L’université Lyon 3 va faire appel à un hackeur pour protéger ses données piratées

Après un troisième hack de ses données en moins d’un an, l’université Lyon 3 se devait de réagir.
Un ancien étudiant de la fac lyonnaise a confié au Monde cette semaine un échantillon de documents confidentiels de l’année scolaire 2015-2016. Sont accessibles les noms, prénoms, téléphones, nationalités, dates de naissance, adresses ou encore situations familiales et relevés de notes des étudiants de Lyon 3.

Ce pirate informatique entendait ainsi dénoncer le manque de sérieux des responsables informatiques, accusés de colmater les diverses failles signalées depuis décembre 2014 au compte-goutte. Un audit lui ayant coûté 35 000 euros avait pourtant été commandé.

Lyon 3 annonce ce samedi vouloir porter plainte contre X et de tester désormais son système avec un hackeur embauché dès 2016. Ce dernier devra tenter à plusieurs reprises de s’infiltrer dans le réseau de la fac et voler des données. S’il y arrive, il pourra conseiller son employeur sur les mesures à prendre pour enfin garantir la sécurité de la vie personnelle de milliers d’étudiants.

Rédigé dans High-Tech le 10/10/2015 à 11h32

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
92289 Articles
Mercredi 21 Novembre 2018
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon