Un laboratoire d'analyse lyonnais condamné en appel

La cour d'appel de Lyon a confirmé hier le jugement du Tribunal de Grande Instance de Lyon, condamnant un laboratoire d'analyse lyonnais pour son erreur dans un test de dépistage du virus du SIDA.
En 1993, suite au résultat erroné du laboratoire, un homme s'était cru séropositif pendant 3 ans. Le tribunal avait accordé, lors du premier jugement en 1999, 70 000 francs au principal plaignant et 20 000 francs à sa mère et à son compagnon, pour le préjudice occasionné.

Rédigé dans Justice le 08/03/2002 à 16h02

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
1 Articles aujourd'hui
92489 Articles
Mardi 26 Mars 2019
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon