OL-OM : dominateurs, les Lyonnais perdent encore deux points (1-1)

L’OL est décidément malade.

Les Lyonnais ont dominé l’OM pendant l’intégralité de la rencontre, mais n’ont pas fait mieux qu’un match nul 1-1. Deux nouveaux points perdus.

Dès le début de rencontre, les Lyonnais se sont montrés très incisifs offensivement. Les Marseillais ne parvenaient pas à sortir de leur moitié de terrain, agressés par le milieu terrain adverse. Dans les premières minutes de jeu, Léo Dubois, Thiago Mendes, mais surtout Houssem Aouar se sont essayés à la frappe. Sans succès.

Contre le jeu, ce sont les Marseillais qui ont ouvert le score sur leur première occasion. Bien servi par Florian Thauvin, Dimitri Payet a trompé du pied droit Anthony Lopes à la 16e minute (0-1). Rapidement, le numéro 10 marseillais est passé de la joie à la déception. Deux minutes plus tard, il s’est fait expulser après une grosse semelle sur Léo Dubois.

Le début de la dégringolade pour l’OM.  Après le temps mort de l’expulsion, les Gones ont rapidement remis le pied sur le ballon. Il aura fallu attendre 10 minutes pour voir l’OL revenir au score. A la 26e minute de jeu, Alvaro Gonzalez a fauché Melvin Bard dans la surface. Sans hésitation, l'arbitre a sifflé penalty. Houssem Aouar s’est chargé de le frapper et de le transformer (1-1).

Dans cette première à sens unique, d’autant plus depuis l’expulsion marseillaise, les Rhodaniens ont dominé les débats. Malgré de nombreuses actions, c’est sûrement le réalisme qui a manqué encore aux Lyonnais pour faire la différence (12 tirs, 8 cadrés en première période). A la 41e, juste avant la pause, Tino Kadewere a pensé donner l’avantage à l’OL. Mais c’était sans compter sur l’intervention de la VAR qui, pour une fois, a bien jugé le hors-jeu de Karl Toko-Ekambi. Une aubaine pour les Marseillais submergés pendant 45 minutes de jeu.

 

Des occasions toujours pas concrétisées

 

La seconde période a débuté comme la première s’est terminée. Une attaque-défense s’est rapidement installée au retour des vestiaires. Mais encore une fois, les ballons avaient du mal à être cadrés, ou la défense marseillaise était sur le ballon, souvent au dernier moment. A la 58e, Maxence Caqueret a mis trop de temps à frapper au niveau du point de pénalty. Il a vu sa frappe contrée par Alvaro Gonzalez qui s’est jeté au sol pour sauver son équipe.

C’est sur le couloir gauche que les locaux sont parvenus à pénétrer le plus facilement la défense adverse. Peu après l’heure de jeu, Melvine Bard, auteur d’un très bon match, s’est buté à Steve Mandanda qui a repoussé le ballon en corner.

Mais encore une fois, les Gones se sont "amusés" à se faire peur. Sur une action anodine, Bruno Guimares, tout juste rentré en jeu, a sauvé son équipe. Sur le centre Nemanja Radonjić, Thiago Mendes a détourné la balle en direction du but du gardien lyonnais, qui était battu. Mais le numéro 39 était présent pour sauver son équipe en récupérant le ballon à 30 centimètres de sa ligne du but.

Malgré cette frayeur, l’OL a repris sa marche en avant rapidement, mais toujours sans concrétiser. Un but d’Houssem Aouar a été refusé à cause d’une faute, discutable, Thiago Mendes a trouvé l’extérieur du poteau sur un centre de Memphis... Tant d’occasions ratées, qui n’ont pas donné l’avantage aux Gones.

Encore deux points de perdus ce dimanche soir pour l’OL. L’heure à un premier bilan désormais, alors que commence ce lundi la trêve internationale. A l’issue de cette 6e journée, les Lyonnais sont 14e avec sept points et seulement une victoire, ce qui est largement insuffisant. Et quand on voit le calendrier à venir de l’OL, il n’y a pas de quoi être rassuré.

Rédigé dans OL le 05/10/2020 à 05h11

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
2 Articles aujourd'hui
4792 Articles
Mardi 02 Mars 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon