Recours des laboratoires Boiron : le Conseil d’Etat valide le déremboursement intégral de l’homéopathie

Les laboratoires Boiron, dont le siège est basé à Messimy, et Homéopathie Rocal n’ont pas obtenu gain de cause.

Le Conseil d’Etat vient de valider le déremboursement intégral de l’homéopathie à partir du 1er janvier 2021. Les laboratoires Boiron, avec les laboratoires Homéopathie Rocal, avaient saisi la plus haute juridiction administrative fin 2019 contre cette décision du gouvernement.

"Les ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale ont pu, sans commettre d’erreur manifeste d’appréciation, estimer que les médicaments homéopathiques ne démontraient pas leur efficacité non plus que leur intérêt pour la santé publique, de sorte que, malgré leur très bonne tolérance et leur profil de sécurité, le bien-fondé de leur prise en charge n’était pas établi", peut-on lire dans le rapport du Conseil d’État.

Pour rappel, la Haute Autorité de santé avait conclu à l'absence d'efficacité avérée de l'homéopathie. Un avis qui avait été suivi par le gouvernement, et qui avait donc par la suite annoncé le déremboursement total de ces traitements au 1e janvier 2021.

Une action en justice est parallèlement en cours. Il y a trois semaines, l’association lyonnaise APMH (Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique) avait déposé une plainte devant le tribunal administratif de Paris contre cette décision.

Rédigé dans Santé le 21/12/2020 à 17h24

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
2 Articles aujourd'hui
4784 Articles
Dimanche 28 Fevrier 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon