Jeune passé à tabac en marge d’une manifestation à Lyon : le procès des deux policiers renvoyé

Prévu ce jeudi devant le tribunal judiciaire de Lyon, le procès de deux policiers accusés d'avoir frappé un jeune en marge d'une manifestation a été reporté à une date ultérieure.

C'est donc le 23 février que la justice étudiera ce dossier.

Pour rappel, Arthur Naciri avait été passé à tabac par deux policiers alors qu'il ne participait pas à la manifestation contre la réforme des retraites le 10 décembre 2019 sur la place Bellecour. Au mauvais endroit au mauvais moment, ce jeune de 23 ans avait été soudainement attrapé par les forces de l'ordre, plaqué au sol et roué de coups au visage. Arthur avait perdu neuf dents, et souffre encore aujourd'hui, malgré plusieurs opérations subies, pour un total de 25 000 euros de soins, dont seulement 30% ont été pris en charge.

"Ce renvoi retarde encore les soins que j'essaie de faire au mieux", a notamment réagi Arthur à la sortie de l'audience. Ce dernier dit "regretter de voir que les policiers ne soient pas venus" : "J'aurai bien aimé les voir".

Rédigé dans Justice le 10/12/2020 à 14h45

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
3 Articles aujourd'hui
4768 Articles
Jeudi 25 Fevrier 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon