Lyon : un pharmacien condamné pour avoir vendu des masques malgré la réquisition

Le gérant de la Pharmacie de l’Hôtel-Dieu, située place de la République dans le 2e arrondissement de Lyon, était jugé ce mardi.

Il était soupçonné d’avoir continué à vendre des masques de protection à des prix prohibitifs, alors que le gouvernement avait ordonné une réquisition. C’est un infirmier qui, en mars dernier alors que la pandémie de Covid-19 démarrait, avait découvert le pot aux roses et qui avait prévenu la préfecture.

Pour avoir poursuivi ses ventes, et surtout avoir refusé de fournir son stock de masques gratuitement au personnel de santé, le pharmacien avait d’abord fait l’objet d’un rappel à la loi. Malgré cet avertissement, l’homme avait multiplié ses ventes. Au total, l’individu a réussi à générer une marge d’un peu plus de 1000 euros pour 1700 masques écoulés en seulement douze jours.

Selon le Progrès, l’homme a été condamné par le tribunal correctionnel à 4000 euros d’amende, dont 2000 avec sursis. Il devra également verser 3000 euros de dommages et intérêts au conseil de l’ordre national de la profession.

Rédigé dans Justice le 20/01/2021 à 10h56

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
4 Articles aujourd'hui
4764 Articles
Mercredi 24 Fevrier 2021

Liens commerciaux : Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon