Retour à Lyon pour Jamel Abidi.

Cet homme de 42 ans, né en France et de nationalité algérienne, était sous le coup d'une double peine, pour des affaires de toxicomanie.
Il a été libéré hier du centre de rétention d'Arenc sur le port de Marseille, car le consulat d'Algérie n'a pas délivré de laisser-passer nécessaire à son expulsion. De retour à Lyon, mais sans papier, son avocat renouvelle une demande d'assignation avec le droit du travail.

Rédigé dans Faits Divers le 12/03/2002 à 09h19

Laissez un commentaire :


Retour à la liste d'articles

Retour à la liste d'articles
Pour retrouver une information lyonnaise, utilisez la recherche ci-dessous :
0 Articles aujourd'hui
92530 Articles
Lundi 27 Mai 2019
Nouveau

Liens commerciaux : Jazz | Radio Rap Hip Hop Soul | Rhone Alpes TV | Allzic WebRadio | Diffuseur | Petites Annonces Lyon
Éditions locales : Annecy | Grenoble | Lyon