OL : un tirage au sort favorable ?

Le groupe de l'OL est désormais connu.

À l'occasion du tirage au sort de la phase de groupe de la Ligue des Champions, l'OL est tombé sur un groupe très proche du groupe qui était le plus favorable. En effet, mis à part le RB Leipzig, qui a pointé le bout de son nez en dernier, le Zénith Saint-Pétersbourg et Benfica sont bien présents. Vus comme les adversaires "les plus faibles" de leur chapeau, cela reste quand même des adversaires costauds pour l'OL puisqu'il s'agit quand même du champion russe, que l'OL connaît déjà puisque les deux équipes s'étaient rencontrés lors de la saison 2015-2016, où les Lyonnais avaient perdu la double confrontation, ainsi que le champion portugais. De plus, l'homogénéité de ce groupe pourrait être un poids, comme lors de cette même saison, où les Lyonnais avaient fini dernier. 

Illustration du groupe de l'OL par Bleacher Report
 

Si les Gones se disent qu'ils ont plus de chances de passer avec un tel groupe, il faut se dire que les adversaires se le disent aussi et qu'ils seront tout autant redoutable. Jean-Michel Aulas se veut rassurant et rassuré : "C'est vrai que c'est un tirage qui permet, normalement, si on est à notre valeur, de rivaliser avec les autres. Donc objectif qualification en huitièmes de finale [...] Je suis rassuré, on s'attendait à bien pire". Jason Denayer, lui, semble assez optimiste : "Nous tombons dans un bon groupe, meilleur que ce qu'on aurait pu avoir. C'est jouable, oui, si on arrive à produire notre meilleur football. Bien sûr, quand on est en Ligue des Champions, on a envie de jouer contre des grosses équipes. Mais on pense aussi au sportif, à aller le plus loin possible. On voit le côté positif". 

Pour le coach Sylvinho, il n'y a pas de bons ou de mauvais groupes : "D'abord, la Ligue des Champions, c'est quelque chose d'exceptionnel. Toutes les équipes qui la disputent sont de bonnes équipes qui méritent d'être là. Mais il n'y a pas de groupe facile en Ligue des Champions, oubliez-ça ! L'objectif est de se qualifier. Il faudra du travail, de l'envie, de la joie. Cette compétition, il faut savoir en profiter". Pour Juninho : "Il est très dangereux de penser que ce sera facile. Benfica est champion du Portugal, le Zénith, champion de Russie. Leipzig est une équipe très organisée, contre laquelle il est très difficile de jouer. Pour moi, la clé sera de nous imposer chez nous.".

 

 

Rédigé dans OL le 30/08/2019 à 09h42

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
3300 Articles
Jeudi 19 Septembre 2019

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon