Feux d’artifice sauvages pour le 8 décembre à Lyon : la justice saisie par la préfecture

Des suites judiciaires sont désormais attendues.

Dans un communiqué publié ce mercredi matin, la préfecture du Rhône indique saisir la justice, en lien avec la municipalité, "afin de faire la lumière sur cette action furtive et coordonnée, non déclarée et créant un trouble à l'ordre majeur à l'ordre public".

De nombreux habitants de Lyon avaient été étonnés de voir ou d’entendre un feu d’artifice tiré depuis de nombreux lieux de la capitale des Gaules. La place Bellecour, la rue de la République ou encore les quais de Saône se sont illuminés vers 21h, dans un vacarme assourdissant. Pour ce spectacle, qui a effrayé quelques habitants de la piste des supporters de l’Olympique Lyonnais célébrant le 8 décembre à leur manière, est à privilégier.

Le préfet et le maire rappellent "que le plan Vigipirate est au niveau urgence attentat et que les initiatives unilatérales peuvent engendrer des conséquences graves".

 

Rédigé dans Justice le 09/12/2020 à 12h42

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
3 Articles aujourd'hui
4768 Articles
Jeudi 25 Fevrier 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon