Coronavirus : un masque réutilisable 100 fois réalisé dans la région

C’est un masque révolutionnaire qui devrait très vite faire son arrivée dans les hôpitaux, mais aussi sur le marché français.

Réutilisable 100 fois grâce à ses cinq filtres lavables, la protection sera vendue 28 euros, soit 28 centimes par utilisation. Un prix jugé grand public pour favoriser la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

 

Derrière ce masque dont une pré-unité de 5000 pièces doit sortir d’usine la semaine prochaine se cache une union d’envergure régionale. Dès le 16 mars, des employés du CEA (Centre d’études nucléaires) de Grenoble se sont alliés avec des industriels d'Auvergne-Rhône-Alpes comme Michelin à Clermont-Ferrand, et avec la PME lyonnaise Ouvry. Cette dernière, spécialisée dans les équipements de protection individuel contre les risques nucléaires, radiologiques ou biologiques, est chargée de la production locale et la mise sur le marché du masque OCOV dont le design a été réalisé par Michelin.

 

Rédigé dans Santé le 08/04/2020 à 12h42

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
3810 Articles
Samedi 11 Juillet 2020

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon