OL-Brest : les Lyonnais perdent deux points au Groupama Stadium (2-2)

L’OL n’a pas fait mieux qu’un match nul 2-2 ce mercredi soir face à Brest dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1.

Les Lyonnais ont énormément eu la balle dans le premier quart d’heure (75% de possession), mais sans réellement se créer d’actions dangereuses. Tino Kadewere a essayé de montrer le sens de la marche à la 16e d’une belle frappe tendue, sortie du bout des doigts par le gardien brestois.

De manière générale, les Lyonnais se sont enlisés dans une possession de balle stérile, face à un bloc bas des Bretons, qui n’étaient visiblement pas venus à Décines pour faire le jeu. Mais comme souvent, lors de ses mauvais soirs, l’OL s’est fait surprendre. A la 39e, après une très mauvaise relance de Mattia De Sciglio, les Brestois en ont profité pour mener une contre-attaque éclaire. Romain Philippoteaux a vu sa frappe terminer sur le poteau d’Anthony Lopes, avant de rebondir sur son dos et finir dans le but (0-1). Contre le cours du jeu, Brest est rentré aux vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage (avec aucun tir cadré).

 

Les Lyonnais ont raté une belle occasion

Toujours endormis au retour des vestiaires, les Lyonnais ont attendu la 56e pour se montrer dangereux. Moussa Dembélé a déclenché une très belle frappe sèche à l’entrée de la surface, mais encore une fois le ballon a été repoussé par Gautier Larsonneur. Et quand le gardien breton n’était pas sur le ballon, sa barre transversale lui a permis de sauver son équipe, comme sur la frappe de Léo Dubois deux minutes plus tard.

Il aura fallu un pénalty aux Gones pour recoller au score à la 69e minute. Rentré en jeu, Memphis l’a provoqué et transformé (1-1). Quatre minutes plus tard, les visiteurs se sont retrouvés à 10 avec l’expulsion de Paul Lasne après une grosse faute sur Tino Kadewere.

A la 81e, Maxwell Cornet a donné l’avantage aux Lyonnais après une magnifique talonnade d’Houssem Aouar au point de pénalty (2-1).

Mais dans les derniers instants de la rencontre, sur une action anodine, Anthony Lopes a provoqué un pénalty. Le portier rhodanien l’a une première fois arrêté, avant qu’il soit retiré, car le portier portugais n’avait pas un pied sur la ligne au moment de la frappe. Cette fois, les Brestois ont égalisé (2-2).

 

Une contre-performance de la part des hommes de Rudi Garcia. De plus que dans le même temps, les Marseillais se sont inclinés contre Rennes. Deux points de perdus dans la course au podium et au titre. Prochain match ce samedi à Nice.

Rédigé dans OL le 16/12/2020 à 23h07

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
2 Articles aujourd'hui
4792 Articles
Mardi 02 Mars 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon