusqu’en juin 2017. Le jeune homme a d’ailleurs confié avoir une offre de reconversion du club lyonnais "j'ai rencontré le président Aulas. Il m'a expliqué qu'il voulait me garder au club, en dehors du domaine sportif."



 



Des propos confirmés par le président de l’OL sur Twitter.


(suite...)

 

Mercato OL : Orléans obligé d’annuler le prêt de Gaëtan Perrin

Le coup doit être dur pour le jeune lyonnais. Pas du tout utilisé depuis le début de saison par Bruno Genesio, Gaëtan Perrin vient de voir son prêt être annulé par la DNCG qui a interdit Orléans de recrutement.



 



L’USO a fait appel de cette décision. Le club de Ligue 2 compte sur la vente d’un de ses joueurs (Jean-Eudes Aholou) pour espérer voir le gendarme financier du foot français revenir sur sa décision avant la fin du mercato d’hiver.



 



En attendant, le milieu de terrain rhodanien est de retour à l’Olympique Lyonnais où son avenir reste pour l’instant lié à celui d’Orléans, dernier de Ligue 2.



 


(suite...)

 

Ligue des Champions : l’ASVEL assure en mode patron face à Radom (87-67)

La Ligue des Champions sourit à la Green Team qui enchaîne un neuvième succès en 13 rencontres dans la compétition. Contre la lanterne rouge du groupe C, Rosa Radom, l’ASVEL a maîtrisé de bout en bout la rencontre sans jamais laisser les Polonais passer devant au score.



 



Porté par Nikola Dragovic, encore meilleur marqueur avec 16 points, Villeurbanne assurera sa qualification de façon définitive le 24 janvier contre l’USAK (18h), pour le dernier match de la phase de poule.



 



En attendant l’ASVEL retrouve la Pro A, samedi 21 janvier à Orléans pour la 17e journée.



 


(suite...)

 

Rhône : condamné après avoir "collectionné" quelque 400 000 photos et vidéos pédopornographiques

Âgé de 70 ans, cet habitant d’Amplepuis dans le Beaujolais, a reçu ce mardi une peine d’un an de prison assortie d’une mise à l’épreuve avec obligation de soins. Selon le parquet de Villefranche-sur-Saône dans le Rhône, il lui est également interdit de pratiquer quelconque activité en lien avec un mineur pendant trois ans.



 



Le septuagénaire avait éveillé les soupçons d’une femme, travaillant pour une société d’aide à la personne. Lors d’un passage au domicile de l’homme, cette dernière avait aperçu la photo d’une adolescente en train de se dévêtir sur l’ordinateur du senior.



 



Après perquisition, les enquêteurs avaient retrouvé au total près de 400.000 photos et vidéos à caractère pédopornographique sur des CD, DVD et disques durs. L’homme avait alors été placé en garde à vue et avait reconnu les faits, expliquant être un « collectionneur ».


(suite...)

 

Henry Chabert, 25 ans au service de sa ville


Nul ne se doutait alors qu’on ne le reverrait plus entre Saône et Rhône, dans cette ville à laquelle il a consacré 25 années de sa vie. Tous ceux qui s’intéressent à l’histoire récente de la ville le savent : sans Henry Chabert, Lyon n’aurait pas tout à fait le même visage.



 



Il fut pendant deux mandats (de 1989 à 2001) un adjoint à l’Urbanisme à la fois volontaire et passionné. Sans prétendre faire le tour de toutes les réalisations qui portent sa marque, on rappellera qu’on lui doit la réhabilitation de la rue de la République, la création de plusieurs parcs, la rénovation de nombreuses places et espaces publics (Terreaux, Antonin Poncet, Bourse pour n’en citer que quelques unes), la réalisation de la Cité internationale, la mise en lumière de la cité et la renaissance du 8 décembre. C’est lui qui, en 1998 sous la mandature de Raymond Barre, imagine le premier Festival Lumière qui se développera sous Gérard Collomb avec le succès que l’on sait. Emmanuel Hamelin qui fut son suppléant (puis son successeur à l’Assemblée Nationale) rappelle qu’il est aussi à l’origine du projet d’aménagement de ce qui est aujourd’hui la Confluence.



 



Proche de Michel Noir, Henry Chabert décroche son premier mandat lors des municipales de 1983. ll est alors élu dans le 9e arrondissement. Six ans plus tard, la victoire de la liste RPR lui permet de se consacrer pleinement à sa passion pour l’urbanisme que ce soit à la ville ou à la Communauté urbaine. La même année 1989, il est élu député au parlement de Strasbourg ; il ne ménagera pas ses efforts pour faire partager localement ses profondes convictions européennes. Il multiplie les initiatives. Les Lyonnais furent alors des dizaines de milliers à se presser place Bellecour pour découvrir les crèches de Cracovie.



 



En 1995, après le retrait d’un Michel Noir empêtré dans les affaires de son gendre Pierre Botton, Henry Chabert reprend le flambeau. La liste qu’il mène fait presque jeu égal avec celle de Raymond Barre. Au second tour, il fait alliance avec l’ancien Premier ministre. Il conserve ses fonctions d’adjoint à l’urbanisme, mais le courant ne passe pas vraiment entre les deux hommes. Barre se méfie depuis toujours du RPR. Qu’importe ! Chabert qui n’a pas été investi par son parti se fait néanmoins élire député de la Croix-Rousse aux législatives de 1997. Un succès d’autant plus marquant que le candidat officiel du RPR Marc Fraysse était alors largement soutenu par Raymond Barre et son premier adjoint Christian Philip.



 



A l’Hôtel de Ville, certains s’acharneront à le faire trébucher. On ne reviendra pas sur ses ennuis judiciaires. On se rappellera toutefois que son intégrité en tant qu’élu n’aura jamais été prise en défaut.



 



Quelques années plus tard, il tentera sans succès de relancer sa carrière politique du côté de Villeurbanne ; d’abord aux législatives de 2007 puis l’année suivante aux municipales ce qui lui permettra de siéger au conseil communautaire jusqu’en 2014.



 



On aurait toutefois tort de résumer sa carrière à la seule politique. A l’inverse de nombre d’élus, Henry Chabert a eu une vie professionnelle bien remplie. Il fut notamment un cadre dirigeant d’une filiale de BSN, le groupe dirigé par la famille Riboud et qui ne s’appelait pas encore Danone.

(suite...)

 

Pédophilie : malaise du père Preynat, son procès menacé ?

Le JDD révèle que le père Preynat, soupçonné d'avoir agressé sexuellement des dizaines de scouts entre 1976 et 1991, a été victime d'un malaise entre Noël et le jour de l'An. Hospitalisé, il se trouverait toujours "dans un état sérieux". Selon nos confrères, il a même perdu l'usage de la parole.



 



Sera-t-il remis pour son procès prévu cette année ? Rien n'est sûr. Un coup dur pour les quatre victimes présumées du prêtre accusé de pédophilie, les seules sur les 67 plaintes déposées qui ont été retenues dans le dossier car non-prescrites.



 



Le père Preynat devait également faire l'objet d'un jugement canonique après la levée de la prescription par le pape François. Selon le JDD, c'est en apprenant cette nouvelle à travers l'interview du cardinal Barbarin dans le Parisien qu'il aurait été diminué, puis qu'il aurait fait son malaise.


(suite...)

 

Jets de pétards sur Anthony Lopes (OL) : le FC Metz fait appel du retrait de deux points

Suite aux jets de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes lors du match du 3 décembre dernier entre Metz et l’OL, un retrait de deux points avait été ordonné à l’encontre du club messin. Ce dernier a donc décidé de faire appel.



 



"Le FC Metz constate que les attendus de la décision prise par la Commission de Discipline (…) ne permettent pas d’identifier la ou les faute(s) qu’il aurait commise(s), au-delà de celle de ne pas avoir pu matériellement faire intervenir les stadiers dans le délai de trente-sept secondes qui s’est écoulé entre le premier et le troisième (et dernier) jet de pétard ayant atterri à proximité du gardien lyonnais", assure le club dans un communiqué. "Il est indéniable que cette décision, si elle n’était pas réformée, constituerait une jurisprudence très dangereuse pour nos clubs", peut-on également lire.



 



La commission d’appel de la Fédération a maintenant jusqu’au mois de juillet pour se prononcer sur la demande du FC Metz.



De son côté, Jean-Michel Aulas ne devrait pas tarder à réagir. Début janvier, le président de l’OL avait assuré : "Comme je pense que Metz fera appel, si c'est le cas, nous ferons appel aussi car nous aurions pu également dans cette affaire gagner trois points".


(suite...)

 

Retrouvé 2 semaines après avoir enlevé sa fille à Givors

Il était avec sa fille, qu'il avait enlevé le 3 janvier à Givors. Cette dernière était en bonne santé.

A noter qu'un complice du père, qui l'avait aidé pour le kidnapping, avait lui été interpellé le 13 janvier à Lille.



 



Le père a été écroué en application du mandat d'arrêt délivré par un juge d'instruction du TGI de Lyon.


(suite...)

 

Il s'embrouille avec sa famille, elle le dénonce pour des propos anti-policiers

Un ou plusieurs membres de sa famille l'avait dénoncé après une dispute. Il aurait tenu, en novembre dernier, des propos limites : il promettait de s'en prendre physiquement à des policiers ou à l'Etat français.



 



Il sera présenté au parquet ce mercredi et pourrait être poursuivi pour association de malfaiteurs en vue de commettre un assassinat.


(suite...)

 

Gérard Collomb annonce jusqu'à 10 000 personnes au meeting d'Emmanuel Macron à Lyon

Le sénateur-maire de Lyon, premier soutien d'Emmanuel Macron, a largement commenté l'actualité politique de son poulain.



 



Le 4 février, l'ancien ministre de l'Economie sera en meeting au Palais des Sports de Gerland : "Il y aura entre 8000 et 10 000 personnes. Il y a déjà 4000 inscrits", a annoncé Gérard Collomb. Ce dernier a également précisé que son ancien directeur de cabinet à la Métropole de Lyon, Jean-Marie Girier, serait le directeur de campagne d'Emmanuel Macron.



 



Le premier magistrat lyonnais est également revenu sur son choix de ne pas voter ce dimanche au premier tour de la primaire. "Je ne regarde pas tous les débats. On est en famille, ma femme regarde, je vois les résumés après. (...) On est toujours dans la même répétition, chacun est sur son créneau et je ne vois pas de chose nouvelle".



"Celui qui peut faire gagner le camp progressiste, c'est Macron. Le candidat qui sortira de la primaire sera obligé de constater que celui qui peut gagner la présidentielle, c'est Macron. Et on l'appelera à se retirer, je pense même qu'il le fera naturellement", a précisé Gérard Collomb.



 



Tout n'est pas rose dans l'histoire d'amour entre Collomb et Macron. Ce dernier est contre le cumul des mandats... "Ca fait partie des discussions que l'on a entre nous", a reconnu le maire de Lyon, le sourire en coin.


(suite...)

 

Un homme armé d'un couteau attaque au hasard des passants près de Lyon

Un jeune homme venait de faire cinq victimes : armé d'un couteau, il frappait au hasard. D'abord dans l'hôtel Arax où il a poignardé une femme aux alentours de 19h. Puis dans le restaurant Mc Donald's d'en face, où il se servira silencieusement de son arme avant de prendre la fuite.



 



L'individu âgé de 20 ans a finalement été appréhendé dans la soirée dans un bus qui le ramenait chez lui, à Crémieu. Il est connu pour être suivi pour des troubles psychiatriques, ce qui a permis aux enquêteurs de finalement écarter la piste terroriste, un temps privilégiée.

Selon le Dauphiné Libéré, l'agresseur était légèrement blessé et a dû être hospitalisé avant d'être potentiellement placé en garde à vue, si son état le permet.





Ses victimes ont été pour la plupart légèrement touchées, sauf une, atteinte à la nuque par un coup de couteau. Mais les jours de cette dernière ne sont pas en danger.



 



Une enquête pour coups et blessures volontaires a été ouverte et confiée à la BR de Bourgoin-Jallieu, appuyée par la SR de Grenoble.


(suite...)

 

Rhône : condamnés pour avoir agressé à la hache un rival

Cet oncle et son neveu âgés respectivement de 47 et 29 ans étaient soupçonnés d'avoir mené une expédition punitive à Grigny le 3 juin 2014. La victime avait eu une altercation avec un membre de leur famille. C'est donc armé d'une hache qu'ils étaient allés à son domicile lui réclamer des comptes.





Sur place, les coups pleuvent, leur opposant reçoit trois coups de hache à la tête, il est également touché au dos et aux jambes. Si les deux agresseurs n'ont pas été jugés aux assises, c'est parce que leur victime s'en est miraculeusement sortie avec quelques jours d'ITT selon le Progrès.



 



L'oncle a écopé de 30 mois de prison ferme. Quant au neveu, qui a toujours indiqué avoir été entraîné de force par son aîné qu'il compare à "Tony Montana" de Scarface et avoir tenté de sauver la vie de la victime, il effectuera 18 mois de prison dont 9 avec sursis.


(suite...)

 

Lyon : Gones Store, une boutique multisports, ouvre ce mercredi à Gerland

Dans cette boutique baptisée Gones Sports, vous pourrez y trouver des produits de l’Olympique lyonnais, du LOU Rugby, de l’ASVEL ou encore du LHC. Pour son inauguration, Charles Kahudi (ASVEL), Matija Pintaric (LHC), Delon Armitage (LOU Rugby) et Alexandre Lacazette (Olympique Lyonnais) seront présents de 14h30 à 15h30 ce mercredi après-midi pour une séance de dédicaces.



 



A noter que cette boutique sera ouverte de 10h à 19h.



 


(suite...)

 

Gérard Collomb invité de Bourdin sur BFM TV et RMC ce mercredi

Sur l'antenne de RMC et de BFM-TV, il évoquera la campagne de la présidentielle qui bat son plein pour son poulain, Emmanuel Macron.



 


(suite...)

 

Décès de l’ancien député Henry Chabert


L’ancien député RPR de Lyon avait été l’adjoint de Michel Noir puis de Raymond Barre à la mairie. Il était chargé de l’Urbanisme. A ce poste, il avait piloté de grands projets comme la Cité Internationale ou encore le premier plan Lumière de Lyon.



 



Henry Chabert avait tenté un retour en politique à Villeurbanne après les affaires Noir. Mais il avait perdu l’élection municipale de 2008 face à Jean-Paul Bret. Il s'était ensuite retiré de la vie publique, se concentrant sur ses activités professionnelles de consultant.



 



"J’avais été son suppléant quand il était Député entre 1997 et 2002, il m'avait lancé en politique, il était mon ami. Les Lyonnais lui doivent beaucoup, et il va nous manquer", a réagi l’ancien député de la 2e circonscription du Rhône, Emmanuel Hamelin.



"Henry était un homme de coeur et d'idées, un humaniste et un visionnaire. C'est un vide immense pour tous ceux qui l ont connu et une tristesse inconsolable pour moi en qui il a tant cru", a également écrit Emmanuelle Haziza, élue LR de Villeurbanne.

(suite...)

 

Il n’y en a pas que pour les sapins

Car si le sapin de Noël peut au mieux espérer finir en compost, Mathias Bonneau qui signe son deuxième carnet dans la maison d’édition dirigée par le lyonnais Marc Mondou-Léotard, 13 Avril Editions, nous fait partager une aventure bien plus excitante. Son livre tient autant du documentaire que du roman graphique et de la bande dessinée.



 



Il permet au lecteur de suivre le parcours d’Etienne qui, dans les forêts du Tarn entre Toulouse et Montpellier se fait l’intermédiaire, avec sa scierie mobile, entre des gens qui ont du bois et d’autres qui en veulent. On  découvre alors les mille outils dont l’homme se sert pour transformer ces forêts en charpente ou meubles. Mathias Bonneau partage par les croquis qui remplissent les 95 pages de "Une fois l’arbre à terre" autant la majesté des arbres  que les milles techniques des scieurs pour les utiliser.



Tout ce qu’en tant qu’auteur il a appris - "un carnet à dessin ça permet de rencontrer un nombre incroyable de gens. Vous avez une mission quand vous faites cela, les portes s’ouvrent" - il le transmet à un lecteur conquis dès les premières pages, amusé plus que rebuté par les terme techniques qui parsèment ses dessins.



 



Une fois l’arbre à terre de Mathias Bonneau,  en librairie et  http://treizeavril-editions.fr/, 20 euros



 



@lemediapol


(suite...)

 

Le clan Collomb en remet une couche sur Macron et se désengage de la primaire de la gauche

Moins d’une cinquantaine d’élus socialistes lyonnais et métropolitains ont signé ce mardi une tribune dans laquelle ils expliquent qu’ils soutiennent Emmanuel Macron pour la présidentielle. Et surtout qu’ils ne participeront et ne voteront pas à la primaire de la gauche.



 



"Chacun sait bien qu’il n’existe aucune chance pour un candidat sorti de la primaire non seulement de l’emporter mais même d’être présent au second tour", prédisent ces élus menés par le couple Gérard et Caroline Collomb.





A leurs côtés, des personnalités politiques d’influence, des obligés, des conseillers d’arrondissement de moindre importance. On retrouve ainsi le patron du PS du Rhône, David Kimelfeld ou le 1er adjoint de Gérard Collomb à la Ville, Georges Képénékian. Mais aussi l’ancien maire de Décines Jérôme Sturla, l’adjoint villeurbannais à la Culture Loïc Chabrier et le maire du 9e arrondissement de Lyon Hubert Julien-Laferrière. Quant à Jean-Louis Touraine, député candidat à sa propre succession, il officialise enfin une position qui ne faisait plus de doute depuis de longs mois.



 



"Bien sûr, nous comprenons que des militants socialistes, des Français de gauche, puissent faire un autre choix. Nous leur disons que nous devrons nous retrouver dès après la primaire autour d’Emmanuel Macron et leur donnons rendez-vous dès le 4 février au Palais des Sports de Gerland. Notre conviction, c’est que nous vivons une recomposition politique majeure comme on n’en n’avait plus connue depuis le congrès d'Épinay", indiquent ces élus lyonnais.



 



Face à l’absence de réaction de Solférino face aux macronistes, ces derniers ne se cachent plus. Reste à savoir s’ils réussiront à convaincre leurs comparses socialistes d’effectivement sauter le pas après la primaire.



 



Voici la liste de ces élus lyonnais :



 



Abdel ACHACHE, Adjoint au Maire du 3ème arrondissement de Lyon - Florene ASTI-LAPERRIERE, conseillère municipale d'Ecully, secrétaire fédérale - Pascal BELON, secrétaire de section - Samia BELAZIZ, conseillère municipale de Villeurbanne, conseillère déléguée de la Métropole de Lyon - Geoffroy BERTHOLLE, Adjoint au Maire du 4ème arrondissement de Lyon - Romain BLACHIER, Adjoint au Maire de 7ème arrondissement de Lyon, conseiller métropolitain, membre du bureau fédéral - Emmnanuel BUISSON-FENET, membre du bureau fédéral - Anne BRUGNERA, Adjointe au Maire de Lyon, Président du groupe socialiste et apparentés à la Métropole de Lyon - Loïc CHABRIER, Adjoint au Maire de Villeurbanne, Conseiller métropolitain, secrétaire fédéral - Caroline COLLOMB, secrétaire de section (Lyon 5e) - Gérard COLLOMB, Sénateur-Maire de Lyon - Guy CORAZZOL, Adjoint au Maire de Lyon, secrétaire fédéral - Christian DE SALINS, Adjoint au maire du 5ème arrondissement de Lyon - Christophe DERCAMPS, Adjoint au Maire du 4ème arrondissement, Conseiller métropolitain - Izzet DOGANEL, Adjoint au Maire de Bron, secrétaire fédéral - Jean-Baptiste DUCATEZ, conseiller municipal de Genas -  Alain FOCACHON, secrétaire de section (Pierre-Bénite) - Pierre FRONTON, Adjoint au Maire du 3ème arrondissement de Lyon - Béatrice GALLIOUT, 1ère Adjointe du 5ème arrondissement de Lyon, Conseillère métropolitaine - Mina HAJRI, Adjointe au Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Saïd INTIDAM, Adjoint au Maire du 5ème arrondissement de Lyon - Brigitte JEANNOT, Adjointe au Maire de Givors, conseillère métropolitaine, secrétaire fédérale - Hubert JULIEN-LAFERRIERE, Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Prosper KABALO, premier Adjoint au Maire de Villeurbanne - Georges KEPENEKIAN, Premier Adjoint au Maire de Lyon, conseiller délégué de la Métropole de Lyon -  David KIMELFELD, Maire du 4ème arrondissement de Lyon, premier Vice-président de la Métropole de Lyon, Premier secrétaire fédéral - Ali KISMOUNE, conseiller municipal délégué de Lyon - Michel LE FAOU, Adjoint au Maire de Lyon, Vice-président de la Métropole de Lyon - Bruno LEBUHOTEL, conseiller métropolitain - Franck LEVY, conseiller municipal délégué de Lyon - Karim MATARFI, Adjoint au Maire du 8ème arrondissement de Lyon - Catherine NERAUDEAU-MARDON,  Gérard NICOLAS, militant du 1er arrondissement - Sarah PEILLON, conseillère métropolitaine,  secrétaire fédérale - Narjes RUBAT, secrétaire fédérale - Maud ROY, Adjointe au Maire du 3ème arrondissement de Lyon -  Ronald SANNINO, Conseiller métropolitain - Valérie SCHELL, Adjointe au Maire du 4ème arrondissement de Lyon - Joël SERAFINI, militant dans le 2ème arrondissement de Lyon -  Maud SGORBINI, première Adjointe au Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Alain SITBON, militant à Rillieux-la-Pape - Jérôme STURLA, conseiller municipal de Décines, conseiller métropolitain, secrétaire fédéral - Jean-Louis TOURAINE, Député du Rhône, conseiller municipal de Lyon - Aline VOISEMBERT, secrétaire fédérale - Virginie VARENNE, Adjointe au Maire du 4ème arrondissement de Lyon, conseillère métropolitaine - Grégory VIRGA, militant du 4ème arrondissement de Lyon.


(suite...)

 

Lyon : les élus socialistes soutiennent Emmanuel Macron

Dans un communiqué de presse, ils s’expliquent : "Les 22 et 29 janvier se tiendront les deux tours de la primaire de la Belle Alliance Populaire. Nous élus, responsables, militants socialistes et apparentés de la Métropole de Lyon et du département du Rhône, avons décidé de ne pas y participer", ont-ils écrit.



 



Pour eux, l’ancien ministre de l’Economie est le seul candidat en mesure de gagner l’élection présidentielle. "Chacun sait bien qu’il n’existe aucune chance pour un candidat sorti de la primaire non seulement de l’emporter, mais même d’être présent au second tour. Nous sommes conscients que ce choix peut surprendre. Nous le faisons toutefois en responsabilité, convaincus que les valeurs que nous portons sont aujourd'hui mieux défendues par un candidat extérieur à la primaire : Emmanuel Macron". 



 



Rendez-vous le 4 février au Palais des Sports de Gerland



 



Ces élus socialistes proposent aux militants socialistes et aux Français de gauche en désaccord avec la politique d'Emmanuel Macron d'assister à son meeting du Palais des Sports de Gerland qui aura lieu le 4 février prochain. 



 



Voici la liste de ces élus lyonnais :



 



Abdel ACHACHE, Adjoint au Maire du 3ème arrondissement de Lyon - Florene ASTI-LAPERRIERE, conseillère municipale d'Ecully, secrétaire fédérale - Pascal BELON, secrétaire de section - Samia BELAZIZ, conseillère municipale de Villeurbanne, conseillère déléguée de la Métropole de Lyon - Geoffroy BERTHOLLE, Adjoint au Maire du 4ème arrondissement de Lyon - Romain BLACHIER, Adjoint au Maire de 7ème arrondissement de Lyon, conseiller métropolitain, membre du bureau fédéral - Emmnanuel BUISSON-FENET, membre du bureau fédéral - Anne BRUGNERA, Adjointe au Maire de Lyon, Président du groupe socialiste et apparentés à la Métropole de Lyon - Loïc CHABRIER, Adjoint au Maire de Villeurbanne, Conseiller métropolitain, secrétaire fédéral - Caroline COLLOMB, secrétaire de section (Lyon 5e) - Gérard COLLOMB, Sénateur-Maire de Lyon - Guy CORAZZOL, Adjoint au Maire de Lyon, secrétaire fédéral - Christian DE SALINS, Adjoint au maire du 5ème arrondissement de Lyon - Christophe DERCAMPS, Adjoint au Maire du 4ème arrondissement, Conseiller métropolitain - Izzet DOGANEL, Adjoint au Maire de Bron, secrétaire fédéral - Jean-Baptiste DUCATEZ, conseiller municipal de Genas -  Alain FOCACHON, secrétaire de section (Pierre-Bénite) - Pierre FRONTON, Adjoint au Maire du 3ème arrondissement de Lyon - Béatrice GALLIOUT, 1ère Adjointe du 5ème arrondissement de Lyon, Conseillère métropolitaine - Mina HAJRI, Adjointe au Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Saïd INTIDAM, Adjoint au Maire du 5ème arrondissement de Lyon - Brigitte JEANNOT, Adjointe au Maire de Givors, conseillère métropolitaine, secrétaire fédérale - Hubert JULIEN-LAFERRIERE, Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Prosper KABALO, premier Adjoint au Maire de Villeurbanne - Georges KEPENEKIAN, Premier Adjoint au Maire de Lyon, conseiller délégué de la Métropole de Lyon -  David KIMELFELD, Maire du 4ème arrondissement de Lyon, premier Vice-président de la Métropole de Lyon, Premier secrétaire fédéral - Ali KISMOUNE, conseiller municipal délégué de Lyon - Michel LE FAOU, Adjoint au Maire de Lyon, Vice-président de la Métropole de Lyon - Bruno LEBUHOTEL, conseiller métropolitain - Franck LEVY, conseiller municipal délégué de Lyon - Karim MATARFI, Adjoint au Maire du 8ème arrondissement de Lyon - Catherine NERAUDEAU-MARDON,  Gérard NICOLAS, militant du 1er arrondissement - Sarah PEILLON, conseillère métropolitaine,  secrétaire fédérale - Narjes RUBAT, secrétaire fédérale - Maud ROY, Adjointe au Maire du 3ème arrondissement de Lyon -  Ronald SANNINO, Conseiller métropolitain - Valérie SCHELL, Adjointe au Maire du 4ème arrondissement de Lyon - Joël SERAFINI, militant dans le 2ème arrondissement de Lyon -  Maud SGORBINI, première Adjointe au Maire du 9ème arrondissement de Lyon - Alain SITBON, militant à Rillieux-la-Pape - Jérôme STURLA, conseiller municipal de Décines, conseiller métropolitain, secrétaire fédéral - Jean-Louis TOURAINE, Député du Rhône, conseiller municipal de Lyon - Aline VOISEMBERT, secrétaire fédérale - Virginie VARENNE, Adjointe au Maire du 4ème arrondissement de Lyon, conseillère métropolitaine - Grégory VIRGA, militant du 4ème arrondissement de Lyon.


(suite...)

 

Polémique sur les "repas de merde" au lycée : Wauquiez assume et prône le changement


"On sert de la merde à manger aux lycéens". Laurent Wauquiez a lâché cette phrase à propos de la qualité des repas dans les cantines des lycées d'Auvergne-Rhône-Alpes. Et il le reconnaît. Selon lui, tout le monde gagnerait à ce que davantage de produits et d'aliments proviennent dudit territoire et soient de meilleure qualité. Car aujourd'hui, seulement 15% d'entre eux viennent de la région.



 



Une sortie qui n'a pas plus à l’UNSA, l’Union nationale des syndicats autonomes. "L’UNSA tient à vous rappeler que les personnels de cuisine dans les lycées sont des membres à part entière de la collectivité. Ces propos insultants sont inadmissibles et scandaleux, venant de leur employeur. Nous vous invitons à rencontrer les personnels dans les établissements pour prendre conscience de leurs conditions de travail !" ont-ils écrit. L’UNSA dénonce également le fait que le personnel "soit ainsi stigmatisé et méprisé".



Car selon le syndicat, Laurent Wauquiez aurait dit "les cuisiniers des lycées font de la merde et ne font que des repas sans goût". Une position diffamatoire selon la Région qui précise avoir les réels propos du président en vidéo.



 



Le PS, par l’intermédiaire de Jean-François Debat, a également souhaité réagir à cette polémique. "Quand on se donne comme unique objectif de réaliser 75 millions d'euros d'économie par an, on ne peut pas se plaindre du travail des agents qui font de leur mieux avec ces contraintes ! Si Monsieur Wauquiez veut améliorer la qualité des plats alors chiche, qu'il mette plus d'argent sur la table !", a écrit le président du groupe PS, Démocrate, Ecologiste et Apparentés.

(suite...)

 

L’arrivée du LOU au stade de Gerland fait le bonheur des commerçants

"L’arrivée du LOU va permettre d’apporter une bonne clientèle". C’est ainsi qu’Yvan Allombert, gérant du restaurant "Chez Yvan" commente l’annonce de l’installation des hommes du LOU au sein du fraichement baptisé Matmut Stadium. Son restaurant, spécialisé dans la viande devrait attirer les supporters de rugby, plus "viandards" selon lui. "Ça va dynamiser le quartier, ça va apporter un peu d’animation, c’est toujours bénéfique" rajoute-t-il.



 



Interrogé quant à la période de creux d’un an entre le déménagement de l’OL et l’arrivée du LOU, Yves Allombert concède un "impact économique certain" sur son restaurant mais aussi sur les autres commerces du quartier. Un impact que confirme Alex Kasisari, propriétaire d’un restaurant kebab dans le quartier : "on a constaté sur l’année où l’OL n’était plus au stade une baisse du chiffre d’affaires de 20%". Avec l’arrivée du LOU, ce dernier espère une hausse de « 5% » de son chiffre d’affaires, de petites prévisions qu’il explique par un "public différent" et "moins nombreux". En effet, le stade Gerland, prévoyant moins d’affluence et après s’être transformé en Matmut Stadium ne pourra accueillir plus que 25.000 supporters, contre 40.000 environ initialement.



 



Frédéric Rousseau, opticien et représentant des commerçants du quartier parle aussi d’une "bonne nouvelle". Il cherche à nuancer toutefois : "nous espérons que le stationnement sera mieux géré qu’à l’époque où l’OL était présent au stade de Gerland". "Pendant le football c’était compliqué de travailler car des voitures étaient garées n’importe où" assure-t-il."Nous espérons que cet aspect sera mieux géré par la municipalité" ajoute Frédéric Rousseau.



 



Pour Sébastien Delatte, directeur de "La Pataterie" dans le quartier, le problème n’est pas que le stationnement. "Notre quartier jouit d’une mauvaise réputation, les troubles, les incivilités, les agressions sont monnaie courante ici" déplore-t-il. Selon lui, c’est une des principales raisons de la baisse d’activité dans le quartier après le départ de l’OL, même si "le fait qu’il n’y ait plus de supporters de l’OL a aussi beaucoup affecté notre restaurant" concède-t-il. "L’arrivée du LOU va certainement recréer une hausse dans l’activité et le quartier demande à revivre, mais sa mauvaise réputation justifiée le dessert" conclut Sébastien Delatte.



 


(suite...)

 

Wow Air inaugure des vols low-cost entre Lyon et New-York

Les vols directs depuis la ville des gones restant encore une offre inexistante.



 



Comptez environ 2h de vol pour rejoindre l’Islande. Le départ pour New-York se fera lui depuis Reykjavik à 15h20 pour une arrivée à 17h30 (heure locale) et tout ça pour la modique somme annoncée à partir de 209 euros. Un tarif qui reste cela dit variable puisque pour une réservation au mois de juillet en période de vacances scolaires, le prix approche les 930 euros.



 



Cette fameuse ligne sera ouverte du 16 juin au 29 septembre 2017, à raison de 4 vols par semaine, les lundis, mercredis, vendredis et dimanches.



 



Cependant, le vol ne comprend pas les frais de réservations obligatoires de 27,50 euros, ni le prix d’une valise en soute (57,99 euros) soit l’équivalent de 115,98 euros supplémentaires pour un aller-retour avec vos affaires.


(suite...)

 

Lyon : la quatrième destination préférée des Européens en 2016

La ville des gones, capitale de la soie propose selon eux, "un voyage unique à travers le temps et les cultures, en partant de son vieux centre, classé au Patrimoine mondiale de l’Unesco". Elle est même la deuxième destination touristique des Espagnols et des Portugais, la troisième des Britanniques, des Italiens et des Hollandais ou encore la quatrième ville préférée des Allemands.



 



Entre sa gastronomie riche en saveurs mais aussi son histoire, il était plus qu’évident que Lyon se glisse parmi le top 5 des villes plébiscitées par les Européens d’autant que la capitale des Gaules a obtenu en 2016 le titre de meilleure destination pour les week-ends en Europe.


(suite...)

 

Parc de la Tête d’Or : il y aura bien une forêt d’Asie en 2020 !

L’affaire se débloque enfin. Depuis le départ médiatisé de Baby et Népal le 11 juillet 2013, l’emplacement était vide. Le Conseil municipal de Lyon a donc voté lundi soir le principe d’un concours pour désigner un maitre d’œuvre au projet. Le coût de l’opération est estimé à 400 000 euros. Le montant total est lui évalué à 3,25 millions d’euros.



 



25 nouvelles espèces dans un enclos de 3000 m2



 



Cette forêt d’Asie sera inaugurée en 2020 juste à côté de la plaine africaine ouverte en 2007. Les visiteurs y trouveront de nouveaux animaux venus tout droit du continent asiatique : un dragon des montagnes, des tapirs malais, un python vert ou encore des gibbons à favoris blancs. Au total, 25 nouvelles espèces devraient s’installer dans cet enclos de 3000 m2 d’ici mars 2020.


(suite...)

 

Auvergne-Rhône-Alpes : le recensement de la population débute jeudi 

C’est la plus grosse enquête conduite par l’INSEE. Ce sont ainsi 3 000 agents recenseurs qui seront mobilisés pour cette enquête. Obligatoire, le recensement sert aussi à préparer des programmes de rénovation, à décider des équipements collectifs nécessaires ou à appliquer des dispositions liées à la vie des communes. Il permet ainsi de déterminer la taille du conseil municipal, le budget de la commune et le type de scrutin pour les élections.



 



Auvergne-Rhône-Alpes dans le top 4 des régions les plus dynamiques de France



 



Au 1er janvier 2014, deuxième région la plus peuplée, Auvergne-Rhône-Alpes abrite 7 820 966 habitants soit 12 % de la population de la France métropolitaine. Avec une augmentation de 0,8 % de sa population en moyenne par an depuis 2009, elle se place parmi les 4 régions les plus dynamiques de France métropolitaine, derrière la Corse, l'Occitanie et les Pays de la Loire. 



 



La France presque à 67 millions d’habitants



 



Selon cette étude, la France comptait 66,9 millions d’habitants au 1er janvier 2017 soit une croissance de 265 000 personnes sur une année. Les naissances ont enregistré une nouvelle baisse et l’espérance de vie est remontée.



 



A noter que pour les communes de plus de 10 000 habitants, l’enquête se déroulera jusqu’au 25 février, et jusqu’au 18 février pour les communes de moins de 10 000 habitants.


(suite...)

 

Center Parcs : un nouveau recours des Verts contre le budget de la Région

Dans leur viseur, la volonté de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de soutenir financièrement le projet de Center Parcs de Roybon en Isère. Lors du vote du budget 2017, l'équipe de Laurent Wauquiez a ainsi fait voté un montant de 4 millions d'euros promis au projet controversé.



 



"Malgré un amendement du groupe RCES demandant son retrait, ce financement a été soumis au vote et adopté. Le lendemain, la Cour administrative d'appel de Lyon confirmait l'illégalité du projet", se désolent les élus de l'opposition.



 



"Ne serait-il pas plus responsable d'orienter ces 4 millions d'euros vers les lycées publics ou l'agriculture paysanne ? Ce choix de la majorité révèle une nouvelle fois son entêtement pour les projets du passé et sa légèreté quant au respect des décisions de justice", poursuit l'élue Myriam Laïdouni Denis dans un communiqué.



 



Pour rappel, les élus du groupe RCES avaient déjà déposé un recours contre le budget 2016 de la Région qui prévoyait un financement de 4,7 millions d'euros. Ce dernier n'a pas encore été jugé.


(suite...)

 

La Lyonnaise Caroline Garcia passe le premier tour des qualifications de l’Open d’Australie

Elle jouera sa prochaine rencontre face à la française Océane Dodin ce jeudi. Une victoire plutôt encourageante surtout pour un premier match souvent connu pour être compliqué dans cette compétition.



 



Toutefois la joueuse a tenu à rappeler qu’elle ne participera pas à la FedCup cette année, une annonce qu’elle avait déjà faite en novembre dernier. Une volonté pour la championne de prendre un nouveau chemin de carrière.  


(suite...)

 

Villefranche-sur-Saône : deux hommes interpellés pour avoir facturé 22 000 euros de travaux

Ils avaient entre le 26 septembre et le 26 décembre 2016 effectué divers travaux d’entretien, de peinture ainsi que de nettoyage chez une femme de 81 ans. Ils auraient par la suite établi un total de sept factures pour un montant de près de 22 000 euros que la victime avait payé par chèques.



 



Ces derniers ont nié les faits. Ils vont être présentés pour abus de faiblesses au parquet ce mardi.


(suite...)

 

Il fait ses courses pour près de 5000 euros avec des cartes de crédits obtenues avec une fausse identité

Un achat qu’il aurait effectué avec une carte de crédit obtenue sous une fausse identité, le même jour à Rennes, auprès de la société Conforama. La police a pu retrouver sur lui les papiers d’identité et notamment la fausse carte de séjour ayant permis à l’individu de commettre les faits.



 



L’enquête a permis d’établir que ce dernier avait également souscrit des crédits chez Ikea et au Castorama de Rennes, deux sociétés chez qui il a obtenu des cartes de crédit. Il aurait par la suite utilisé ces fameuses cartes pour effectuer des achats au Conforama de Rennes pour 2063 euros ainsi qu’aux Galeries Lafayette de Paris pour 2467 euros.



 



L’individu a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Il sera jugé le 7 juillet prochain.


(suite...)

 

Lyon 6e : un bus renverse une jeune femme

Un bus a renversé une jeune femme lundi, aux alentours de 16 heures, sur le boulevard des Belges dans le 6ème arrondissement de Lyon.



 



Âgée de 18 ans, la victime a été transportée par une équipe du Samu à l’hôpital, rapporte le Progrès. La gravité de ses blessures n’a pas été communiquée pour le moment.



 



Une enquête a été ouverte afin de reconstituer le déroulement de l’accident et d’en déterminer les circonstances.


(suite...)

 

Ligue des Champions : l’ASVEL ne doit pas lâcher maintenant

Les joueurs de J.D Jackson sont entrés dans le money-time de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Ce n’est donc pas le moment de laisser filer des points précieux.



 



Premier de son groupe, il reste à l’ASVEL deux matchs pour rester leader et échapper ainsi au premier tour des play-offs. La Green Team reçoit à l’Astroballe, Rosa Radom, dernier du groupe qui ne joue à présent plus que pour l’honneur.    



 



Le coach franco-canadien pourra compter sur l’ensemble de son groupe, à l’exception de Charles Kahudi toujours blessé à la cheville.



 



Coup d’envoi de la rencontre à 20h30.


(suite...)

 

Lyon 8e : un virus de la gastro isole 80 résidents

Les cas de gastro-entérite ne cessent de se multiplier dans la capitale des gones. Depuis le 9 janvier, la résidence Les Hibiscus dans le 8e arrondissement de Lyon a dû confiner près de quatre-vingts pensionnaires, indique le Progrès. Les repas sont servis directement dans les chambres et les résidents ne peuvent pas quitter les étages de cet établissement qui comporte deux unités : une de 60 lits dédiée aux personnes très âgées et une de 20 lits dédiée aux malades d’Alzheimer.



 



Des cas de gastro-entérite ont été constatés depuis le début du mois de janvier dans cet établissement accueillant des personnes « très fragiles », révèle la directrice Véronique Champetier au Progrès. « C’était le seul moyen d’éviter une propagation sans compter le risque d’avoir une contamination croisée avec la grippe », ajoute-t-elle.


(suite...)

 

Grippe aviaire : fin des mesures d’urgence dans la Dombes

Pour rappel, la semaine dernière, "un cas d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 » avait été confirmé sur deux cygnes trouvés morts sur un étang de Bouligneux"



 



Au final, et après le contrôle des élevages, les vétérinaires ont déclaré que les huit communes concernées étaient indemnes. L’état d’urgence a donc été levé.


(suite...)

 

LOU : Frédéric Michalak forfait pour le premier match à Gerland

Frédéric Michalak souffre d'une élongation aux ischio-jambiers et a été obligé de déclarer forfait pour la rencontre de samedi face à Grenoble.

Selon le Progrès, le LOU envisage également de se passer de lui pour le match du 28 janvier, toujours à Gerland, face au Racing.



 



Le problème pour le club lyonnais, c'est que son remplaçant Jacques-Louis Potgieter est également blessé. Sa saison pourrait même se terminer en cas d'intervention chirurgicale.



 



Prendre un joker médical reste une solution envisageable du côté du LOU qui reste discret à ce sujet.


(suite...)

 

Saxoprint Ligue Magnus : le LHC à Strasbourg ce mardi

A cette occasion, les hockeyeurs lyonnais se déplacent à Strasbourg avec l’objectif d’une victoire. Il faut dire que le LHC, qui avait tenu la tête de la Saxoprint Ligue Magnus durant plusieurs journées de championnat, n’occupe aujourd’hui que la 5e place du classement.



A noter que le match arrêté la semaine dernière contre Chamonix en raison d’un problème de glace sera rejoué le 31 janvier ; l’occasion encore de grappiller des points à maintenant dix journées de la fin de la saison régulière.


(suite...)

 

Alexandre Lacazette dans le top 100 des footballeurs les plus chers au monde

Les Français sont plutôt bien représentés puisqu'ils sont deux à se hisser dans le top 5. Il s'agit de Paul Pogba (155,3 millions d'euros) et Antoine Griezmann (150,3 M), respectivement 3e et 4e, derrière Neymar (246,8 M !) et Lionel Messi (170,5).



 



Un seul joueur de l'OL se trouve dans le top 100 : Alexandre Lacazette arrive 65e avec une valeur marchande estimée à 45,6 millions d'euros. On est loin des offres à 70M refusées par Lyon selon Jean-Michel Aulas.





Le footballeur formé à Lyon a la côte : Anthony Martial, aujourd'hui à Manchester United, est estimé à 92,5M, Samuel Umtiti, parti à Barcelone l'été dernier, à 61 millions et Karim Benzema (Real Madrid) à 37,5M.



 



L'Observatoire s'est appuyé sur différents critères pour établir ces valeurs : "les performances (minutes, buts, etc.) et caractéristiques (âge, contrat, etc.) (...) ainsi que des indicateurs tant sur les clubs d'emploi que sur les potentiels recruteurs".


(suite...)

 

"La kalash elle est chargée" : relaxé après avoir cité du Kaaris devant un militaire

Le 9 juillet dernier, il était passé en voiture à plusieurs reprises devant la synagogue de la rue des Muriers à Villeurbanne. Il avait alors toisé du regard le militaire en faction, chantant des paroles d'une chanson du rappeur Kaaris. Et notamment le très explicite "la kalash elle est chargée". Il avait été interpellé plus tard, après que la hiérarchie du militaire ait pris connaissance de son rapport.



 



Selon le Progrès, ni le trentenaire, ni le militaire n'étaient présents à l'audience. L'avocat général requalifiait les faits en outrage et réclamait des jours amende à l'encontre du prévenu.



 



Ce dernier sera finalement relaxé, après que son avocat Me Hervé Banbanaste ait notamment expliqué qu'on ne pouvait pas lui reprocher de chanter ces paroles de Kaaris si le rappeur n'a lui-même jamais été inquiété par la justice pour son texte.


(suite...)

 

Cambriolages, vols à main armée, immigration clandestine : la police va montrer les muscles ce mardi à Lyon

Dans le Rhône, l’Ain, l’Isère et les deux Savoie, 140 policiers et douaniers vont procéder à des contrôles routiers ciblés. Le tout, dans le cadre du plan anti-cambriolages, vols à main armée, vols de voitures et de lutte contre l’immigration clandestine.



 



Sur place, les forces de l’ordre cibleront les cars de voyage, les petits véhicules de chantiers, les véhicules de location… Ces derniers sont prisés par les délinquants, qui blanchissent leur argent en s’offrant de grosses berlines louées à l’étranger.



En plus des vols de voitures, les fraudes documentaires occuperont énormément les policiers. Ils bénéficieront du renfort d’un laboratoire mobile d’analyse, qui permet de vérifier en 2 minutes si le permis, la carte d’identité ou le passeport, même étranger, est valide ou contrefait.



 



"Ce type de grande opération, ça déstabilise les délinquants", annonce le commandant Rachid Azizi, qui s’occupe de la communication de la DDSP du Rhône. Et avec le froid polaire qui s’annonce ce mardi, notamment dans l’Ain et les Savoie, "les criminels vont peut-être se dire que les policiers seront moins sur le terrain", ajoute William Marion directeur zonal de la Police aux frontières.



 



Ce type d’opérations mensuelles est voué à se poursuivre. "Cela nous permet de nous exercer, pour s’habituer à travailler davantage ensemble à l’avenir", conclut Rachid Azizi.


(suite...)

 

Grand froid dans le Rhône : 200 places supplémentaires à Lyon et à Oullins

Le froid glacial présent dans le département jusqu'à la fin de la semaine a obligé le préfet du Rhône à prendre de nouvelles mesures. Ainsi, une salle de sports dotée de 30 places sera ouverte à Oullins en accord avec François-Noël Buffet, sénateur-maire d’Oullins.



 



De son côté, le diocèse de Lyon met à disposition une salle de sports de 30 places rue Sala dans le 2e arrondissement de Lyon. Enfin, le gymnase Clémenceau situé dans le 7e arrondissement sera également ouvert. Il dispose d’une capacité de 140 places.



 



Au total, 340 places d’urgences grand froid sont mobilisées dès ce lundi soir. Dans un communiqué, le préfet "rappelle à tous d’être vigilants sur la situation des personnes fragiles et démunies et ne pas hésiter à appeler le 115 en cas de nécessité".  


(suite...)

 

Législatives : l’UDI lyonnaise veut s’affirmer face aux Républicains

Le partage des quatorze circonscriptions du Rhône, pour les législatives 2017, amène quelques tensions entre Les Républicains et l’UDI. Avec Christophe Geourjon, Président de la fédération UDI « Métropole de Lyon », en tête de file, les centristes s’annoncent en campagne dans six circonscriptions malgré une seule octroyée par la Commission nationale d’investiture des Républicains. Cependant, il rappelle que les discussions ne sont pas arrêtées pour autant, « elles se poursuivent pour essayer d’obtenir un accord cohérent et équitable. »



 



L’UDI demande et espère obtenir au minimum deux circonscriptions sur les quatorze du département, dont une dans Lyon. En sachant que la 14e circonscription, en dehors de la métropole, devrait revenir à Maurice Iacovella (UDI) qui « a pris note que la 14e circo leur était « réservée » par Les Républicains. » Avant d’avouer que ce fief qui a toujours été à gauche serait justement difficilement prenable.



 



Pour le maire du 2e arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, la solution trouvée par la Commission nationale d’investiture des Républicains est un « hold-up » et de poursuivre « la primaire était celle de la droite et du centre donc aujourd’hui ils ne peuvent pas nous claquer la porte au nez (…) se séparer des centristes ainsi serait dangereux pour Fillon, surtout devant la montée d’Emmanuel Macron. »



 



Aussi candidat à la 2e circonscription du Rhône, Denis Broliquier en profite pour adresser un tacle bien placé à sa rivale LR, Laurence Balas : « c’est une conseillère municipale peu connue dans la circonscription qui est la sienne (4e). Alors dans la 2e où je suis un élu et ma candidature me semble plus légitime. »  



 



Si tous les candidats de l’UDI se disent d’accord pour soutenir leurs homologues LR aux législatives, s’ils ne sont pas choisis, Djida Tazdaït conseillère du 8e arrondissement, elle, ne va pas dans ce sens. « Je ne soutiendrais pas Anne Lorne si elle est désignée pour être candidate dans la 1ère circonscription (où elle est candidate également), je respecterais les accords nationaux mais Anne Lorne défend des valeurs et des idées qui sont trop éloignées des miennes, comme la Manif pour tous, pour que je puisse la soutenir. »



 



Sans un accord qui réunirai les deux partis politique, Christophe Geourjon avertit les Républicains que l’UDI pourrait présenter plus de six candidats aux législatives d’ici juin 2017.


(suite...)

 

OL : une nouvelle offre de Lyon pour Memphis Depay

Memphis Depay est bien la priorité de Lyon pour le mercato d’hiver. Vendredi dernier, Bruno Genesio l’avait d’ailleurs confirmé devant la presse. "Contrairement à ce que j'ai lu ou entendu, je suis fan de Memphis Depay. C'est un joueur complet, puissant et percutant. Il faudrait le recruter le plus vite possible", avait-il déclaré.



 



Le Parisien nous apprend qu’après une première offre de 12 millions d’euros refusée par le club mancunien, les dirigeants lyonnais auraient formulé une offre à hauteur de 15 millions d’euros. Le Néerlandais aurait choisi Lyon et serait proche d’un accord salarial avec les Gones.


(suite...)

 

Primaires à gauche : Manuel Valls en déplacement à Lyon ce mardi

Le rythme de la primaire à gauche s’accélère. Manuel Valls, ancien premier ministre du quinquennat Hollande sera mardi en déplacement à Villeurbanne. Il débutera par une visite du Pôle Pixel et de l’entreprise XILAM, fameuse société française de production de séries d’animation.



 



Manuel Valls ira ensuite visiter le Théâtre National Populaire de Villeurbanne puis terminera son déplacement par une rencontre avec les militants PS.



 



Florence Perrin, membre du comité de soutien de Manuel Valls dans le Rhône explique que son candidat est "le plus sérieux", qu’il est le seul "à avoir une posture d’homme d’état". Cette dernière concède toutefois que le combat sera "rude" étant donné la popularité grandissante dans le Rhône d’Emmanuel Macron, ouvertement soutenu par le maire de Lyon, Gérard Collomb. D’où la probable absence de meeting lyonnais pour l’ancien pensionnaire de Matignon.


(suite...)

 

Equipe de France de Hockey : un Lyonnais remplaçant pour le stage de préparation au Mondial

Un stage qui permettra aux Bleus de poursuivre leur préparation au Championnat du Monde 2017, qui se déroulera à Paris en mai prochain. Les hommes de Dave Henderson et Pierre Pousse disputeront un Tournoi des 4 Nations. Les Bleus affronteront d'abord la Norvège le jeudi 9 février, puis la Slovaquie le vendredi 10, avant de terminer leur compétition par un match contre l'Autriche le samedi 11.



 



Pour ce stage de préparation, seul un joueur du LHC a été convoqué en tant que remplaçant. Il s’agit de l'avant Thomas Roussel.


(suite...)

 
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
19 Articles aujourd'hui
87848 Articles
Lundi 23 Janvier 2017
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon