Complot ? Jean-Michel Aulas (OL) écrit aux parlementaires

Mercredi, le Parisien révélait que plusieurs présidents de clubs de Ligue 1 avaient comploté pour que le championnat soit arrêté

Dans des conditions les favorisant évidemment, et qui punissaient l’OL d’un Jean-Michel Aulas trop agaçant à leurs yeux depuis le début de l’épidémie de coronavirus.
 
Sur Twitter, Jean-Michel Aulas a dénoncé "une affaire d’Etat". Le patron de l’OL a parallèlement envoyé une lettre à des députés et des sénateurs. Il s’en prend notamment à la ministre des Sports Roxane Maracineanu, qui aurait menti selon lui sur le fait que l’UEFA lui aurait imposé d’arrêter le championnat ou de le poursuivre et de le terminer avant le 3 août. "Or, je peux vous confirmer qu’il n’y a jamais eu de date du 3 août imposée par l’UEFA", dénonce Jean-Michel Aulas aux parlementaires.
 
Outre ses arguments sur les conséquences économiques terribles pour les clubs et le football français, le président lyonnais se dit prêt à attaquer le projet de loi qui protègera les décisions prises par la LFP. "Si ce texte est adopté, dès lors qu’une ordonnance interviendrait, il conviendra de se prononcer sur sa conformité à la Constitution et à la Convention européenne des droits de l’Homme", écrit JMA.

Rédigé dans OL le 14/05/2020 à 12h35

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
2 Articles aujourd'hui
3831 Articles
Mardi 04 Aout 2020

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon