L’ASVEL très proche d’obtenir sa licence à long terme en Euroligue

L’ASVEL n’a jamais été aussi proche de son objectif.

Ce vendredi soir, en amont du match face à Istanbul, le président directeur délégué de l’Euroligue Jordi Bertomeu a annoncé que le club villeurbannais "était candidat à l’obtention d’un ticket permanent en Euroligue". "En novembre dernier, le conseil de l'Euroligue a autorisé notre plan. Une Euroligue de 18 franchises avec une licence à long terme pour chaque club. L'ASVEL est une des premières équipes à candidater, comme le Bayern Munich. On a besoin d'un club français solide dans cette compétition", a ajouté le dirigeant.

La décision devrait être officialisée normalement fin février ou début mars. Le conseil doit valider cette décision en dernière instance, mais il est "difficile d'imaginer que cet accord ne soit pas signé". Ce n'est finalement qu'une question de temps pour que l’ASVEL obtienne une licence de 10 ans dans la compétition européenne.

Une étape de plus dans le développement de l'équipe de Tony Parker. Pour le président, "c’était l'objectif numéro un depuis ma reprise du club en 2014". "Les discussions sont positives, j’ai désormais hâte que cela devienne officiel", a expliqué l’ancien joueur de NBA.

Gaëtan Muller, président délégué de l'ASVEL, a salué "une nouvelle qui amène un élan positif pour l’ensemble du club, des salariés et de nos supporters".

Bien évidemment, dans ces discussions, le projet de la nouvelle Arena de l’OL Vallée a été un élément important. "On sait bien que pour avoir un projet de cette dimension, il faut avoir une certaine surface financière. Cette Arena progresse. Ce projet d’envergure doit permettre au basket de briller et de réussir. Le basket d’aujourd’hui n’est pas celui d’il y a 20 ans. Cette Arena a toutes les caractéristiques qu’on peut imaginer pour avoir un degré de satisfaction supérieur à la moyenne", a complété le président de l’OL Jean-Michel Aulas, également présent ce vendredi.

Pour rappel, mi-décembre, les élus de la Métropole de Lyon avaient voté pour le lancement de la procédure de modification du Plan local d'urbanisme, en vue de la construction de l'Arena de Décines, à quelques encablures du Groupama Stadium.

Cette nouvelle salle d’environ 15 000 places devrait voir le jour en 2023. En attendant, l’ASVEL continuera d’évoluer dans la mythique salle de l’Astroballe, avant que tout cela se concrétise.

Rédigé dans ASVEL le 09/01/2021 à 08h51

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
4764 Articles
Mercredi 24 Fevrier 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon